Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 07:17

Esplanade Edmond Géraud

Une sculpture de Jaume Plensa (8/11)

Ma première étape le jour de la Fête du Patrimoine sera pour ses trois poètes. Ils sont si hauts que j'étais passée devant eux quand avec Michelle nous avions fait la marche d'un pont à l'autre.



The Poets (7),2012, résine et acier inoxydable, 800 x 152 x 31 cm (3 pièces)
Esplanade Edmond Géraud

Les PoètesThe Poets (7),2012, résine et acier inoxydable, 800 x 152 x 31 cm (3 pièces)
Esplana apparaissent comme une suite poétique de La Llargat Nit, en référence au poème du poète catalan Vicent Andrés Estellés. Ils se présentent comme des figures de lumière assis sur des mâts, les yeux fermés et isolés dans une position accroupie méditative. Chacun effectue un geste distinct avec ses mains : Body Soul cache ses oreilles, Country, ses yeux, et Water Fire, sa bouche. Ils sont la métaphore de l'énergie interne de la pensée humaine.

 

Water Fire :  ne rien dire.

Body Soul : ne rien entendre

Country : ne rien voir (c'est pour ça que c'est trouble bien sûr) 

 

 

RAPPEL

  • Silent Music II (8), 2013, acier inoxydable et pierre, 310 x 230 x 290 cm 
    Place Saint-Pierre
    Enfant, l'artiste s'installait à l'intérieur du piano de son père pour sentir les vibrations des sons et de son propre corps. Silent Music II rend compte de cette expérience sensorielle silencieuse, avec cette figure humaine constituée de notes de musiques qui, comme les lettres d'un alphabet, symbolisent l'expression d'un langage universel et permettent à l'artiste d'engager un dialogue avec les peuples.

 

Place Pey Berland, la belle Paula

  • Paula (2), 2013, fonte de fer, 703 x 98 x 255 cm 
    Place Pey Berland
    Paula est une jeune fille de Barcelone que l'artiste croise régulièrement à côté de son atelier. Les yeux fermés, elle est plongée dans un état contemplatif et onirique. Modélisée à partir des clichés photographiques, cette oeuvre porte l'aspect délibérément uniformisé des portraits, qui sont caractéristiques dans l'oeuvre de Plensa. Cette oeuvre est réalisée en fonte de fer, matériau que l'artiste ré-expérimente à Bordeaux

 

Cour de l'Hôtel de ville,  Marianna et Awilda 

  • Marianna & Awilda (1), 2013, acier inoxydable, 400 x 420 x 300 cm (2 pièces) 
    Collection : Bradley S. Jacobs, Greenwich, Connecticut, USA 
    Dans la cour de l'Hôtel de ville
    Les visages des deux jeunes filles Marianna & Awilda mêlent légèreté, transparence et monumentalité. Réalisées en un maillage en acier inoxydable, ces deux têtes entament une conversation silencieuse entre elles mais aussi avec l'environnement minéral de la cour que l'on voit à travers. Cette transparence est une manière pour l'artiste de dématérialiser la figure afin de révéler la beauté intérieure de chaque être. 

Vous avez vu sur la place de la Bourse "House of Knowledge",

  • House of Knowledge (6), 2008, acier inoxydable, 800 x 550 x 530 cm 
    Place de la Bourse
    Composée d'une multitude de lettres soudées, cette grande forme humaine est comme une invitation permanente au voyage dans l'espace et dans la sculpture elle-même. Encourageant la contemplation silencieuse ainsi que l'exploration physique et sensorielle en invitant le public à entrer et à marcher à l'intérieur, le vide monumental se transforme ici en réceptacle de nos émotions et de nos rêves.

Les petits hommes du Jardin Public "The Heart of trees"

 

  • The Heart of trees (5), 2007, bronze, 7 figures, 99 x 66 x 99 cm
    Jardin public
    L'oeuvre se compose de sept personnages masculins, assis sur un monticule de terre dont les bras et les jambes s'enroulent autour d'un arbre vivant et recouverts de mots. A travers la figure tutélaire de l'arbre, l'artiste joue sur la métaphore de la communion de l'homme avec la nature. Le corps est aussi pour Plensa un territoire sur lequel il inscrit des mots, des noms de villes, d'écrivains et de musiciens. Les figures ici sont tatouées des noms de ses compositeurs préférés.

La belle Sanna,  place de la Comédie

  • Sanna (4), 2013, fonte de fer, 703 x 98 x 255 cm 
    Place de la Comédie
    Sanna, comme Paula (place Pey Berland), appartient à une série de sept figures féminines imaginées dès après la rencontre préméditée entre l'artiste et la ville. Bien que seules deux d'entre elles aient pu être fondues et exposées à Bordeaux, ces figures représentent un nouveau chemin de réflexion et d'expérimentation artistique dans l'oeuvre de Plensa. En jouant sur l'échelle, le poids et la monumentalité du portrait, l'artiste transforme l'ordinaire en extraordinaire.

Place Camille Jullian  le "Self-portrait". 

  • Self-portrait (9), 2013, acier inoxydable, 320 x 225 x 350 cm 
    Place Camille Jullian
    En position méditative, agenouillé à l'intérieur d'une sphère constituée de lettres, de mots, et de signes divers et variés, Plensa se retrouve au coeur d'un système plus vaste. Cette oeuvre invite la population à découvrir l'universalité du langage, la diversité des cultures tout autant que l'interconnexion entre les êtres. Placée au coeur d'un quartier en plein essor, elle engage un dialogue avec la population sur fond d'humanisme.

 

A suivre,

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans VISITES
commenter cet article

commentaires

ecureuilbleu 29/09/2013 11:21


Ces poètes prêtent à la rêverie. C'est une très belle exposition. Bisous

arlette 26/09/2013 19:56


bordeaux est une ville d'art!!


bises Mimi

Monelle 26/09/2013 17:27


Que de statues dans ton Bordeaux mais pour celles-ci il faut lever haut les yeux !!!


Bonne soirée - gros bisous



tiot 26/09/2013 16:48


salut


je les trouves superbes toutes ces sculptures


c'est moderne et j'aime bien


bonne journée

Evelyne 26/09/2013 14:17


A je les aime bien mais si on ne peut plus rien dire alors... qu'est-ce qu'on fait ? On se bouche les yeux et les oreilles ^^ En tout cas je te fais de gros bisous en te souhaitant une belle
journée, tu as avoir chaud je crois.

gigi 26/09/2013 12:35


Coucou Mimi, ce sculpteur a réalisé beaucoup d'oeuvre. Merci pour ce partage.


 Jr suis en pause jusqu'à fin octobre. Si je le peux je passerais de temps en temps visiter les blogs. Bisous. Gigi

mireille du sablon 26/09/2013 11:28


Tu me gâtes, je les apprécie à chaque fois!


Gros bisous du jour de Mireille du Sablon

Henri de Margaux 26/09/2013 10:45


Bonjour Mimi,


Tu me fais découvrir les statues perchées de ces poètes, passant en voiture ils m'avaient échappés. Merci pour la découverte et pour tes explications. Bises bien
amicales.


Henri.

Mamykool 26/09/2013 09:56


Ils sont superbes ces poètes, la métaphore de l'énergie est bien représentée par ces oeuvre d'art



@nnie54 26/09/2013 09:26


Une art que j'apprécie beaucoup.  Il avaitexposé (Jaume Plensa) une tête de jeune fille sur la plage de Rio je crois, j'en avais fait un article.


Merci pour ces photos.


bon jeudi pas de soleil ici.


@nnie

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche