Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 08:41

Le château de Landiras et Jeanne de Lestonnac

Le château actuel

Après la chapelle de Brax, Roger nous a amené au Château de Landiras. Il a obtenu du propriétaire l'autorisation de traverser la propriété et de nous approcher des ruines de l'ancien château.

il faut passer le pont

Mais tout d'abord l'histoire du château et comme je ne suis pas sténo et n'ai pas copié tout ce que nous a conté Roger, un copié collé du site du château le fera mieux que moi.link

UN LIEU EMBLÉMATIQUE CHARGÉ D’HISTOIRE

 

En 1173, William le templier, Archevêque de Bordeaux acheta les terres de Landiras ainsi que la forteresse précédemment érigée par les Seigneurs de Landiras. En 1306, le Château fut reconstruit sur les ruines de cette forteresse. Il donna son nom au domaine « Château de Landiras ». Aujourd’hui seule la magnifique barbacane tient lieu de témoignage de la gloire passée. Au cours du XVIIe siècle, le Château fut la résidence de sa plus emblématique propriétaire à travers les âges « Sainte Jeanne de Lestonnac» , fondatrice de la « Compagnie Marie Notre Dame ». C’est la raison pour laquelle la propriété est toujours un lieu de pèlerinage.Une carte réalisée au XVIIIe siècle par « De Belleyme » montre qu’en 1780 le Château était déjà entouré d’un important vignoble.link

les armoiries sur la première voute

sur la plus haute voute

Le château actuel est très beau mais les ruines de l'ancien sont superbes. Situé en hauteur il devait dominer la région.

Nicole en admiration - moi je ne vois que le serpent autour des pieds

Bien sûr l'histoire de Jeanne de Lestonnac que Roger connaît par coeur, il nous l'avait déjà présenté sur un autre lieu prés du Gat Mort, captive tous ceux qui l'écoutent attentivement. 

JEANNE DE LESTONNAC, UNE DESTINÉE EXCEPTIONNELLE ÉTROITEMENT LIÉE À L’HISTOIRE DE LA PROPRIÉTÉ

Sainte Jeanne de Lestonnac

Née en 1556 à Bordeaux Jeanne de Lestonnac était la fille de Richard deLestonnac, un homme droit, honnête profondément catholique, conseiller du roi au parlement de Bordeaux et de Jeanne Eyquem de Montaigne, Calviniste, soeur de l’illustre philosophe Michel de Montaigne et fille du maire de Bordeaux. Dès son plus jeune âge, elle fut influencée par ces deux courants de pensée certes différents mais qui convergeront vers la préoccupation qui sera le grand combat de sa vie : l’éducation des jeunes filles.

Ses grandes actions seront influencées notamment par la philosophie optimiste et généreuse de son oncle et la foi catholique de son père.
En 1607, elle crée la Compagnie de Marie Notre Dame dont elle devient la mère supérieure. Cette institution vise à accueillir gratuitement les jeunes femmes et à leurs offrir, sous l’égide d’un ordre religieux, l’éducation qu’elle souhaite mettre en place. Elle s’inspire ainsi du travail des Calvinistes qui offraient a cette époque une éducation mixte dans leurs établissements, des valeurs pédagogiques des Frères Jésuites et de l’héritage spirituel et culturel de sa famille et plus particulièrement de son oncle Michel de Montaigne.

La Compagnie prônait déjà des valeurs humaines : la notion d’individu, le sens de l’empathie, la lutte contre l’affaiblissement de la foi. Ainsi la transmission du savoir aux femmes par les femmes était assurée par des soeurs avec pour but premier la lutte contre l’illettrisme.

En 1640, à sa mort, Jeanne de Lestonnac avait contribué à la fondation de 32 maisons d’éducation pour jeunes filles.

Le 23 septembre 1900, Jeanne de Lestonnac fut béatifiée par le Pape Léon XIII puis canonisée le 15 mai 1949 par Pie XII. Malgré certains épisodes chaotiques liés notamment à la séparation de l’Eglise et de l’État, la pertinence du projet de la Compagnie de Marie Notre Dame ne sera jamais démentie. L’utilité sociale de cette entreprise lui permet de subsiter de nos jours et de permettre l’instruction de milliers d’enfants dans 400 communautés situées dans 27 pays.

le château vu depuis le mur du pique-nique

 

Nous pique-niquons prés du château derrière un mur sur lequel les lézards font la bronzette, il y en a même un qui est rentré dans le sac de Nicole, oh ! quel cri elle a poussé.

Chef ! Chef ! on ne sait pas voler...

Le reste de la randonnée se fera à travers les forêts et les vignes sans plus aucune découverte. 

 

Un grand merci à Roger, voilà une belle randonnée comme je les aime.

 


Visitez ma boutique de création link

Photo

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS TPB
commenter cet article

commentaires

Roger 21/03/2014 16:29


Merci pour ton compte rendu de grande qualité avec de magnifiques photos (j'ai appris des choses que je ne connaissais pas!!!) ... mais je ne mérite pas tous les éloges que tu m'adresses... En
tout cas je suis ravi que les randonneurs aient apprécié cet aspect "historico-culturel" que j'ai mis en avant sur cette rando...  Amicalement       Roger, le "meneur" de la
rando...

gigi 20/03/2014 16:19


Coucou Mimi, quelle belle randonnée avec les vestiges magnifiques de ce château. J'ai bien aimé le passage sur Jeanne de Lestonnac, les soeurs de l'ordrez qu'elle a crée ont un pensionnat à
Langogne, bien sur il n'y a plus de religieuses mais l'établissement est toujours utilisé par les écoles privés.


 J'arrête définitivement mon blog, trop de soucis de santé, je ne peux abonder à tout. Je pense créer un autre blog en fin d'année. De toute façon je continuerais de venir te visiter et je
te dirais quand je referais un blog. Gros bisous. Gigi

Mimi de Bruges 22/03/2014 10:37



Je vais regretter tes articles et nous n'aurons plus de nouvelles de Johann. J'espère qu'il va bien et que toi ce n'est pas trop grave. Reviens vite.


Gros bisous



peintrefiguratif 20/03/2014 09:00


une belle rando chargé d'histoire  très intéressante à connaitre


merci de nous apprendre ces témoignages du passé


bisous

mireille du Sablon 19/03/2014 19:32


Nicole a voulu ramené un souvenir ou alors c'était un clandestin, attention aux douaniers! Merci pour cette belle histoire contée.


Gros bisous du soir de Mireille du Sablon

CATALANE 19/03/2014 15:20


Superbe cette rando ! Et merci de ton passage chez moi tout à l'heure ! Heureusement, car figures toi que j'ai changé d'hébergeur pour ma messagerie, et il a fallu que je me réabonne à tous les
blogs ! Le tien était passé au travers. Ouf, c'est réparé ! Bisous ma belle.

Evelyne 19/03/2014 11:16


Ces ruines sont très jolies et avec ce ciel bleu elles ressortent bien ! Je connais un peu maintenant cette sainte Jeanne qui a donné son nom à l'église tout près de chez moi mais c'est une
église moderne. Je comprends Nicole je n'aimerais absolument pas être surprise par un lézard ^^ Gros bisous Mimi, passe une belle journée il va faire bon.

Arlette 18/03/2014 20:33


oh oui, ce chateau devait etre super, on dirait un chateau de contes


bises

monica breiz 18/03/2014 20:03


Superbe randos   tout est interessant   a lire et a voir 


Bises Mimi  kenavo

zaza 18/03/2014 18:58


Une rando magnifique Mimi,


Les vestiges de ce châteaux sont exceptionnels, surtout la voite avec ses blasons. Des paysages magnifique et une petite rencontre inattendue.


Bises et bonne soirée. ZAZA

@nnie54 18/03/2014 18:22


La culture sur les chemins, j'aime aussi...


bonsoir mimi, bise


@nnie

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche