Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 12:47

Une nouvelle fable de monsieur Jean de La Fontaine, avec toujours une belle morale. Heureusement le cuisinier comprenait le langage cygne

Le Cygne et le Cuisinier

VACANCES-OSNY-026.jpg

Dans une ménagerie
De volatiles remplie
Vivaient le Cygne et l'Oison :
Celui-là destiné pour les regards du maître ;
Celui-ci, pour son goût : l'un qui se piquait d'être
Commensal du jardin, l'autre, de la maison.
Des fossés du Château faisant leurs galeries,
Tantôt on les eût vus côte à côte nager,
Tantôt courir sur l'onde, et tantôt se plonger,
Sans pouvoir satisfaire à leurs vaines envies.
Un jour le Cuisinier, ayant trop bu d'un coup,
Prit pour Oison le Cygne ; et le tenant au cou,
Il allait l'égorger, puis le mettre en potage.
L'oiseau, prêt à mourir, se plaint en son ramage.
Le Cuisinier fut fort surpris,
Et vit bien qu'il s'était mépris.
"Quoi ? je mettrois, dit-il un tel chanteur en soupe !
Non, non, ne plaise aux Dieux que jamais ma main
La gorge à qui s'en sert si bien! "
Ainsi dans les dangers qui nous suivent en croupe
Le doux parler ne nuit de rien.

Extrait du Livre III | 21 vers
Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans FABLES DE LA FONTAINE
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 01:19

DICTON DU 24 AVRIL 2012

(voir le 24 avril 2011 - ALEXANDRE)

DSCN0135.JPGA la Sainte Cosette, que tu sois riche ou misérable prends ta musette et va marcher de Toulon à Montreuil sur Mer tout en faisant causette ou en déclamant les Contemplations et en faisant une halte au pied de Notre Dame de Paris en pensant à Victor et à Juliette.

 

Danse mon Esméralda - GAROU

 

 

Quand les années auront passé
On retrouvera sous terre
Nos squelettes enlacés
Pour dire à l'univers
Combien Quasimodo aimait
Esméralda la zingara
Lui qui Dieu avait fait si laid
Pour l'aider à porter sa croix
pour l'aider à porter sa croix
Mangez mon corps, buvez mon sang
Vautours de Montfaucon
Que la mort au-delà du temps
Unisse nos deux noms
Laissez mon âme s'envoler
Loin des misères de la terre
Laisser mon amour se mêler
A la lumière de l'Univers
A la lumière de l'Univers
Danse mon Esméralda
Chante mon Esméralda
Danse encore un peu pour moi
Je te désire à en mourir
Dans mon Esméralda
Chante mon Esméralda
Laisse moi partir avec toi
Mourir pour oit n'est pas mourir
Danse mon Esméralda
Chante mon Esméralda
Viens t'endormir dans mes bras
Je te désire à en mourir
Danse mon Esméralda
Chante mon Esméralda
Au delà de l'au-delà
Mourir pour toi n'est pas mourir
Danse mon Esméralda
Chante mon Esméralda
Laisse-moi partir avec toi
Mourir pour toi n'est pas mourir

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 12:31

Article déjà publié mais réactualisé pour les nouveaux venus sur ce blog.

BRUGES 

 

BRUGES AU PRINTEMPS 008

massif derrière la Mairie (photo 2011)

 

Chaque fois le même étonnement - Bruges en France ?

 u) Eglise Saint Pierre

église Saint-Pierre

s) Eglise Sainte Germaine

église Sainte-Germaine

Oui et il y en a même deux, une Commune dans les Pyrénées-Atlantiques et une autre en Gironde.

 BRUGES AU PRINTEMPS 062

quartier VIllabois

Dans les Pyrénées-Atlantiques elle s’appelle «  Bruges-Capbis-Mifaget » et ses habitants sont des Brugeois comme en Belgique.

 Automne au Parc Treulon 020

château Treulon

En Gironde ce sont des Brugeais. Je vais vous présenter ce village « un village dans la ville » où je réside depuis 1978. Sa population a doublé depuis cette date elle est passée de 7 600 h à 14 200 h en 2008.

BRUGES Ronds-points des Maraîchers 025

 Rond-point du chou 

BRUGES JUILLET 2011 029

la tour de Lassalle

Un peu d’histoire

 

« La fondation de Bruges remonte à la période gallo-romaine. La ville doit son nom à la bruyère « bruga » qui, à cette époque, poussait en abondance sur tout le territoire. Bordée de marais, Bruges se développe au Moyen-Age. Au XVI ème siècle, Henri IV ordonne l’assèchement des marais de la rive gauche de la Garonne. Il fait établir les premiers plans de drainage des marais et missionne deux Hollandais, Van Peule et Conrad Gaussens pour mettre en oeuvre les travaux. C’est ce qui a permis aux activités agricoles de se développer sur ces terres. De nombreux vignobles se développent alors jusqu’à ce que le phylloxera les attaque dans les années 1860. Les vignes furent arrachées et progressivement remplacées par les cultures maraîchères qui alimentèrent tout au long du XXème siècle les marchés de l’agglomération ». (lu sur le site de la mairie de Bruges).

 

BRUGES AU PRINTEMPS 010

BRUGES AU PRINTEMPS 067

le Parc des Expositions

 

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans BRUGES en GIRONDE
commenter cet article
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 02:51

DICTON DU 23 AVRIL 2012

(voir le 23 avril 2011 - GEORGES / GEORGETTE)

BOURG 004A la Sainte Fortunée, tu t'es levé mal luné, va marcher dans la forêt et écoute la bécasse coucouanner, le canard cancaner, la biche entrain de faonner, n'est crainte, aucun risque en France d'entre la hyène ricaner.

 

Un chanson douce  - Henri SALVADOR

 

 

Une chanson douce
Que me chantait ma maman,
En suçant mon pouce
J'écoutais en m'endormant.
Cette chanson douce,
Je veux la chanter pour toi
Car ta peau est douce
Comme la mousse des bois.

La petite biche est aux abois.
Dans le bois, se cache le loup,
Ouh, ouh, ouh ouh !
Mais le brave chevalier passa.
Il prit la biche dans ses bras.
La, la, la, la.

La petite biche,
Ce sera toi, si tu veux.
Le loup, on s'en fiche.
Contre lui, nous serons deux.
Une chanson douce
Que me chantait ma maman,
Une chanson douce
Pour tous les petits enfants.

O le joli conte que voilà ,
La biche, en femme, se changea,
La, la, la, la
Et dans les bras du beau chevalier,
Belle princesse elle est restée,
eh, eh, eh, eh

La jolie princesse
Avait tes jolis cheveux,
La même caresse
Se lit au fond de tes yeux.
Cette chanson douce
Je veux la chanter aussi,
Pour toi, ô ma douce,
Jusqu'à  la fin de ma vie,
Jusqu'à  la fin de ma vie.

(Variante pour les 2 derniers)

O le joli conte que voilà ,
La biche, en femme, se changea,
La, la, la, la
Et dans les bras du beau chevalier,
Belle princesse elle est restée,
A tout jamais

Une chanson douce
Que me chantait ma maman,
En suçant mon pouce
J'écoutais en m'endormant.
Cette chanson douce
Je veux la chanter aussi,
Pour toi, ô ma douce,
Jusqu'à  la fin de ma vie,
Jusqu'à  la fin de ma vie.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 06:31

DICTON DU 22 AVRIL 2012

(voir le 22 avril 2011 - ALEXANDRE)

Montpeyroux 056

à Montpeyroux (du gui)

A la Sainte Léonide, va marcher dans la forêt sur la trace des druides, mais ne te prend pas pour un caïd, entraîne avec toi la belle Adélaïde, celle qui n'a pas de ride et de retour au nid relis l'Eneïde.

 

La fille de la forêt - Jacques HELIAN

Dans la forêt, au cœur de la clairière,
Un peintre, un jour, posa son chevalet.
Dans le ruisseau courant dans la bruyère,
Il vit soudain Lison qui se mirait.
Dans le ruisseau courant dans la bruyère,
Il vit soudain Lison qui se mirait.

Si frais, si pur, lui sembla ce visage
Que, sans attendre, il peignit son reflet.
Et les oiseaux, le jour de leur mariage,
Jetèrent au ciel leurs plus beaux triolets.
Et les oiseaux, le jour de leur mariage,
Jetèrent au ciel leurs plus beaux triolets.

Dans la forêt, ayant trouvé l’étoile
Dont il rêvait comme un trésor secret,
On m’a conté qu’il déchira sa toile
Car le bonheur était bien plus parfait.

De ma chanson, retenez la morale :
Un grand amour vaut mieux que son portrait.
Dans la forêt au coeur de la clairière Un peintre un jour posa son chevalet Dans le ruisseau courant dans la bruyère Il vit soudain Lison qui se mirait (bis) Si frais si pur lui sembla ce visage Que sans attendre il peignit son reflet Et les oiseaux le jour de leur mariage Jetèrent au ciel leurs plus beaux triolets (bis) Dans la forêt ayant trouvé l’étoile Dont il rêvait comme un trésor secret On m’a conté qu’il déchira sa toile Car le modèle était bien plus parfait De ma chanson retenez la morale Un grand amour est mieux que son reflet Lire la suite: http://www.greatsong.net/PAROLES-JACQUES-HELIAN,LA-FILLE-DE-LA-FORET,102621605.html
Dans la forêt au coeur de la clairière Un peintre un jour posa son chevalet Dans le ruisseau courant dans la bruyère Il vit soudain Lison qui se mirait (bis) Si frais si pur lui sembla ce visage Que sans attendre il peignit son reflet Et les oiseaux le jour de leur mariage Jetèrent au ciel leurs plus beaux triolets (bis) Dans la forêt ayant trouvé l’étoile Dont il rêvait comme un trésor secret On m’a conté qu’il déchira sa toile Car le modèle était bien plus parfait De ma chanson retenez la morale Un grand amour est mieux que son reflet Lire la suite: http://www.greatsong.net/PAROLES-JACQUES-HELIAN,LA-FILLE-DE-LA-FORET,102621605.html
Dans la forêt au coeur de la clairière Un peintre un jour posa son chevalet Dans le ruisseau courant dans la bruyère Il vit soudain Lison qui se mirait (bis) Si frais si pur lui sembla ce visage Que sans attendre il peignit son reflet Et les oiseaux le jour de leur mariage Jetèrent au ciel leurs plus beaux triolets (bis) Dans la forêt ayant trouvé l’étoile Dont il rêvait comme un trésor secret On m’a conté qu’il déchira sa toile Car le modèle était bien plus parfait De ma chanson retenez la morale Un grand amour est mieux que son reflet Lire la suite: http://www.greatsong.net/PAROLES-JACQUES-HELIAN,LA-FILLE-DE-LA-FORET,102621605.html
Paroles de la chanson La fille de la forêt : Dans la forêt au coeur de la clairière Un peintre un jour posa son chevalet Dans le ruisseau courant dans la bruyère Il vit soudain Lison qui se mirait (bis) Si frais si pur lui sembla ce visage Que sans attendre il peignit son reflet Et les oiseaux le jour de leur mariage Jetèrent au ciel leurs plus beaux triolets (bis) Dans la forêt ayant trouvé l’étoile Dont il rêvait comme un trésor secret On m’a conté qu’il déchira sa toile Car le modèle était bien plus parfait De ma chanson retenez la morale Un grand amour est mieux que son reflet Lire la suite: http://www.greatsong.net/PAROLES-JACQUES-HELIAN,LA-FILLE-DE-LA-FORET,102621605.html
Paroles de la chanson La fille de la forêt : Dans la forêt au coeur de la clairière Un peintre un jour posa son chevalet Dans le ruisseau courant dans la bruyère Il vit soudain Lison qui se mirait (bis) Si frais si pur lui sembla ce visage Que sans attendre il peignit son reflet Et les oiseaux le jour de leur mariage Jetèrent au ciel leurs plus beaux triolets (bis) Dans la forêt ayant trouvé l’étoile Dont il rêvait comme un trésor secret On m’a conté qu’il déchira sa toile Car le modèle était bien plus parfait De ma chanson retenez la morale Un grand amour est mieux que son reflet Lire la suite: http://www.greatsong.net/PAROLES-JACQUES-HELIAN,LA-FILLE-DE-LA-FORET,102621605.html
Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 12:00

ABECEDAIRE DE LA RANDONNEE

 

CIEL

BORDEAUX - Fête du fleuve 010

une belle averse dans quelques minutes   

Un ciel nuageux ne veut pas toujours dire qu’il va pleuvoir, mais comment peut on distinguer les « bons » nuages des « mauvais.

VALLEE D'ASPE 102

1)     les nuages élevés de 5 à 13 km d’altitude

BOURG 023-          Les cirrus

cirrus.jpegLes cirrus ont des formes de boucles ou de plumes et sont souvent les premiers nuages à apparaître dans le ciel bleu. Ces nuages ne donnent jamais de neige ou de pluie au sol. 

 

-          les cirrocumulus

Les cirrocumulus ressemblent à de petites boules blanches, isolées ou les unes derrière cirrocumulus.jpegles autres. Lorsqu'elles sont disposées en ligne, le nuage semble avoir des plis, ou prend parfois l'apparence d'écailles de poisson: c'est ce qui permet de distinguer les cirrocumulus des cirrus ou des cirrostratus.

 

-          les cirrostratus

Ces nuages, qui ressemblent à une feuille transparente, se forment à plus de 6 kilomètres d'altitude. Les cirrostratus sont si fins qu'il n'est pas difficile de voir le soleil ou la lune à cirrostratus.jpegtravers eux. Lorsque les rayons solaires ou lunaires passent à travers les cristaux de glace qui composent le cirrostratus, la lumière est diffusée de telle sorte qu'on peut parfois voir un halo. Les cirrostratus sont souvent annonciateurs de pluie.

 

2)     Les nuages de l’étage moyen entre 2 et 6 km d’altitude


-          Les altostratus

Les altostratus sont composés à la fois de cristaux de glace et de gouttes d'eau. Ils recouvrent de très grandes surfaces, faisant souvent des centaines de kilomètres carrés. altostratus.jpegLe soleil apparaît alors comme derrière une vitre de verre givré: inutile de chercher votre ombre sur le sol, vous ne la trouverez pas! Et emmenez un parapluie... Même si les altostratus ne donnent que de très faibles précipitations, ils indiquent que la pluie risque fort d'arriver...

 

-          les altocumulus

Ils sont blancs, gris, ou les deux à la fois ils ressemblent à des boules de coton en longues altocumulus.jpegcolonnes. Bien que le dessous des altocumulus est généralement sombre, il arrive que non: dans ce cas ils peuvent facilement être confondus avec les cirrocumulus. En cas de doute, tendez votre main au dessus de vous: si la boule est plus petite que la largeur de votre doigt, c'est un cirrocumulus que vous regardez !


3)     Les nuages bas du sol à 2 km d’altitude


-          les stratocumulus

statocumulus.jpegIls sont gris avec des ombres bien sombres et s'étalent comme une couche de coton. Ils ne donnent pas de pluie, et apparaissent plutôt après une averse. 

-

          les nimbostratus

Ces nuages forment une couche nuageuse gris foncé sous laquelle il pleut ou il neige, et ils nimbostratus.jpegmasquent complètement le soleil. Ils peuvent aussi être considérés comme des nuages de l'étage moyen, puisqu'ils peuvent atteindre 3 kilomètres d'épaisseur!

 

 

4)     Les nuages de grandes épaisseurs


51) C'est beau l'orage sur l'océan

orage sur Saint-Jean-de-Luz

 

-          les cumulus

cumulus.jpegLes cumulus ressemblent vraiment à des boules de ouate. Ils sont souvent isolés au milieu du ciel bleu qui les entoure et ont parfois de drôles de formes !

- 

 

-          les cumulonimbus

C’est le roi des nuages. La hauteur d'un cumulonimbus peut atteindre 12 km et il a souvent cumulonimbus.jpegune forme d'enclume. Certains peuvent même atteindre 18 km de haut et pénétrer dans la partie haute de l'atmosphère appelée stratosphère. Les vents verticaux à l'intérieur du nuage peuvent dépasser les 100 km/h. Si vous aimez la pluie, les éclairs, le tonnerre et même les tornades, alors vous appréciez les cumulonimbus. Sinon, rentrez vite à la maison !

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans ABC DE LA RANDO
commenter cet article
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 02:58

DICTON DU 21 AVRIL 2012

(voir le 21 avril 2011 - ANSELME)

MP-032.jpg

maison de François Mauriac à Saint-Symphorien

A la Saint Maximien, pour aller à Saint-Symphorien, le meilleur moyen d'avancer c'est encore le mien, tu avances d'un pas moyen, ne fait pas des sauts de batraciens ça ne servirait à rien.

 

Dans la maison vide - Michel POLNAREFF

 

 

Je me souviens, moi,
De ce musicien
C'était l'automne à
La maison
Je me souviens, moi,
De ce musicien
C'était l'automn' sur
Son violon
Le temps n'est plus
Où passaient les violons
Quand tu étais dans la maison
Il a tant plu,
Depuis tant de saisons
Le temps n'est plus aux violons...
Moi... Dans la maison vide
Dans la chambre vide
Je passe l'été à écouter
Cette symphonie
Qui était si belle
Et qui me rappelle
Un amour fini
Moi... Dans la maison vide
Dans la maison vide
Je passe ma vie à regarder
Les oiseaux qui passent
Comme des menaces
Et j'entends l'automne
Moi, je n'attends personne

Je me souviens, moi,
De ce musicien
Un soir d'adieu à la maison
Je me souviens, moi,
De ce musicien
Et de l'adieu de
Son violon
Et chaque année
Lorsque l'année finit
J'entends le violon de Septembre
Et le passé
Comme une symphonie
Fait son entrée dans cette chambre
Moi... Dans la maison vide
Dans la chambre vide
Je passe la nuit à écouter
Cette symphonie
Aujourd'hui finie
Et qui me rappelle
Que tu étais belle
Moi... Dans la maison vide
Dans la maison vide
Je passe ma vie à regarder
Les oiseaux qui passent
Comme des menaces
Et j'entends l'automne
Je n'attends personne...
Moi... Dans la maison vide
Dans la chambre vide
Je passe ma vie à écouter
Cette symphonie
Qui était si belle
Et qui me rappelle
Un amour fini...
Moi... Dans la maison vide
Dans la chambre vide
Je passe ma vie à regarder
Les oiseaux qui passent
Comme des menaces
Et j'entends l'automne
Je n'attends personne...

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 09:21

Un beau paon rencontré sur le chemin à Itxasou

Itxasou---le-paon.JPG

Le Paon se plaignant à Junon

Le Paon se plaignait à Junon :
Déesse, disait-il, ce n'est pas sans raison
Que je me plains, que je murmure :
Le chant dont vous m'avez fait don
Déplaît à toute la Nature ;
Au lieu qu'un Rossignol, chétive créature,
Forme des sons aussi doux qu'éclatants,
Est lui seul l'honneur du Printemps.
Junon répondit en colère :
Oiseau jaloux, et qui devrais te taire,
Est-ce à toi d'envier la voix du Rossignol,
Toi que l'on voit porter à l'entour de ton col
Un arc-en-ciel nué de cent sortes de soies ;
Qui te panades, qui déploies
Une si riche queue, et qui semble à nos yeux
La Boutique d'un Lapidaire ?
Est-il quelque oiseau sous les Cieux
Plus que toi capable de plaire ?
Tout animal n'a pas toutes propriétés.
Nous vous avons donné diverses qualités :
Les uns ont la grandeur et la force en partage ;
Le Faucon est léger, l'Aigle plein de courage ;
Le Corbeau sert pour le présage,
La Corneille avertit des malheurs à venir ;
Tous sont contents de leur ramage.
Cesse donc de te plaindre, ou bien, pour te punir,
Je t'ôterai ton plumage.

Extrait du Livre II | 27 vers
Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans FABLES DE LA FONTAINE
commenter cet article
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 03:23

DICTON DU 20 AVRIL 2012

(voir le 20 avril 2011 - ODETTE)

107) encore le port de Soccoa

Soccoa

A la Saint Théotime, va marcher sur les sentiers maritimes, le littoral Atlantique est beau de la Seine-Maritime à la Charente- Maritime, continue jusqu'au Pays Basque et ensuite tu iras sur les bords de la Méditérrannée jusqu'aux Alpes-Maritimes

 

Quand on s'promène au bord de l'eau - Jean GABIN

 

Du lundi jusqu'au sam'di,
Pour gagner des radis,
Quand on a fait sans entrain
Son p'tit truc quotidien,
Subi le propriétaire,
L'percepteur, la boulangère,
Et trimballé sa vie d'chien,
Le dimanch' viv'ment
On file à Nogent,
Alors brusquement
Tout paraît charmant ! ...

{Refrain:}
Quand on s'promène au bord de l'eau,
Comm' tout est beau...
Quel renouveau ...
Paris au loin nous semble une prison,
On a le cœur plein de chansons.
L'odeur des fleurs
Nous met tout à l'envers
Et le bonheur
Nous saoule pour pas cher.
Chagrins et peines
De la semaine,
Tout est noyé dans le bleu, dans le vert ...
Un seul dimanche au bord de l'eau,
Aux trémolos
Des p'tits oiseaux,
Suffit pour que tous les jours semblent beaux
Quand on s'promène au bord de l'eau.

J'connais des gens cafardeux
Qui tout l'temps s'font des ch'veux
Et rêv'nt de filer ailleurs
Dans un monde meilleur.
Ils dépens'nt des tas d'oseille
Pour découvrir des merveilles.
Ben moi, ça m'fait mal au cœur ...
Car y a pas besoin
Pour trouver un coin
Où l'on se trouv' bien,
De chercher si loin...

{Refrain}
Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 10:49

Bizarre, vous avez dit bizarre, alors c'est bizarre

A ALMANDOZ (avant Pampelune)

rencontres bizarres dans les rues d'Almandoz

DORDOGNE (entre Paunat et Limeuil)

bizarre encore ce Centre d'Amour en pleine forêt, mais où sont les amoureux ?

SAINT SYMPHORIEN

bizarre cette sculpture sur un mur de Saint-SymphorienSAINTE ENIMIE (col de la Jonte) bizarre, ce vase de Sévres comment tient-il debout ?

SAINTE ENIMIE (col de la Jonte)

bizarre comme son frère, le vase de Chine

SAINT-MACAIRE

bizarre encore cette jolie pompe à Saint-Macaire

TURENNE (côte dure à monter)

bizarre, comment elle monte dans les rues de Turenne

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans LES INSOLITES
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche