Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 01:51

DICTON DU 1 JUIN 2012

(voir le 1er juin 2011 6 JUSTIN)

LA ROCHEFOUCAULD 032

La Rochefoucault (Charente)

A la Saint Renan, sois entreprenant, va en marchant ou clopinant tout en badinant à la découverte de sites surprenants et passionnants

 

On est pas à une bêtise près - Renan LUCE

On n’est pas à une bêtise près
Faisons la et voyons après
Tu verras qu’un saut dans une flaque
Ca vaut bien toutes les paires de claques

On n’est pas à une bêtise près
Faisons la et voyons après
Tu verras qu’sonner aux portes
Et s’enfuir avant qu’on sorte
Ca vaut l’coup

Mes bonnes bêtises
J’m’en souviendrais toujours
A croire qu’y’avait un concours
Du truc le plus interdit
A faire un mercredi

Mes bonnes bêtises
Elles ne sont pas si loin
J’revois encore le coin
J’y grattais pendant un bail
La peinture qui s’écaille

Notre poésie c’était peinard
Et sans corbeau et sans renard
Qu’on l’écrivait
A grands coups d’pieds dans un ballon
Une vitre en moins j’prends du galon
Je grandissais

On n’est pas à une bêtise près
Faisons la et voyons après
Tu verras qu’un saut dans une flaque
Ca vaut bien toutes les paires de claques

On n’est pas à une bêtise près
Faisons la et voyons après
Tu verras qu’sonner aux portes
Et s’enfuir avant qu’on sorte
Ca vaut l’coup

Les bonnes bêtises
C’était entre copains
Qu’importe si t’étais rupin
On était tous l’égal
D’notre frangin de mandale
Mais les bonnes bêtises
On a beau les faire en bande
Y’a une règle dans la truande
C’est à celui qui s’y colle
Qu’il arrive des bricoles

Ma plus belle fable sans aucun doute
Celle du crapaud et du mammouth
Qui explose
Depuis que j’l’ai touchée au lance-pierre
Ma p’tite sœur garde une paupière
Mi-close

On n’est pas à une bêtise près
Faisons la et voyons après

Tu verras qu’un saut dans une flaque
Ca vaut bien toutes les paires de claques

On n’est pas à une bêtise près
Faisons la et voyons après
Tu verras qu’sonner aux portes
Et s’enfuir avant qu’on sorte
Ca vaut l’coup

On n’est pas à une bêtise près
Faisons la et voyons après
Tu verras qu’un saut dans une flaque
Ca vaut bien toutes les paires de claques

On n’est pas à une bêtise près
Faisons la et voyons après
Tu verras qu’sonner aux portes
Et s’enfuir avant qu’on sorte
Ca vaut l’coup

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 09:47

L'Hirondelle et les petits Oiseaux

VALLEE-D-ASPE-172.jpgUne Hirondelle en ses voyages
Avait beaucoup appris.
Quiconque a beaucoup vu
Peut avoir beaucoup retenu.
Celle-ci prévoyait jusqu'aux moindres orages,
Et devant qu'ils fussent éclos,
Les annonçait aux Matelots.
Il arriva qu'au temps que le chanvre se sème,
Elle vit un manant en couvrir maints sillons.
Je vous plains ; car pour moi, dans ce péril extrême,
Je saurai m'éloigner, ou vivre en quelque coin.
Voyez-vous cette main qui par les airs chemine ?
Un jour viendra, qui n'est pas loin,
Que ce qu'elle répand sera votre ruine.
De là naîtront engins à vous envelopper,
Et lacets pour vous attraper,
Enfin mainte et mainte machine
Qui causera dans la saison
Votre mort ou votre prison :
Gare la cage ou le chaudron !
C'est pourquoi, leur dit l'Hirondelle,
Mangez ce grain; et croyez-moi. "
Les Oiseaux se moquèrent d'elle :
Ils trouvaient aux champs trop de quoi.
Quand la chènevière fut verte,
L'Hirondelle leur dit : "Arrachez brin à brin
Ce qu'a produit ce maudit grain,
Ou soyez sûrs de votre perte.
- Prophète de malheur, babillarde, dit-on,
Le bel emploi que tu nous donnes !
Il nous faudrait mille personnes
Pour éplucher tout ce canton. "
La chanvre étant tout à fait crue,
L'Hirondelle ajouta : "Ceci ne va pas bien;
Mauvaise graine est tôt venue.
Mais puisque jusqu'ici l'on ne m'a crue en rien,
Dès que vous verrez que la terre
Sera couverte, et qu'à leurs blés
Les gens n'étant plus occupés
Feront aux oisillons la guerre ;
Quand reginglettes et réseaux
Attraperont petits Oiseaux,
Ne volez plus de place en place,
Demeurez au logis, ou changez de climat :
Imitez le Canard, la Grue, et la Bécasse.
Mais vous n'êtes pas en état
De passer, comme nous, les déserts et les ondes,
Ni d'aller chercher d'autres mondes ;
C'est pourquoi vous n'avez qu'un parti qui soit sûr :
C'est de vous renfermer aux trous de quelque mur. "
Les Oisillons, las de l'entendre,
Se mirent à jaser aussi confusément
Que faisaient les Troyens quand la pauvre Cassandre
Ouvrait la bouche seulement.
Il en prit aux uns comme aux autres :
Maint oisillon se vit esclave retenu.
Nous n'écoutons d'instincts que ceux qui sont les nôtres,
Et ne croyons le mal que quand il est venu.

Extrait du Livre I | 58 vers
Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans FABLES DE LA FONTAINE
commenter cet article
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 03:40
DICTON DU 31 MAI 2012
(voir le 31 mai 2011 - PIERRETTE)
ISLE ST GEORGES 037A la Sainte Pétronille, tu sens la menthe et la vanille, tu emportes une bouteille d'Abatilles pour aller jusqu'aux Antilles ou à l'Isle Saint Georges pour acheter des anguilles
 
Tu sens la menthe (pas trouvé la version des Charlots
 
D'chez l'coiffeur sortant l'autre semaine
Où je m'étais fait raser le menton
Dans la rue je rencontre une ancienne
Qui m'embrasse et me dit tu sens bon
Moi très flatté du compliment
Je lui réponds fort galamment

[Refrain] :
Pétronille tu sens la menthe
Tu sens la pastille de menthe
Tu sens la menthe pastillée
Entortillée dans du papier

Papier papier papier mâché

Le soir même de mon hyménée
Quand l'cérémonial fut fini
Ma femm' me dit très emballée
Une heure avant de se mettre au lit
Je sens que j't'adore mon gros chéri
C'est pas ça qu' tu sens que j'y dis

[Refrain]

Papier papier papier vergé

Sous le balcon de son idole
Guitare en mains plume au chapeau
Plein d'une insouciance folle
Soupirait le beau Roméo
Le tendre amant qui s'emballait
Comme une baleine lui gueulait

[Refrain]

Papier papier papier graissé

Ce matin j'rencontre ma cousine
Elle avait un air tout changé
Je lui dis tu n'as pas bonne mine
Elle me répond je viens de me purger
Je dois sentir les pois d'senteur
Non j'lui réplique mon joli cœur

[Refrain]

Papier papier papier percé
Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 05:51

DICTON DU 30 MAI 2012

(voir le 30 mai 2011 - JEANNE)

Jour 2 - Jojo le goélandA la Saint Ferdinand,tu es bouillonnant, tu as envie de marcher du levant au ponant dans un environnement bretonnant, va  dans le Morbihan.

 

Le fils de Ferdinand - Michel SARDOU

 

Sauv´moi... Sauv´moi la vie.

Mais foutez-moi la paix,
Je n´suis pas Jésus-Christ.

Je suis le fils de Ferdinand,
Le roi des ébénistes
Et le plus grand truand
De la basse corniche.
Ma mère était starlette
Et chantait des chansons
Dans des tavernes à bière
Où beuglait la légion.

Sauv´moi... Sauv´moi la vie.

Je suis né dans un port,
Très loin de Galilée,
Au Grand Hôtel du Nord
Qui louait des meublés.
Mon père, pour fêter ça,
A vidé trois barriques
Et s´est tiré quinze ans
Dans les armées d´Afrique.

Sauv´moi... Sauv´moi la vie.
Sauv´moi... Sauv´moi la vie.

Mais laissez-moi tomber :
Je n´suis pas Jésus-Christ!

J´ai grandi à Marseille
Tout au fond du Panier.
J´ai suivi à merveille
Les voyous du quartier.
Mes idées politiques
Sont assez progressistes.
Je sais semer un flic
Et voler les touristes.

Sauv´moi... Sauv´moi la vie.
Sauv´moi... Sauv´moi la vie.

Mais foutez-moi la paix :
Je n´suis pas Jésus-Christ!

Imaginez la tête
Que f´rait l´humanité
Si j´arrive en prêchant :
"Mes frères il faut s´aimer."
Imaginez surtout,
Il faut être sérieux,
Le pape en apprenant
Qu´le nouveau fils de Dieu...

C´est le fils de Ferdinand,
Le roi de ébénistes
Et le plus grand truand
De la basse corniche,
Qu´ma mère était starlette
Et chantait des chansons
Dans des tavernes à bière
Où beuglait la légion.

J´ai grandi à Marseille,
Tout au fond du Panier.
J´ai suivi à merveille
Les voyous du quartier.
Mes idées politiques
Sont assez progressistes.
Je sais semer un flic
Et voler les touristes.

Je suis le fils de Ferdinand.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 08:51

BEGLES – LES RIVES D’ARCINS

BEGLES 018

Latresne (si je ne me trompe pas)

Un coin de verdure au coeur de la modernité

BEGLES 009

le pêcheur (il a de beaux yeux) 

BEGLES 008Hier je vous ai raconté notre aventure sur le chemin  partant des Rives d’Arcins jusqu’à Villenave-d’Ornon. La partie entretenue se situe sur la commune de Bègles. Par contre le chemin envahi par les hautes herbes se trouve sur la commune de Villenave-d’Ornon qui ne l’entretient pas, dommage ce chemin pourrait être très agréable pour les promeneurs. Suivre la Garonne sur un joli chemin ombragé est toujours un plaisir.

BEGLES 005

Mélusine

Face à ce chemin, tout d’abord nous sommes en face de l’île d’Arcins, ensuite nous apercevons l’antenne et l’église de Bouliac, puis Latresne.

BEGLES 001

Oh ! un dinosaure

BEGLES 003

la licorneBEGLES 004Nous avons traversé plusieurs esteys qui sont des branches de l’Eau Bourde, le premier estey est celui de Tartifume.

BEGLES-017.jpgface à l'estey de Tartifume

BEGLES 006

BEGLES 007

la navigatrice

Mais avant de partir sur ce chemin, j’avais choisi cet endroit pour voir les sculptures métalliques de Michel Lecoeur que j’avais vues sur le blog de Chantal en décembre 2010 et janvier 2011. link

BEGLES 010

le pêcheur au filetBEGLES 011Réalisées à l'origine pour la fête des Feux de Garonne, elles n'ont jamais été démontées et font partie du paysage.

BEGLES 012

le scaphandrier

BEGLES 013

plus de détails sur ces sculptureslink

BEGLES-020.jpg

quelques églantiers au milieu de tout ce vert

Surprenante après-midi, ces sculptures sont derrière le vaste centre commercial Carrefour. Le contraste est saisissant entre la civilisation moderne de consommation, ce parc et ces sculptures et le chemin que nous avons emprunté pour suivre la Garonne. En décembre vu par Evelyne link

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS AMICALES
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 03:05

DICTON DU 29 MAI 2012

(voir le 29 mai 2011 - URSULE)

BEYCHEVELLE (le Château)A la Saint Aymard, va voir le beau château de Beychevelle et en hommage à son ancien propriétaire Aymard Achille-Fould, baisse la voile.

 

Le vieux château - Georges Brassens

Mireille et Jean Nohain

 

Mon oncle Rodolphe avait cent deux ans
Il est mort dimanche
Et le vieux chameau dans son testament
A prit sa revanche

Tout l'argent que je guettais
Aux oeuvres de charité
Moi je dois me contenter
Du château qu'il habitait

Je l'ai visité
C'est un vieux château du moyen âge
Avec un fantôme à chaque étage
Dans toutes les chambres d'ami
Y'a des souris sous les lits

Si vous n'en voyez pas
C'est par qu'il y a des rats
Des rats gros comme ça

C'est un vieux château teau teau
Cerné de corbeaux beau beau

Le petit salon mesure à peu près
Cent quatre vingt mètres
Il est ravissant mais il y faudrait
Des carreaux aux fenêtres

On s'éclaire à la bougie
On se lave avec l'eau de la pluie
Et quand il n'a pas plu tant pis
On reste sale entre amis

Tout ça simplifie
C'est un vieux château teau teau
Cerné de corbeaux beau beau

Dans ce vieux château jamais aucun bruit
L'histoire rapporte
Qu'une impératrice y passa la nuit
Et qu'elle en ai morte

Quatre princes y sont nés
Et trois têtes couronnées
Y furent assassinées
Mais il n'y pas de cabinet
Et pas de robinet

C'est un vieux château du moyen âge
Avec un fantôme à chaque étage
Dans toutes les chambres d'ami
Y'a des souris sous les lits

Si vous n'en voyez pas
C'est par qu'il y a des rats
Des rats des rats Ahhh
Des rats gros comme ça

C'est un vieux château teau teau
Cerné de corbeaux beau beau

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 08:13

QUELLE AVENTURE !

(photos mises dans l'ordre exact de l'aventure)

BEGLES 014

1er indice

Exceptionnellement je ne vous révélerai pas aujourd'hui le lieu de la randonnée faite hier après midi avec Evelyne. Rappelez vous il y a quelques mois je l'entraînais sur les bords de la Garonne à Macau en Médoc, voir son article. link

BEGLES 015

2ème indice

Hier c’était son tour de m’emmener sur les chemins, oui mais quel chemin ?

BEGLES-018.jpg

3ème indice

Dans la première partie c’est moi qui avais souhaité découvrir…. Oui mais quoi ? Demain sinon ce serait trop facile pour les Girondins. Ceux qui savent merci de ne rien révéler.

BEGLES 019

là ça va bien !

Donc après avoir vu ce que je voulais voir elle me dit : je ne l’ai jamais fait car toute seule j’ai un peu peur. Au début le chemin est assez sale, envahi par des détritus, ça n’inspire pas trop confiance, mais c’est beau, tout est vert, on rencontre un couple donc c’est rassurant.

BEGLES 021

elle avance d'un pas décidé, on est bientôt arrivées ?

Petit à petit le chemin se retrécit, il existe toujours, mais il est de plus en plus envahit par le feuillage, puis par les ronces, puis par les orties qui m’obligent à marcher les bras en l’air.

BEGLES 022

elle commence à faire la brasse

De temps en temps elle se retourne pour me dire « on est bientôt arrivées ». Oui mais quand.

BEGLES 023

c'est bon on arrive, ce doit être le château....

Tiens on aperçoit une maison sur la gauche. Tiens la Garonne a disparu, c’est un ruisseau qui nous sépare de la maison. Tiens y a aussi de l’eau à droite, on va bien finir par arriver.Moi j'espère que l'on ne va pas être arrêtées par un fossé qui nous obligerait à faire demi-tour.

BEGLES 024

tais toi et nage

A chaque détour on croit que c’est la fin, mais non.

BEGLES 027

c'est l'Amazonie

Ah ! on ne doit plus être loin, y a une dame qui a fait pipi sur le chemin, courageuse au milieu des orties quand même.

BEGLES 025heureusement qu'elle ne s'est pas habillée en vert, je ne la verrai plus

Ah ! changement de décor,  le chemin mène dans la forêt, mais là tel Sherlock Holmes,

BEGLES 028

nous sommes arrivées dans la forêt, mais il faut en sortir maintenant

Evelyne découvre des traces de pas récentes. Elle a raison et enfin nous arrivons derrière une maison. Il nous suffit de la contourner pour nous retrouver sur une route qu’elle connaît très bien.

BEGLES 029

Plus de chemin pour revenir aux voitures nous suivrons la route.

BEGLES 032et voilà le résultat

2 h 30 de rigolade. Nous nous installons sur un banc pour déguster son excellent gâteau aux citrons. Papotages, rigolades et retour au bercail.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS AMICALES
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 03:05

DICTON DU 28 MAI 2012

(voir le 28 mai 2011 - GERMAIN)

LUGASSON 064A la Sainte Margaret, tu as envie de jouer à la berlurette, tu as envie de faire la majorette, tu as sans doute abuser de la Clairette, va te défouler dans les prairies fleuries de pâquerettes ou autres fleurettes

 

La chanson de Margaret - Juliette GRECO

parole : Pierre Mac Orlan

 

C'est rue de la Crique que j'ai fait mes classes
Au Havre dans un bar tenu par Chloé
C'est à Tampico qu'au fond d'une impasse
J'ai trouvé un sens à ma destinée
On dit que l'argent c'est bien inodore
Le Pétrole est là pour vous démentir
Car à Tampico quand ça s'évapore
Le passé revient qui vous fait vomir
Oui j'ai laissé là mes joues innocentes
Oui à Tampico je me suis défleurie
Je n'étais alors qu'une adolescente
Beaucoup trop sensible à des tas d'profits
Les combinaisons ne sont pas toujours bonnes
Comme une vraie souris j'ai fait des dollars
Dans ce sale pays où l'air empoisonne
La marijuana vous fout le cafard.

On m'encourageait j'en voyais de drôles
Je vidais mon verre en fermant les yeux
Quand j'avais fait le plein j'voyais le pactole
Et les connaisseurs trouvaient ça curieux
Une fille de vingt ans, c'est pour la romance
Et mes agréments semblaient éternels
Mais par-ci par-là quelques dissonances
M'en ont mis un coup dans mon arc-en-ciel
C'est là que j'ai laissé derrière les bouteilles
Le très petit lot de mes petites vertus
Un damné matelot qui n'aimait que l'oseille
M'en a tant fait voir que je me reconnais plus
Oui, il m'a fait voir le ciel du Mexique
Et m'a balancée par un beau printemps
Parmi les cactus, dans le décor classique
Où le soleil vous tue comme à bout portant.

Un cock shangaïé, un soir de folie
A pris mon avenir comme un beau cadeau
Il m'a dit "petite, il faut qu'on se marie
Tu seras la fleur d'un joli bistrot
De tels boniments démolissent une femme
Je vivais déjà derrière mon comptoir
Les flics de couleur me disaient "Madame"
Bref, je gambergeais du matin au soir
Mon Dieu ramenez moi dans ma belle enfance
Quartier Saint François, au bassin du roi.
Mon Dieu rendez-moi un peu d'innocence
Et l'odeur des quais quand il faisait froid
Faites moi revoir les neiges exquises
La pluie sur Sanvic qui luit sur les toits
La ronde des gosses autour de l'église
Mon premier baiser sur les chevaux de bois.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 09:54

INSOLITES EN LOZERE

LOZERE-040.jpg

à Villefort un curieux passage

Comme à la fin d'un film, quelques images non publiées de notre séjour en Lozère, un petit supplément pour ne pas se quitter trop vite.

b) LOZERE 054b) LOZERE 055

un drôle de robinet, une fontaine ? en gare de La Bastide Puylaurent

LOZERE-071-copie-1.jpg

Bouddha ou playmobil

LOZERE - LA BASTIDE PUYLAURENT 009

il est trop mignon

LOZERE - LA BASTIDE PUYLAURENT 067

curieuse cette borne

LOZERE---LA-BASTIDE-PUYLAURENT-071.jpg

merci madame la Vache

LOZERE---GORGES-DE-CHASSEZAC-047.jpg

on aura tout vu, maintenant faut se baisser pour passer dessous

LOZERE---GORGES-DE-CHASSEZAC-052.jpgLOZERE---GORGES-DE-CHASSEZAC-065.jpg

un coq célibataire, vous avez déjà vu ça, oh ! comme il est malheureux, vaudrait mieux le manger

LOZERE - PREVENCHERES 003

LOZERE - PREVENCHERES 004face à l'église de Prévenchères

LOZERE - PREVENCHERES 010

quatre moutons qui doivent faire un large détour pour retrouver le troupeau, on les a dérangé

LOZERE - PREVENCHERES 037

sur la route de l'Altier, mais non, nous ne monterons pas là-haut

 

FIN DE LA BALADE

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans LES INSOLITES
commenter cet article
27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 06:55

DICTON DU 27 MAI 2012

(voir le 27 mai 2011 - AUGUSTIN)

AUDENGE - GUJAN MESTRAS 094A la Saint Gaubert, tu as le bonjour d'Albert, si tu veux aller en randonnée dans une station balnéaire, n'oublie pas la crème solaire et évite s'il fait chaud d'emporter un camembert.

 

Il fait chaud - Pauline ESTER

 

Refrain

Il fait chaud
de Vil-liers-Garges-Sar-celles
À Pa-ris porte d'la Cha-pelle Lyon et Mar-seille
Il fait chaud de plus en plus chaud il fait chaud

Couplet

(Parlé :) C'est l'été, c'est bon la température va monter,
Voilà les beautés, les décolletés,
Les nouvelles modes sexy-serrées,
Les faits-divers, les Boom-Boom de quartier.
Zoom, gros plan de la tête aux pieds,
Les petits, les grands veulent peser
Les bruits de bécane se précèdent,
Les marques, les sapes se succèdent.
Y'a des coupes nettes sur les mecs, en quête
D'un biz ou d'une bonne fête.
Aux pieds j'ai mes blanches baskets,
En main une fraîche canette.
Clair, classe, est mon survêt. Mon air est angélique,
Mais j'ai sous ma casquette une vision diabolique.
Ah ! PASSI apprécie quand se vantent les vertus.
Tous les corps et superflus, nos vues sont braquées dessus.
Sous tes lunettes admire les gas, quand...

Refrain :

Il fait chaud de Vil-liers-Garges-Sar-celles
À Pa-ris porte d'la Chapelle Lyon et Mar-seille
Il fait chaud de plus en plus chaud

Refrain :

Il fait chaud de Villiers-Garges-Sarcelles,
À Paris porte de la Chapelle, Lyon et Marseille,
Il fait chaud, il fait de plus en plus chaud...

C'est l'été, c'est bon la température va monter,
Voilà les beautés, les décolletés,
Les nouvelles modes sexy-serrées,
Les faits-divers, les Boom-Boom de quartier.
Zoom, gros plan de la tête aux pieds,
Les petits, les grands veulent peser.
Les bruits de bécane se précèdent,
Les marques, les sapes se succèdent.
Y'a des coupes nettes sur les mecs, en quête
D'un biz ou d'une bonne fête.
Aux pieds j'ai mes blanches baskets,
En main une fraîche canette.
Clair, classe, est mon survêt, Mon air est angélique,
Mais j'ai sous ma casquette une vision diabolique.
Ah ! PASSI apprécie quand se vantent les vertus.
Tous les corps et superflus, nos vues sont braquées dessus.
Sous tes lunettes admire les gos, quand...

(Refrain)

C'est comme ces dimanches au parc, au lac, avec les mamzelles.
Les mecs ont la Santé, font un break et font du zèle.
Ceux honnis à Osny, ou qui ont "Fleury" dans les Bois d'Arcy,
Regoûtent petit à petit, aux plaisirs de la vie.
Pique-nique, brochettes grillées, puis poulet torpillé,
Y'a les copains, les copains des copains, et à la fin, on est plein.
Les PAPAS pleins au rhum, roupillent, font la sieste sous soleil.
Les MAMAS surveillent leurs filles. Et malgré les conseils,
Elles tombent dans les vices des malins, dans les toiles qu'ils tissent.
Tandis que les tam-tams retentissent, ces fleurettes fleurissent.
Toutes veulent être bonnes, mignonnes, pour aller biguiner.
Elles veulent bouger et sont tentées, même par un Paris pollué.
Pour ça les mecs il faut de l'essence dans le cabriolet,
C'est la penurie, mais aussi la saison des gens cambriolés.
Qui ne fait pas tout pour s'envoler, rouler et se la couler douce,
Une beauté à ses côtés, quand...

(Refrain)

Pectoraux + gros kilos = stoko en maillot.
Pour la maille certains biznessent ou travaillent même au Mc Do,
D'autres tapent foot et basket sur des terrains en gravier,
Tandis que le marchand de glace passe,
Les petits ne tiennent plus en place.
"Mamako Makossa", l'été est là, c'est comme ça.
Bizness, Bouyave, Boisson, tu sais les 3B c'est ça.
Les lolitas sont speed, la tendance est humide.
37°2 à l'ombre, le soleil surplombe,
C'est l'été, ça circule, sur les filles, ça fabule.
Canicule, l'ambiance est bonne, je suis avec mon groupuscule.
Le bitume brûle, le téléphone sonne, les soirées se calculent,
Arcade, Formule 1, dans les tel-ho du ghetto,
Il fait ch...

(Refrain)

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche