Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 10:10

Doué-la-Fontaine – sur les traces de son passé 

      

Il y a environ 20 millions d’années, au miocène, la Mer des Faluns occupait le territoire de Doué-la-Fontaine dont le principal témoin aujourd’hui est l’épaisse couche de calcaire coquillier formant le sous-sol. C’est dans ce falun que l’homme creusa autant pour habiter que pour exploiter la pierre. Une industrie du sarcophage est attestée dès l’époque mérovingienne, de nombreux habitats troglodytiques dès le Moyen-âge et des carrières d’extractions ensuite. 


Nous passons tout d’abord devant l’église de Soulanger et nous nous dirigeons vers la « motte féodale.

 

La « Maison Carolingienne », datée vers 900. C’est l’un des rares édifices civils de l’époque carolingienne préservés à l’échelle nationale. Dans la grande aula un mur de refend accueille des vestiges de cheminée, là encore rare exemple connue en France pour le Xème siècle. L’édifice est emmotté lors des conflits opposant le Comte d’Anjou et le Comte de Blois. 

 

Nous poursuivons en direction des arènes, malheureusement fermées en ce jour férié, nous ne pouvons prendre les photos qu’à travers les grilles.La particularité de cet amphithéâtre réside dans le fait qu'il n'a pas été érigé sur le sol, mais au contraire creusé dans le banc coquiller sur lequel la ville de Doué-la-Fontaine repose.

La date de construction des Arènes a donné lieu à de nombreuses controverses entre historiens et archéologues car aucun texte ne fait mention de leur existence avant le 16ème siècle.

 

Nous visitons le site troglodyte, qui mérite un article à lui tout seul, alors patience. Nous repartons en direction du centre ville, nous découvrons les reste d’un moulin-cavier, puis le Moulin Cartier.

Base d'un ancien moulin-cavier

Le Moulin Cartier

 

L’église Saint-Pierre mérite un petit arrêt

 

Le lavoir de Doué-la-Fontaine serait le plus grand de France, il pouvait accueillir 130 lavandières, ça devait papoter.

 

En 1767, sous l'impulsion du baron Foulon, deux vastes bassins (un abreuvoir et un lavoir) sont aménagés à Doué la Fontaine.

Le Douet les alimente. Ce modeste cours d'eau de 9 km se jette dans le Layon. Sur son cours fonctionnaient douze tanneries, six moulins et deux blanchisseries. Des deux bassins, il ne reste que le lavoir. L'abreuvoir a été comblé en 1950 pour réaliser la gare routière.
En 1909, il fut recouvert sur les 4 côtés d'un toit en ardoise reposant sur une structure en fonte ornée de galeries en lambrequins de sapin. En 1983, les toits sont endommagés et démontés.

Une simple structure reste à l'extrémité du bassin.

 

 

 

Nous finirons la découverte de cette ville autour de l’ancienne collégiale Saint-Denis*. Sa construction fut entreprise par les chanoines dans le courant du XIIème siècle.

 

Nous quittons Doué-la-Fontaine pour le Pô Doré à Allonnes où nous serons hébergés dans des mobilhomes et où nous nous restaurerons (petit déjeuner et dîner).

 

Au menu ce soir : 

Kir

Feuilleté à la Saint-Jacques

Rôti de porc, sauce forestière 

Petits légumes

Tarte à l'abricot

 

Demain, je compte sur vous, nous irons à Brézé.

* L’édifice ne mesurait pas moins de 51 mètres de long et 33 mètres de large à hauteur du transept. D'après ce qu'il en reste, on voit clairement que toute cette architecture appartenait au style roman de transition.

Les chanoines du chapitre de St Denis étaient nommés par le Seigneur de Doué sur la présentation du Seigneur de Cunaud. La fortune du chapitre et l'église elle-même furent en grande partie ruinées pendant les guerres du 14 et du 16ème siècles. C'est seulement le 5 Janvier 1576 que les chanoines autorisèrent l'installation à St Pierre de fonts baptismaux et la célébration des mariages avec obligation de faire les Pâques à Saint Denis. Vers la fin du 18ème siècle, quand éclata la Révolution, la collégiale Saint Denis était en fort mauvais état et le 10 Novembre 1802 St Pierre devint l'église paroissiale. Un décret du 30 Mai 1806 supprima la paroisse St Denis et l'église fut attribuée à la fabrique St Pierre avec autorisation de l'aliéner. Après avoir été morcelée, elle fut en partie démolie (pour en vendre les matériaux) en 1811, et les employer à la restauration du collège. Les ruines, classées monument historique, sont la propriété de la ville de Doué.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS TPB
commenter cet article

commentaires

leblogdhenri 15/05/2013 16:21


Bonjour Mimi,


Tu nous a fait là un trés beau reportage sur un coin de France que je ne connaissais pas du tout Merci ! Bises bien amicales.


Henri.

arlette 15/05/2013 02:49


j'adore me ballader avec tes yeux et ton clic...


les lavoirs ont toujours une ame je les aime beaucoup


bises

tiot 15/05/2013 00:15


salut


ca représente du travail de sculpté dans la masse des gradins pour l'amphithéâtre


bonne journée

Bébert 14/05/2013 20:51


ah oui un très beau reportage sur cette ville que finalement je redécouvre  !  merci Mimi  bonne soirée  A+

@nnie54 14/05/2013 17:14


Je ne pensais pas qu'il y avait des troglodytes en Anjou, comme quoi  j'apprends.


Belle région...


ànnie


 

mamykool 14/05/2013 17:11


Un article très intéressant et bien commenté, merci pour cette jolie balade !



Evelyne 14/05/2013 16:04


Papoter papoter on ne devait plus s'entendre oui autour de ce lavoir  Magnifiques photos Mimi et le séjour a
l'air d'avoir été très intéressant. Tout ce que je vois me plaît beaucoup, ça donne envie de connaître. J'adore ta dernière photo remplie de mystère je trouve... celle des arènes aussi avec ce
parterre rose ! Je te fais de gros bisous, bonne fin d'après-midi que le soleil honore une peu..


(j'ai eu du mal à te laisser un commentaire... ouf !)

Mimi de Bruges 14/05/2013 16:32



Pas ma faute ma pov dame, c'est OB qui nous fait des blagues, il y en a où je ne peux pas écrire aujourd'hui.


Je reviens de faire mes courses à Blanquefort et oui le soleil était là.


Bisous



gigi 14/05/2013 13:14


Coucou Mimi, tes photos sont vraiment très belles donnent bien envie d'aller s'y promener. Merci du partage. Bisous. Gigi

ZAZA 14/05/2013 12:43


Vraiment magnifiques ces ruines. C'est un lieu génial et si demain tu nous emènes à Brézé dont le château est une merveille ... la plus grande forteresse souterraine d' Europe. Bises et bonne
journée.

tiot 14/05/2013 11:36


salut


il y a beaucoup de vieilles pierres à visiter comme le site troglodytes ou l'abreuvoir


c'est une belle balade en photos que tu nous proposes


bonne journée

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche