Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 09:05
CAMARSAC

A Camarsac il y avait un Prince Noir

Toujours dans le cadre des marches de l'été nous avons suivi Annie D. dans une boucle de 18 km au départ de l'église de Camarsac. Nous étions 18 participants pour une randonnée assez vallonnée, la côte de Camarsac est bien connue des cyclistes.

Le premier arrêt sera pour admirer le beau château de Camarsac.

Ce Château est connu comme un des « châteaux du Prince Noir ». Sa construction date du XIIème jusqu’au début du XVème siècle pour sa partie ancienne. Après les transformations du XVIème et XVIIème siècle, deux ailes supplémentaires seront construites au XVIIIème siècle ainsi que de magnifiques communs. L’ensemble fut ensuite agrémenté au XIXème siècle de mâchicoulis.

Son histoire


« A la fin du XIème siècle, les hautes plaines de l'Entre-Deux-Mers, n'offraient à l'œil qu'une contrée à peu près inculte, au milieu de laquelle fût bâtie une maison forte. Cette maison forte et ses seigneurs disparaissent pendant les siècles suivant pour réapparaître au XIVème et, sur l'emplacement de la vieille maison forte, l'un d'eux bâtît le château de Camarsac auquel, suivant une tradition ancienne, le Prince Noir (Edouard de Woodstock) aida de son influence et de son argent. Il y avait peu de temps qu'il était achevé lorsque Duguesclin, qui guerroyait dans l'Entre-Deux-Mers, s'en empara. Il fût acheté en 1407 par les frères Canteloup. En 1408, ils commencèrent à le faire restaurer. Le sénéchal ordonna à Monet de Canteloup de s'arrêter. La destruction fût ordonnée. Monet appela de la décision du sénéchal au roi d'Angleterre. Henri IV ordonna de surseoir à la démolition et autorisa la continuation des travaux ».

Puis succédèrent les Gères en 1495. Dès le XVème, les meurtrières originelles furent remplacées par des fenêtres et des cheminées. Au XVIème fut construit un des plus imposants colombier de la région. Surtout au XVIIIème Pierre de Gères fit construire un grand corp de logis contre la façade méridionale ainsi que toute la ferme agricole. L’ensemble du château subit de « grandes réparation » en 1858, travaux qui ont donné au château, selon Léo Drouyn, « un grand aspect décoratif ».


Extraits de "Les Châteaux historiques et vinicoles de la Gironde", Edouard Guillon, Tome troisième. 1868.

Le château perché à 44 mètres, la Fue (ou pigeonnier), le puits et une pompe, les panneaux solaires vus de loin
Le château perché à 44 mètres, la Fue (ou pigeonnier), le puits et une pompe, les panneaux solaires vus de loin
Le château perché à 44 mètres, la Fue (ou pigeonnier), le puits et une pompe, les panneaux solaires vus de loin
Le château perché à 44 mètres, la Fue (ou pigeonnier), le puits et une pompe, les panneaux solaires vus de loin
Le château perché à 44 mètres, la Fue (ou pigeonnier), le puits et une pompe, les panneaux solaires vus de loin
Le château perché à 44 mètres, la Fue (ou pigeonnier), le puits et une pompe, les panneaux solaires vus de loin
Le château perché à 44 mètres, la Fue (ou pigeonnier), le puits et une pompe, les panneaux solaires vus de loin

Le château perché à 44 mètres, la Fue (ou pigeonnier), le puits et une pompe, les panneaux solaires vus de loin

L'église Saint-Martin du village "le Pout"

L'église Saint-Martin du village "le Pout"

Eglise Saint-Michel du village de "Cursan"

Eglise Saint-Michel du village de "Cursan"

ici coule un ruisseau le "Gestas"

ici coule un ruisseau le "Gestas"

Le Gestas

Le Gestas prend sa source en Gironde vers 100 mètres d'altitude, sur la commune de la Sauve.

Son cours, d'une longueur de 22,5 km, il traverse Vayres ou il conflue avec la Dordogne.

Le cours du Gestas est répertorié dans le réseau Natura 2000 comme site important pour la conservation d'espèces animales européennes menacées : le vison d'Europe (Mustela lutreola) et le toxostome (Chondrostoma toxostoma), c'est un poisson.

 

 

Une belle station d'épuration écologique avec des bambous préserve le Gestas

Une belle station d'épuration écologique avec des bambous préserve le Gestas

le pique-nique près d'une palombière, il y avait même une chaise
le pique-nique près d'une palombière, il y avait même une chaise
le pique-nique près d'une palombière, il y avait même une chaise

le pique-nique près d'une palombière, il y avait même une chaise

ça c'est du costaud !

ça c'est du costaud !

petit cours de botanique de J-Pierre," bonnet de curé", la fleur du fusain

petit cours de botanique de J-Pierre," bonnet de curé", la fleur du fusain

pois de cent ans (contrairement au pois de senteur c'est une plante rampante et non grimpante

pois de cent ans (contrairement au pois de senteur c'est une plante rampante et non grimpante

Retour vers l'église Saint-Saturnin de Camarsac

L’église Saint-Saturnin de Camarsac est construite dans le style roman. L’extérieur de l’abside porte un décor architecturé particulièrement remarquable.

Les premières constructions datent du XIIe siècle. L’église se compose d’un clocher barlong et une nef aboutissant à une abside.

Il existe d’autres noms pour le même type de construction : clocher-peigne (ou clocher à peigne), clocher à arcade(s), clocher en éventail, clocher à jour, panelle, campenard, ou mur campanaire. Le mot campenard, utilisé principalement en Picardie, est parfois orthographié « campenart » et on emploie plus souvent le terme de clocher-mur, ainsi que clocher-peigne. Le terme panelle désigne le clocher-mur dans les hautes-Alpes.

C'est un élément architectural, vertical et plat, placé en haut ou à l'avant d'un édifice (église le plus souvent) pour recevoir des cloches.

 

Eglise Saint-Saturnin de Camarsac
Eglise Saint-Saturnin de Camarsac
Eglise Saint-Saturnin de Camarsac

Eglise Saint-Saturnin de Camarsac

Merci Annie pour cette jolie randonnée et merci à Jean-Pierre pour ces cours de botanique. J'ai bien retenu la Scabieuse, le Charme et le Hêtre. On pourra réviser la prochaine fois.

Bonne semaine

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS DE L'ETE
commenter cet article

commentaires

Henri de Margaux 26/08/2014 15:19

Bonjour Mimi,

Le Prince Noir, c'est un peu comme notre bon roi Henri on le trouve un peu partout. Bien jolie randonnée. Tes illustrations sont superbes.
Bises très Amicales.

Henri.

arlette 25/08/2014 23:28

j'adore les leçons de botanique !! mais je ne recois a nouveau pas la news.....grrr
bisous ma belle amie

escargotine 25/08/2014 20:48

une super randonnée - bonne soirée fleurie - bises

écureuil bleu 25/08/2014 20:03

Bonsoir Mimi. J'ai appris en te lisant les différents noms de ce type de clochers, déjà vus mais sans en savoir plus. Bonne soirée et bisous

mireille du sablon 25/08/2014 19:44

....nous avons le château, son histoire et de belles photos, que demander de plus!
Gros bisous du soir de Mireille du sablon

ZAZA 25/08/2014 14:56

Une magnifique rando Mimi, de très belles photos et pour mon plus grand plaisir, l'histoire de ce château. Merci de cet excellent partage. Bises et bon après midi. ZAZA

Chantal33300 25/08/2014 14:55

Quelle belle randonné. Le château est superbe. J'aime beaucoup les jeux de lumière dans l'eau. Bisous et bonne journée

Mamykool 25/08/2014 14:20

Un superbe reportage très intéressant et de très jolies photos pour une randonnée qui devait être très agréable tout en étant très enrichissante, bonne semaine à toi, gros bisous !

Monelle 25/08/2014 11:23

Super cette randonnée, le chateau a une jolie architecture et le coin picnique avait l'air très agréable !!!
Bonne semaine - bisous
Monelle

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche