Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 10:05

 

Que c'est bon de se vautrer dans la gadoue

ISLE ST GEORGES 001

ISLE ST GEORGES 002

« L'Isle Saint Georges est peuplée depuis au moins 2800 ans. Les fouilles archéologiques révèlent en effet une occupation à peu près continue depuis la fin de l'âge de bronze jusqu'à nos jours.
ISLE ST GEORGES 005Le village doit sa création à sa situation privilégiée sur une ancienne île, qui avec une autre plus petite, permettait le passage de la Garonne par une voie celtique reliant l'Entre-deux-mers au bassin d'Arcachon. C'était le carrefour de l'Ar Ruan, mot d'origine gauloise signifiant le "passage" qui devint sans doute un
emporium, un marché où le vin importé se vendait en amphores. De nombreuses monnaies gauloises, des outils, des traces d'artisanat ont été trouvés. Puis le village devint gallo romain, des vestiges divers l'attestent, notamment ceux d'un hypocauste.

Le XI° siècle voit s'établir un prieuré de l'Abbaye de Ste Croix de Bordeaux. Les moines créent la paroisse et son église assainissent les marais en gagnant ainsi des terres à la culture et à la viticulture; ils creusent aussi le canal qui traverse le bourg.

Au XII° et XIII° siècle sont bâtis le château fort de Pey de Bordeaux ainsi que le moulin à blé. Le château de Pey, du haut de son île contrôlait la rivière et devint le siège d'une juridiction qui s'étendait sur Ayguemorte, Beautiran, Saint Médard en Arruan, Martillac et Saucats. La paroisse que l'on nommait "La Yla en Arruan" devient "Sancty Georgii de Insula".
En 1650 Bordeaux était en rébellion contre le pouvoir royal, c'était "La Fronde". L'importance stratégique du château fut la cause de sa destruction. Le duc d'Epernon, gouverneur de Guyenne, arme le château pour bloquer la Garonne, voie essentielle pour le ravitaillement de Bordeaux. Les Bordelais, en grand émoi envoient une flottille de chaloupes portant 400 hommes armés et prennent le château fort. Repris par les forces royales il sera voué à la destruction.
  En 1789 l'Ancien régime s'écroule laissant la paroisse en triste état. La Révolution mettra à la tête de la commune une petite bourgeoisie instruite dont la richesse culminera sous Napoléon III. »
(pris sur le site de la mairie)

ISLE ST GEORGES 008

ISLE ST GEORGES 009

Randonnée de 12,500 km, animée par Danielle pour 24 participants ne craignant pas la pluie. Quand nous sommes partis le ciel était nuageux mais quelques rayons de soleil se montraient.

La météo était rassurante il ne devait pleuvoir que dans la soirée. Au bout d’une heure de marche elle est arrivée mais elle n’était pas désagréable, il ne faisait pas froid bien au contraire. Elle venait nous rafraîchir de temps en temps et repartait ensuite. Par contre les pluies précédentes avaient bien détrempé le sol surtout dans les vignes. Nous étions très élégantes à la fin de la rando. Oui je dis élégantes, le féminin peut bien l’emporter, pardon à Jean-Claude et à Francis les seuls à nous accompagner. Faut dire que j’avais annoncé du beau temps à Francis.

ISLE ST GEORGES 054

 

Départ de l’église de l’Isle Saint Georges située sur le bord de la rivière Saucats que nous suivons assez longuement avant de pénétrer dans la forêt puis dans les vignes.

L'église néogothique actuelle, date  de 1852. Vers 1360, la commune prend le nom de Yla Sent Jorge en Arruan, en pleine guerre de Cent Ans. La sculpture au-dessus de la petite porte d'entrée  représente saint Georges terrassant le dragon, revêtu d'une armure identique à celle du Prince Noir.

ISLE ST GEORGES 007Saint-Georges terrasse le dragon pour sauver la jeune fille

 

Eglise de taille remarquable : 30 m sur 20 m et un clocher d'origine de 36 mètres. La reconstruction de la flèche est en projet.

ISLE ST GEORGES 011

Le Saucats est un affluent de la rive gauche, qui prend sa source dans la forêt des Landes en Gironde et se jette dans la  Garonne à l’Isle-Saint-Georges. La longueur de son cours d'eau est de 21,2 km.

ISLE ST GEORGES 016

La partie de la randonnée dans les vignes nous vaut de bonnes parties de rigolades dans les graves inondées, la terre argileuse nous colle aux chaussures qui sont de plus en plus lourdes à soulever. Je pense aussi à nos parents qui nous auraient fâché de voir dans quels états nous avons mis nos chaussures et nos pantalons. La punition aurait été sévère, j'en rigole encore.

ISLE ST GEORGES 019

ISLE ST GEORGES 021

ISLE ST GEORGES 022

Michelle se lave les pieds

Nous rejoignons ensuite les bords de la Garonne où des vampires nous attendent dans leur jacuzzi. Mais cet article étant assez long vous ne les découvrirez que demain, je vous laisse les imaginer et peut être cauchemarder cette nuit.

ISLE ST GEORGES 043ISLE ST GEORGES 048La fin de la randonnée se fera sur la digue qui part du port jusqu’au centre du village, un beau paysage fleuri en bord de Garonne.

ISLE ST GEORGES 045ISLE ST GEORGES 049

sur la rive en face le village de Cambes


Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS TPB
commenter cet article

commentaires

Eliane 27/04/2012 19:41


bonsoir Mimi,  en effet que de gadoue, mais le bol d'air était bien la !


et que dire de ces villages , c'est beau 


je te souhaite une belle soirée , bisous

L'Angevine 27/04/2012 18:06


grâce à toi,j'ai évité d'être dans la gadoue!!!!lol

@nnie54 27/04/2012 17:19


Ca mouille, ça mouille chez vous aussi ! la boue aux chaussures je connais aussi !


Nous ici, une petite acalmie, mais pour combien de temps !


Bise et bon weekend Mimi,


@nnie

Bonjour Jeanneleblogdhenri.over-blog.com 27/04/2012 15:36


Bonjour Mimi,


Quel courage 12 Km. dans ces conditions il en faut. Parcontre Bravo aussi bien pour le cours d'histoire que pour toutes les photos en illutrations de cette randonnée. Merci et à trés
bientôt. Bises bien amicales.


Henri.

Christiane Argiolas 27/04/2012 14:20


Bonjour lorsque vous étiez en bordure de Garonne tu a vu un Morgantini car il y en a qui poussent part là


Sur tout qu'ils sont reconnaissable car ils se ressemblent

Mimi de Bruges 27/04/2012 16:30



J'ai bien jeté mes yeux à droite et à gauche mais ils se sont cachés quand ils ont vu toutes ces femmes. Je ne les ai point vu.


Bisous



Ountés Passat 27/04/2012 12:53


Très joli reportage et belle rando sans doute...

nicole ! 27/04/2012 12:22


Je vous admire de marcher ainsi et surtout dans la gadoue ! la gadoue !!! une bien jolie balade, j'apprends avec toi à découvrir mon coin! j'espère quand il va faire meilleur aller
voir les coins ! je te souhaite une belle journée ! bisous !

Martine27 27/04/2012 11:37


J'espère que vous avez tous chanté en choeur la chanson de Pétula Clarck !

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche