Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 09:52

21,500 km ou 43 ?

LACANAU 032

LACANAU 016C’est le jour du grand rassemblement. Les trois groupes, ceux des 25 km partis à 9 heures de Longarisse, ceux des 20 km partis à 10 heures de Lacanau-Océan et ceux des 12 km qui marchent l’après-midi se retrouvent tous aux même endroit au Moutchic pour un apéro et un pique-nique ensemble.

LACANAU 013Comme toujours je suis dans celui des 20 km qui est animé par André L. pour un groupe de 40 randonneurs et 43 l’après-midi.

LACANAU 020

merci madame la Présidente pour cet apéro

Nous partons d’un bon pas en longeant le bord de mer, il fait vraiment très beau, l’air est vivifiant c’est le bonheur absolu. Mais il faut le quitter ce bord de plage pour rejoindre la belle forêt canaulaise. Forêt de pins plantés dans le sable et sur des dunes de sable.

LACANAU 001LACANAU 003Un jour mon ami Albin animateur dans un autre club nous avait félicité car nous avions marché toute la journée dans le sable en nous disant, « quand vous marchez 10 km dans le sable vous pouvez considérer que vous en avez fait 20 km ».

LACANAU 009

LACANAU 010

LACANAU 011

Il paraît que nous avons fait 21,500 km dans le sable, le calcul est vite fait. Merci André pour ces 43 km. Je rigole bien sûr, d’autant plus que ce matin si je crois ce que tu as dis, je n’ai pas assez forcé puisque je suis en pleine forme, après une bonne nuit réparatrice je n’ai mal nulle part.

LACANAU 022

le lac de Lacanau

Mais franchement je n’en pouvais plus de cette grimpette dans le sable, je suis rarement en queue de peloton mais là je me suis traînée lamentablement et la dernière heure je ne rêvais que d’une chose, une bonne bière bien fraîche. Et je l’ai apprécié. Merci beaucoup à Francis.

LACANAU 025

LACANAU 028

LACANAU 029

LACANAU 030

un observateur - le lézard vert oriental

LACANAU 031

Merci André pour cette belle randonnée mais je te suivrais plus volontiers au-dessus des fossés.

 

*Lézard vert oriental (Lacerta viridis Laur.) 
Ordre des Reptiles, famille des Lacertidés (Lacertidae).
Description: Taille de 13 cm, longue queue (2 fois la longeur du corps et plus). Généralement 6 rangs d'écailles ventrales (8). Ecaille occipitale souvent plus étroite que l'écaille pré-occipitale. Ventre rarement taché de noir. Souvent des points noirs sur le haut de la tête.
* Mâles presque totalement verts avec des petits points noirs sur le dos. Tête plus foncée à points clairs. Gorge bleue chez les mâles matures (et certaines femelles). Maturité sexuelle au 2d printemps, et à 8cm pour les femelles.
* Femelles variables, vert, marron, uni ou tacheté, souvent avec 2 ou 4 lignes claires.
* Juvéniles beiges unis ou à quelques taches claires sur les flancs, ou à 2 ou 4 étroites lignes claires.
Habitat: Végétation buissonneuse dense au soleil, bois clairs, haies avec broussailles, lisières, bords de champs, ronciers, talus enfrichés. Atteint 2200m..
Répartition: Toute la France sauf dans le Nord du pays et la Corse.
Nourriture: Chasse dans la végétation dense des invertébrés, insectes (parfois aussi des fruits, oeufs, petits oiseaux).
Comportement: excellent grimpeur.
Reproduction: Pond de 6 à 23 oeufs de 13-20 mm x 8-12mm qui éclosent à 7-15 semaines.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS TPB
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 04:57

DICTON DU 7 MAI 2012

(voir le 7 mai 2011 - GISELE)

ST SAUVEUR PUYNORMANDA la Sainte Marilou, que tu sois un petit filou ou un tamalou, va sans crainte marcher dans les bois tranquillou, n'est pas peur du loup, il est parti chasser le caribou.

 

Goodbye Marilou - Michel POLNAREFF

 

 

Quand l'écran s'allume je tape sur mon clavier
Tous les mots sans voix qu'on se dit avec les doigts
Et j'envoie dans la nuit
Un message pour celle qui
Me répondre OK pour un rendez-vous

Goodbye Marylou
Goodbye Marylou
Goodbye Marylou
Goodbye

Quand j'ai caressé son nom sur mon écran
Je tape Marylou sur mon clavier
Quand elle se déshabille
Je luis mets avec les doigts
Message reçu OK code Marylou

Goodbye Marylou
Goodbye Marylou
Goodbye Marylou
Goodbye

Quand la nuit se lève et couche avec le jour
La lumière vient du clavier de Marylou
Je m'envoie son pseudo
Mais c'est elle qui me reçoit
Jusqu'au petit jour on se dit tout de nous

Quand l'écran s'allume je tape sur mon clavier
Tous les mots sans voix qu'on se dit avec les doigts
Et j'envoie dans la nuit
Un message pour celle qui
Me répondre OK pour un rendez-vous

Goodbye Marylou
Goodbye Marylou
Goodbye Marylou
Goodbye

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 08:01

MESCHERS – TALMONT

 MESCHERS 001

Samedi 5 mai 2012. Michèle et Jean-Claude nous invitent à les suivre en Charente-Maritime, le matin ils nous ont fait visiter Meschers et en particulier les grottes troglodype de Régulus et l’après-midi nous avons découvert Talmont et Sainte-Radegonde.

Voici quelques photos pour vous donner envie d’y aller. Des articles plus complets la semaine prochaine.

 Meschers

 

MESCHERS 002

MESCHERS 024

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MESCHERS 045 MESCHERS 050

 

 

 

 

 

 

Talmont

TALMONT 019TALMONT 006

 

TALMONT 036 TALMONT 044

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS TPB
commenter cet article
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 04:38

DICTON DU 6 MAI 2012

(voir le 6 mai 2011 - PRUDENCE)

Jour 2 - PERROS-GUIREC - du bateau

Perros-Guirec

A la Saint Lucius, ton meilleur véhicule sont tes jambes même si elles ne sont pas côtées à l'argus, tu n'en obtiendra aucun bonus ni aucun malus, marche pédibus jambus sans avoir peur des cumulonimbus.

 

La jambe en bois - DRANEM


Ell’ s’appelait Suzanne,
Elle avait de beaux yeux,
Un profil de sultane
Et de jolis cheveux.
Elle était si gentille
Qu’en passant chaqu’ matin
Sans l’vouloir la bell’ fille
Faisait d’ nombreux copains.
Des jeun’s, des vieux
Mais l’plus curieux :

R
Elle avait un’ jambe en bois,
Et pour que ça n’se voit pas
Ell’ s’faisait mettr’ par en d’ssous
Des rondell’s en caoutchouc, Ah !
Elle avait un’ jambe en bois
Mais comme ell’ portait des bas,
Ceux qui n’l’avaient pas tâtée
Ne s’en s’raient jamais douté.
Bois… Bois… Elle avait un’jambe en bois.


Elle était de Nanterre,
Et le maire, un malin,
La fit nommer rosière
De son gentil pat’lin.
Vrai ! disaient ses copines,
Ça nous en bouche un coin ;
Sa vertu est en Chine,
Si ça n’est pas plus loin.
C’était pas vrai ;
Preuve en était :

R.
Elle avait un’ jambe en bois,
Et pour que ça n’se voit pas
Ell’ s’faisait mettr’ par en d’ssous
Des rondell’s en caoutchouc, Ah !
Elle avait un’ jambe en bois
Mais comme ell’ portait des bas,
Ceux qui n’l’avaient pas tâtée
Ne s’en s’raient jamais douté.
Bois… Bois…
Elle avait un’jambe en bois.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 06:57

DICTON DU 5 MAI 2012

(voir le 5 mai 2011 - JUDITH)

ST JULIEN BEYCHEVELLE (Ch LAGRANGE)A la Sainte Ange, dans ton sac quelques oranges, puis passe à la boulange pour acheter du pain frais, fais toi un sandwich mais surtout pas de mésange, range ta frange sous une casquette à losange et va marcher à Saint Julien de Beychevelle pour voir le château Lagrange.

 

Un ange frappe à ma porte : Natasha SAINT-PIER

 

 

Un signe, une larme,
un mot, une arme,
nettoyer les étoiles à l'alcool de mon âme

Un vide, un mal
des roses qui se fanent
quelqu'un qui prend la place de
quelqu'un d'autre

Un ange frappe a ma porte
Est-ce que je le laisse entrer
Ce n'est pas toujours ma faute
Si les choses sont cassées
Le diable frappe a ma porte
Il demande a me parler
Il y a en moi toujours l'autre
Attiré par le danger

Un filtre, une faille,
l'amour, une paille,
je me noie dans un verre d'eau
j'me sens mal dans ma peau

Je rie je cache le vrai derrière un masque,
le soleil ne va jamais se lever.

Un ange frappe a ma porte
Est-ce que je le laisse entrer
Ce n'est pas toujours ma faute
Si les choses sont cassées
Le diable frappe a ma porte
Il demande a me parler
Il y a en moi toujours l'autre
Attiré par le danger

Je ne suis pas si forte que ça
et la nuit je ne dors pas,
tous ces rêves ça me met mal,
Un enfant frappe à ma porte
il laisse entrer la lumière,
il a mes yeux et mon coeur,
et derrière lui c'est l'enfer

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 08:57

Des moustiques, des oiseaux et des mammifères

AMBES 002Randonnée de 16 km pour 26 participants animée par Jean-Pierre.

AMBES 036

Elle se fera essentiellement dans le Grand Marais.

AMBES 007

Nous sommes assaillis avant même le départ par des nuées de moustiques. J’ai toujours dans mon sac une bombe défensive mais ils sont coriaces, le moindre espace ils savent le trouver. Heureusement il y a du plantain un peu partout pour soulager les piqûres. Après les moustiques j’ai laissé ma main traîner sur les orties, aïe aïe aïe ! Mais là aussi le plantain est efficace. Mais ce matin quelques endroits gratouillent pas mal.

AMBES 010Le Grand Marais est une petite Camargue, nous y voyons des cigognes, des cygnes, des buses, des vaches, des chevaux, une biche, une couleuvre.

AMBES 020

les cigognes

AMBES 017

les vaches

AMBES 065

les chevaux

AMBES 067

les cygnes

AMBES 063

mais aussi les tonnes pour la chasse aux canards

Pas toujours le temps de dégainer l’APN, dommage pour la couleuvre je me suis trop rapprochée d’elle, elle m’a tiré la langue et s’est sauvée, c’est moi qui lui ai fait peur.

AMBES 021  AMBES 023

 

AMBES 022

AMBES 024  AMBES 026

 

Les inscriptions de la croix des Marais rappellent la constitution des différentes paroisses qu'elle borne. Elle est en pierre de taille et constituée d'une partie supérieure en fer forgé. C’est une croix de chemin remarquable par son ornementation néoclassique.

AMBES 031

le 1er gué est assez large

AMBES 061

le deuxième est plus étroit

Jean-Pierre avait prévu des passages dans l’eau et avait apporté des sacs poubelles. Allons-nous lancer une nouvelle mode. Une belle partie de rigolade mais j’avais quand même peur de me retrouver les fesses dans l’eau, tellement ça glissait.

AMBES 043  AMBES 044

Carmen s'habille à la mode du jour                           

                                                                                                                  elle a traversé la première  

AMBES 048

Jean-Pierre nous rapporte les poches

AMBES 050  AMBES 051

pas facile à mettre se pantalon

je veux bien te regarder mais ça glisseeeeeee

AMBES 053

ça y est tout le monde est passé sans problème

AMBES 059

Merci Jean-Pierre pour cette superbe randonnée, une fois de plus nous ne sommes tous enchantés par le paysage et par le petit côté aventure que tu sais nous offrir

 

*Le Grand Marais avait été donné vers la fin du 16ème siècle pour les pauvres par Mme de Lestonnac, baronne de Montferrand afin de les aider à vivre de la chasse, de la pêche, de tirer parti des avantages offerts par la flore et la faune du marais. Ambès dépendait alors de la seigneurie de Lansac.
Mais ces marais mal entretenus s'écoulaient mal. Louis XIV en demanda le dessèchement par une déclaration du 11 décembre 1653 "comme servant considérablement à la décoration de son Royaume, à la santé de ceux qui habitent les environs desdits marais inondés, et à l'avantage général de tous ses sujets."

Un contrat fut passé par la Communauté, en 1656, avec un sieur Labatut qui se chargea du dessèchement en faisant tenir en bon état les jalles, fossés, écluses et canaux nécessaires pour l'écoulement des eaux. En contrepartie on lui attribuait les terres cultivables enclavées au centre du marais. Au 18ème siècle, cet entretien étant négligé, des fossés se comblèrent et les eaux croupirent.

En 1766, des clauses furent imposées aux dessécheurs stipulant entre autres que "comme autrefois, un homme gagé par les propriétaires circulera avec un bac sur la grande jalle afin d'enlever les herbes et les vases....Les fossés que les propriétaires feront faire pour la séparation de leurs héritages ou barrails devront avoir une largeur de huit pieds entre les berges et cinq de profondeur... Les jalles ou esteys seront entretenus en bon état, les empellages bien faits et fermant bien... Il sera expressément défendu de mettre ni faire pourrir ou rouïr les lins, chanvre et autre chose qui empoisonneraient l'eau et par conséquent le bétail, à peine de 60 livres d'amende.....Il sera défendu d'aller pêcher ni brouiller l'eau, à peine de 12 livres d'amende la première fois, 50 livres la seconde et d'être poursuivi en cas de récidive. Il sera établi deux gardes, un au bout du chemin de la vie et l'autre devant le chemin du roi qui aboutit sur le chemin d'Ambès, en sorte qu'il y aura de belles entrées dans le communal avec un garde à chaque entrée, auxquels on fera bâtir une chambre afin que les Marais et le bétail qui y sera enfermé soit en sûreté. Chaque bétail que les propriétaires y enverront pendant le mois d'avril mai et juin, paiera en entrant, par tête de boeuf, vache, cheval ou jument, 20 sols par mois et par tête de brebis ou mouton, 4 sols".
Un arrêté préfectoral du 10 juin 1912 ordonnait le curage des jalles et fossés " à vieux fonds et à vieux bords" au moins une fois par an.

La presqu'île en 1762 d'après une carte de Belleym Le grand marais avec ses fossés, ses tonnes en décembre 1999

Le grand marais s'étend sur une superficie d'environ 296 hectares. La partie la plus profonde, proche de Gérême sur St Louis de Montferrand a pour nom : "La Profondène" et la partie la plus haute sur St Vincent de Paul est "les Afferues".

Il est géré par un syndicat intercommunal où Ambarès, Bassens, Ste Eulalie, Carbon Blanc et Yvrac ont gardé des droits et des devoirs (en tout : sept communes.) Le Petit Marais couvre environ 190 hectares sur St Vincent de Paul. Les anciens terrains du sieur Labatut appartiennent à plusieurs propriétaires qui forment le syndicat des dessécheurs. Ces vastes étendues, très utiles pour l'équilibre écologique, sont donc occupées non seulement par les dessécheurs mais aussi par les éleveurs qui ont besoin de prairies toujours vertes et par les chasseurs à la tonne dans les parties basses. Dans ces lieux humides vivent des sangsues. Des femmes allaient en recueillir pour les vendre aux pharmaciens. A Ambarès on les surnommait "les bas rouges" car elles avaient les jambes marquées par les petites morsures. Elles entraient dans le marais jambes nues et au moindre picotement, saisissaient ces précieux vers de couleur vert foncé, avant qu'ils ne s'accrochent comme aux pattes des animaux.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS TPB
commenter cet article
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 02:46

DICTON DU 4 MAI 2012

(voir le 4 mai 2011 - SYLVAIN)

GUJAN 026A la Saint Florian, commence ta journée en souriant et en chantant, puis tout en t'habillant pense à la belle randonnée que tu vas faire à Gujan

 

En chantant - Michel SARDOU

 

 

Quand j'étais petit garçon,
Je repassais mes leçons
En chantant
Et bien des années plus tard,
Je chassais mes idées noires
En chantant.
C'est beaucoup moins inquiétant
De parler du mauvais temps
En chantant
Et c'est tellement plus mignon
De se faire traiter de con
En chanson.

La vie c'est plus marrant,
C'est moins désespérant
En chantant.

La première fille de ma vie,
Dans la rue je l'ai suivie
En chantant.
Quand elle s'est déshabillée,
J'ai joué le vieil habitué
En chantant.
J'étais si content de moi
Que j'ai fait l'amour dix fois
En chantant
Mais je n'peux pas m'expliquer
Qu'au matin elle m'ait quitté
Enchantée.

L'amour c'est plus marrant,
C'est moins désespérant
En chantant.

Tous les hommes vont en galère
A la pêche ou à la guerre
En chantant.
La fleur au bout du fusil,
La victoire se gagne aussi
En chantant.
On ne parle à Jéhovah,
A Jupiter, à Bouddha
Qu'en chantant.
Qu'elles que soient nos opinions,
On fait sa révolution
En chanson.

Le monde est plus marrant,
C'est moins désespérant
En chantant.

Puisqu'il faut mourir enfin,
Que ce soit côté jardin,
En chantant.
Si ma femme a de la peine,
Que mes enfants la soutiennent
En chantant.
Quand j'irai revoir mon père
Qui m'attend les bras ouverts,
En chantant,
J'aimerais que sur la terre,
Tous mes bons copains m'enterrent
En chantant.

La mort c'est plus marrant,
C'est moins désespérant
En chantant.

Quand j'étais petit garçon,
Je repassais mes leçons
En chantant
Et bien des années plus tard,
Je chassais mes idées noires
En chantant.
C'est beaucoup moins inquiétant
De parler du mauvais temps
En chantant
Et c'est tellement plus mignon
De se faire traiter de con
En chanson.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 03:40
DICTON DU 3 MAI 2012
(voir le  3 mai 2011 - PHILIPPE/JACQUES)
PUJOLS SUR CIRON 049A la Sainte Ophélie, de bonne humeur ce matin tu sors de ton lit, tu entends le gazouillis de tes bengalis, le soleil luit alors tu vas marcher sur des sentiers fleuris à Sainte-Eulalie ou près de Caudalie.
 
Bonne bonne humeur ce matin - TRISTAN
Paris est plein, plein, plein
Plein de Parisien
Pas assez de parisiennes
Et trop de parisiens
(bis)

(Refrain)
Je suis de bonne, bonne, bonne
Bonne humeur ce matin
Y'a des matins comm'ça!
(bis)


Il fait beau, putain c'est rare
Plus j'travaille et moins j'me marre
Et des requins sautent dans la Seine
Mais ça baigne ça c'est une vie saine
De ramer, sans s'a sans s'arreter
De Madeleine à la prochaine
Faut que j'trouve rapido, l'homme qu'il me faut

Paris est plein de Parisien
Pas assez de parisiennes
Et trop de parisiens

(Refrain)

Ah bon pas d'pot je leur dois trop
Mais j'avance bien mieux avec le ventre creux
Je prie à mort le dieu des fesses qu'il me laisse pas sans gonzesse
Je choppe un bus Oh oh oh hisse
Putain de bus qui glisse et qui se trompe de piste
Dans les couloirs tirés par la police

Paris est plein de Parisien
Pas assez de parisiennes
Et trop de parisiens

(Refrain)

Allume, allume fais moi voir ce que tu caches dans ton tiroir
Je parle plus qu'avec les mains
La langue du mac-adamicien
Des gens, des gens qui trouvent ça beau
Applaudissent applaudissent applaudissent
Dans notre dos

Paris est plein, plein, plein
Plein de Parisien
Pas assez de parisiennes
Et trop de parisiens

Oh oh oh hisse (bis)

(Refrain) bis

Basta!

Paris est plein, plein, plein
Plein de Parisien
Pas assez de parisiennes
Et trop de parisiens
(X10!)                                   
Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 06:12

DICTON DU 2 MAI 2012

(voir le 2 mai 2011 - BORIS)

SOUSSANS - Château Labégorce

château Labégorce

A la Saint Antonin, allez main dans la main sur les chemins girondins de moulin en moulin ou de cave en cave pour déguster les grands vins médocains.

 

Le vin - Georges BRASSENS

 

Avant de chanter
Ma vie, de fair' des
Harangues
Dans ma gueul' de bois
J'ai tourné sept fois
Ma langue
J'suis issu de gens
Qui étaient pas du gen-
re sobre
On conte que j'eus
La tétée au jus
D'octobre...

Mes parents on dû
M'trouver au pied d'u-
ne souche
Et non dans un chou
Comm' ces gens plus ou
Moins louches
En guise de sang
( O noblesse sans
Pareille! )
Il coule en mon cœur
La chaude liqueur
D'la treille...

Quand on est un sa-
ge, et qu'on a du sa-
voir-boire
On se garde à vue
En cas de soif, u-
ne poire
Une poire ou deux
Mais en forme de
Bonbonne
Au ventre replet
Rempli du bon lait
D'l'automne...

Jadis, aux Enfers
Cert's, il a souffert
Tantale
Quand l'eau refusa
D'arroser ses a-
mygdales
Etre assoiffé d'eau
C'est triste, mais faut
Bien dire
Que, l'être de vin
C'est encore vingt
Fois pire...

Hélas ! il ne pleut
Jamais du gros bleu
Qui tache
Qu'ell's donnent du vin
J'irai traire enfin
Les vaches
Que vienne le temps
Du vin coulant dans
La Seine !
Les gens, par milliers
Courront y noyer
Leur peine...

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 05:21

DICTON DU 1er MAI 2012

(voir le 1er mai 2011 - JEREMY)

GUILLAC ça sent bon le muguet

BONNE FETE A TOUTES ET A TOUS

A la Sainte Maria, pour la Fête du travail, ne fait pas travailler les pizzérias, les cafétérias, prépare toi une bonne tortilla et va voir à s'il y a du muguet pour offrir à celle que tu marias.

 

Le temps du muguet - Francis LEMARQUE

 

Il est revenu le temps du muguet
Comme un vieil ami retrouvé
Il est revenu flâner le long des quais
Jusqu'au banc où je t'attendais
Et j'ai vu refleurir
L'éclat de ton sourire
Aujourd'hui plus beau que jamais

Le temps du muguet ne dure jamais
Plus longtemps que le mois de mai
Quand tous ses bouquets déjà se sont fanés
Pour nous deux rien n'aura changé
Aussi belle qu'avant
Notre chanson d'amour
Chantera comme au premier jour

Il s'en est allé le temps du muguet
Comme un vieil ami fatigué
Pour toute une année pour se faire oublier
En partant il nous a laissé
Un peu de son printemps
Un peu de ses vingt ans
Pour s'aimer pour s'aimer longtemps.

 

 
Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche