Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 11:35

 Créon et Sauveterre-de-Guyenne 

Photo

Créon

Avant d'aller à Castelmoron d'Albret avec Evelyne nous avons traversé deux bastides.

Photo

Créon

La première est celle de Créon, mais nous ne faisons que la traverser, sans nous arrêter mais je vous mets ces deux photos prises lors d'une randonnée.

Créon a été fondée en 1316 par Amaury de Craon, sénéchal du Roi d’Angleterre, cette bastide a conservé sa place à arcades et ses vieilles maisons. Elle fut le siège de la grande Prévôté royale de l’Entre-deux-Mers jusqu’à la révolution.

Photo

Sauveterre-de-Guyenne

Dans la deuxième à Sauveterre-de-Guyenne c'est jour de marché. Nous avons fait le tour du marché qui est assez important, discuté avec un vendeur d'huile d'olives espagnole mais nous n'avons pas dégainé l'APN, pourquoi ? Nous n'y avons pas pensé, c'est vrai que le recul n'était pas facile au milieu de cette place. Mais nous y reviendrons au retour. Il y aura de belles photos mais patience, chaque chose en son temps. 

Sauveterre de Guyenne est érigée en 1281 par le Roi Edouard 1er ; elle changea dix fois de suzerain pendant la guerre de Cent Ans pour devenir enfin française en 1451. De l'ancienne bastide subsistent la place centrale à arcades et quatre portes d'enceinte classées.


A bientôt à Castelmoron d'Albret.


 

Les Bastides de Gironde

Construites de 1255 (Sainte-Foy-la-Grande) à 1325 (Créon), ces villes nouvelles, à la fois places fortes et lieux de marchés, ont été créées pour délimiter les domaines des souverains français et anglais, tenus de cohabiter depuis le rattachement, en 1154, du duché d’Aquitaine à la couronne d’Angleterre.

De personnalités différentes, les bastides présentent cependant une organisation spatiale identique : une place à arcades entourée de galeries appelées «cornières» ou «couverts»- vers laquelle convergent des rues se coupant à angle droit.

Tout le charme de ces villes fortifiées  réside d’ailleurs dans leurs particularités respectives : Monségur , située sur un éperon rocheux, offre un magnifique panorama sur la vallée de la Dordogne. A Sainte-Foy-la-Grande, ce sont de superbes maisons à colombages qui retiennent l’attention. Il fait également bon flâner sous les arcades de Sauveterre-de-Guyenne ou de Libourne, seule bastide édifiée sur la rive droite de la Dordogne.

Les «marchés des bastides», qui se tiennent chaque semaine sur leurs places, sont l’occasion de retrouver l’ambiance de ces villes d’autrefois…

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS AMICALES
commenter cet article

commentaires

leblogdhenri 29/04/2013 15:16


Bonjour Mimi,


On n'a pas besoin d'aller bien loin pour découvrir des sites fort sympathiques. C'est beau la France en général et la Gironde en particulier. Bises bien amicales.


Henri.

arlette 28/04/2013 01:12


c'est chouette ces constructions ...


bisous ma belle

Océanique 27/04/2013 18:34


Jolis ces villages érigés en Bastides. J'ai pensé à Arsacq.


Bisous à Zita moi je n'en connais pas

gigi 27/04/2013 16:47


Bonjour Mimi, ces bastides sont très belles, j'aime bien les maisons à collombage. Bisous. Gigi

biker06 27/04/2013 15:04


Hello Mimi


Tout dépend de quelle region tu es : Est ou Ouest !! , la bastide diffère de son sens habituel.
La bastide : Soit est un village occitan i ou bien une maison de type maison provençale. Cela nécessite d'aller à la définition du mot pour mieux comprendre qu'il puisse y avoir un même
mot pour deux réalités bien différentes.
Concernant "Bastide", Etymologiquement, le mot "bastida"  bastit, bastia (du corse) possède, à l'origine, un sens très large : construction récente ou en cours, de quelque
importance, village nouveau. C'est par la suite que le mot prend deux significations différentes.
Dans le Sud-ouest, le terme de "Bastide" prend  dès le 13° siècle le sens de : ville neuve, habitation nouvelle (nova bastida, nova populatio). En Provence, Ligure, Piémont, Toscane
et comté de Nice, le mot "Bastide" (Bastida, Bastidoun) connaît une autre signification en désignant des "demeures campagnardes" et plus ou moins Seigneurale et bourgoise (avec donjon). Ces
bastides dites "provençales " apparues au 16° siècle ont vu leur plein épanouissement aux 17° et 18° siècles. La Bastide classique est celle du XVIII° siècle. C'est d'abord une propriété qui
comprend  un mas le plus souvent à deux étages sur rez de chaussée avec façade au midi ornée d'un cadran solaire, les murs en poudingue, conglomérat sédimentaire formé de galets, et en
pierre de taille. Parfois une terrasse servait de Belvédère. La porte d'entrée à double battant se trouvait au milieu de la façade parfis avec un perron de quelques marches. Enfin cette façade
était crépie. Ensuite une maison dans laquelle le rez-de-chaussée au plafond très élevé avec poutres apparentes ouvrait sur un vaste vestibule dans lequel donnait le salon de réception, la salle
à manger. La décoration est simple : une cheminée, un carrelage de grés. L'escalier menant aux chambres est recouvert de tomettes d'Aubagne et il surplombe les cuisines et leurs dépendances. Les
chambres s'étirent le long d'un corridor. Le logement du " Mégié " (dépendance) comportait un cellier et l'habitation au premier avec une grande cuisine où trônait la " pile " et le " potager ",
un vaisselier composé d’assiette venant de Moustier Sainte Marie ainsi qu'une chambre. La bâtisse se complétait d'une écurie, d'un hangar, d'un grenier, d'une cave etc.…
La tour de ma bastide  familiale domine à 360° un panorama sur Grasse et ses montagnes avec oliveraie. A l'epoque, il y avait aussi un vignoble....











bisous


Pat

Peut-être 27/04/2013 13:26


Un secteur que je connais bien. J'en ai rapporté d'excellents souvenirs lors d'un repas mémorable avec un animateur de la radio locale.

mamykool 27/04/2013 12:46


Un article fort intéressant avec comme toujours de très belles photos bisous !



Evelyne 27/04/2013 12:04


Tellement habituée à Libourne que j'en oubliais que c'était une bastide ^^ Joli rappel historique Mimi. J'ai pris les maisons à colombage à Sauveterre je me rappelle. C'était sympa cette
rencontre avec le producteur d'huile d'olives et ce marché typique où les gens se retrouvent ! Bises.

ZAZA 27/04/2013 11:41


Une belle histoire pour ces bastides.. Très instructif et de très belles photos Mimi. Bises et bon samedi

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche