Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 09:00

DICTON DU 13 JANVIERMACAU Au Port La Guinguette

A la Sainte Yvette, oeufs coques au petit déjeuner, trempe y tes mouillettes puis prépare toi pour aller à perpète les oies, pas besoin de serviette, tu ne vas pas faire trempette mais tu vas à Macau à la Guinguette.

 

La Guinguette Au Bord De l Eau - Francis LEMARQUE
La guinguette au bord de l'eau
N'a qu'un maestro
Qui joue en do
Pour les danseurs sans faux-col
Tournant sur le sol
Pas besoin de bémol
Les amoureux du dimanche
Ont les yeux qui penchent
Sur des gorges blanches
Car l'amour quand il s'abrite
Fait battre plus vite
Les cœurs qui palpitent
Tant qu'il y aura des refrains
Et puis des copains
Bons comme le bon vin
Tant qu'il y aura des chansons
Des accordéons
Qui tournent en rond, rond
Tant qu'y aura de beaux dimanches,
Des lilas en branche
Des extras d'en planche
Ce sera toujours la fête
La fête aux gambettes
D'Antoine et Juliette.
Accorde ton cœur sur un air,
Sur un air de musette
Si tu n'as pas peur
Si tu sens que s'envole ta tête
Tu ne la perdras pas
Ton danseur connaît bien son affaire
Il te la rendra
Fatiguée, décoiffée mais entière.
La guinguette au bord de l'eau
Quand le ciel est beau
Et qu'elle a trop chaud
Fait valser au vent d'été
Ce joli bouquet de jupons tout frais
Et la taille des fillettes
Fait perdre la tête
A plus d'un poète.
Y'a des regards en coulisses
Des yeux qui se glissent
Sur des jambes lisses
Mais l'amour prend sa revanche
Et sous bien des branches
Y a des cœurs qui flanchent
Y'a des vertus qui se donnent
Et qui s'abandonnent
Sans fleurs ni couronnes.
C'est la faute aux beaux dimanches,
Aux lilas en branche
Aux extras d'en planche
Si l'amour est en goguette
Dans chaque guinguette
Du bord de l'eau.
Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 09:37

DICTON DU 12 JANVIER

Sadirac Pimpine

A la Sainte Tatiana, tu peux manger des ananas avec ta nana mais pas en haut de l'Anapurna, si tu n'as pas de nana, contente toi d'aller boire un jus d'ananas au bistrot de la Pimpine  

  Agadou

A-ga-dou dou dou pouss' l'ananas et mouds l'café
A-ga-dou dou dou pouss' l'ananas et mouds l'café
Tap' la pomm' tap' la poir' pouss' l'ananas et mouds l'café
Tap' la pomm' tap' la poir' pouss' l'ananas et mouds l'café

L'an dernier à Tahiti une jolie vahiné
Avec son ukulélé ma vraiment ukulélé
Ell' vendait de fort beaux fruits avec son ukulélé

Quand on les avait choisis
Y'avait plus qu'a les manger

A-ga-dou dou dou pouss' l'ananas et mouds l'café
A-ga-dou dou dou pouss' l'ananas et mouds l'café
Tap' la pomm' tap' la poir' pouss' l'ananas et mouds l'café
Tap' la pomm' tap' la poir' pouss' l'ananas et mouds l'café

Accusé d'avoir goûté aux pomm's de ma vahiné
Parait-il sans permission on me jeta en prison
Je dus payer au papa comm' une poir' mon ananas
Et puis le dédommager d'un ukulélé fêlé


A-ga-dou dou dou pouss' l'ananas et mouds l'café
A-ga-dou dou dou pouss' l'ananas et mouds l'café
Tap' la pomm' tap' la poir' pouss' l'ananas et mouds l'café
Tap' la pomm' tap' la poir' pouss' l'ananas et mouds l'café

Si tu vas à Tahiti prends garde au ukulélé
Dis-toi que ces fruits si beaux sont destinée aux gogos

A-ga-dou dou dou pouss' l'ananas et mouds l'café
A-ga-dou dou dou pouss' l'ananas et mouds l'café
Tap' la pomm' tap' la poir' pouss' l'ananas et mouds l'café
Tap' la pomm' tap' la poir' pouss' l'ananas et mouds l'café

A-ga-dou dou dou pouss' l'ananas et mouds l'café
A-ga-dou dou dou pouss' l'ananas et mouds l'café
Tap' la pomm' tap' la poir' pouss' l'ananas et mouds l'café
Tap' la pomm' tap' la poir' pouss' l'ananas et mouds l'café

A-ga-dou dou dou pouss' l'ananas et mouds l'café
A-ga-dou dou dou pouss' l'ananas et mouds l'café……….

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 09:45

DICTON DU 11 JANVIER

ST AMAND DE COLY

A la Saint Paulin, un petit morceau de fromage dans ton sac avec un bon petit vin, une bonne tenue de marche mais pas en lin, en compagnie de ton carlin, tu iras visiter quelques patelins aquitains.

 

  Le coeur en Aquitaine - Yves DUTEIL

Vent salé, douceur d'automne
Mascaret sur la Garonne
J'ai le coeur en Aquitaine
Tous les parfums me ramènent
Vers les bords de la Dordogne
Jusqu'au seuil de la Gascogne
Au Pays de Cyrano
Paradis de pierre et d'eau

L'amour vient à fleur de terre
Dans les coeurs et dans les verres
Du fond des regards, en lumière

Le temps court et rien ne change
Ni la chanson des vendanges
Ni les clameurs de la foule
Dès qu'un ballon vole ou roule

Tout est contraste et nuances
Pudeur, tendresse et violence
Jusqu'aux mots qu'on dit pour se taire

La palombe au loin s'étonne
La forêt déjà bourgeonne
J'ai le coeur en Aquitaine

Tous les souvenirs reviennent
Du pays de Cyrano
Paradis de pierre et d'eau

Face aux toits de tuiles rondes
Près des vignes rousses et blondes
Le vin dort au fond des caves
L'eau bouillonne au creux des gaves

De Gascogne ou de Gironde
Même ailleurs au bout du Monde
Me parvient l'écho du pays

Vent salé, douceur d'automne
Mascaret sur la Garonne
J'ai le coeur en Aquitaine
Tous les parfums me ramènent
Au Pays de Cyrano
Paradis de pierre et d'eau

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 09:01

 

DICTON DU 10 JANVIER

Jour 5 - Plougrescant

A la Saint Guillaume, pars de bon matin d'un pas conquérant à la conquête des sentiers du littoral breton, si tu veux voir des toits de chaume, alors c'est en Normandie que tu partiras et surtout mange des pommes.

Toi et Moi - Guillaume GRAND

Je voudrais partir
Jusqu'à la mer
Allongé sur le sable
Prendre un peu l'air

Sentir les embruns
Rester encore
Rester jusqu'à
En saler le corps

Refrain

On serait juste Toi et Moi
Près d'ici ou là-bas
Sans règles dignes et sans foi
Quand tu veux on y va
Toutes les couleurs du ciel
Et pleins de bouteilles
Du rhum, du vin, du miel
Quand tu veux on y va

Cachés pas les dunes
Entre terre et mer
Voler un peu de paix
Des refrains à la mer

Bien sûr tu serais là
Moi blotti contre toi
Je te raconterais ce rêve
Quand tu veux on y va

Refrain

Et Si on vit cachés
Et Si on vit d'années damnés
Et Si le temps se compte
On frustre nos hontes

Là-bas tu peux mentir
Là-bas tu peux tricher
Là-bas on peut salir
Là-bas on peut...

Etre juste toi et moi
Près d'ici ou la bas
sans regle digne et sans foi
Quand tu veux on y va
Toutes les couleurs du ciel
Et pleins de bouteilles
Du rhum, du vin, du miel
Quand tu veux on y va

Refrain

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 07:31

DICTON DU 9 JANVIER

Felix bis

Jonathan1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A la Sainte Alix, si tu veux suivre Félix il faudra que tu sympathises avec Jonathan et tu pourras ensuite faire de belle randonnée à condition d’être à l’heure au point fixe.

 

  MERCI FELIX, C'EST CORRIGE, Y A QUE TOI QUI AVAIT VU LA DATE DU 22 JANVIER AU LIEU DU 9

Il est 5 Heures Paris s'eveille - Jacques DUTRONC

 


Je suis l'dauphin d'la place Dauphine
Et la place Blanche à mauvaise mine
Les camions sont pleins de lait
Les balayeurs sont pleins d'balais


Refrain
Il est cinq heures
Paris s'éveille
Paris s'éveille


Les travestis vont se raser
Les stripteaseuses sont rhabillées
Les traversins sont écrasés
Les amoureux sont fatigués

Refrain
Il est cinq heures
Paris s'éveille
Paris s'éveille


Le café est dans les tasses
Les cafés nettoient leurs glaces
Et sur le boulevard Montparnasse
La gare n'est plus qu'une carcasse

Refrain
Il est cinq heures
Paris s'éveille
Paris s'éveille


La tour Eiffel a froid aux pieds
L'Arc de Triomphe est ranimé
Et l'Obélisque est bien dressé
Entre la nuit et la journée

Refrain
Il est cinq heures
Paris s'éveille
Paris s'éveille


Les banlieusards sont dans les gares
A la Villette on tranche le lard
Paris by night, regagne les cars
Les boulangers font des bâtards

Refrain
Il est cinq heures
Paris s'éveille
Paris s'éveille

Les journaux sont imprimés
Les ouvriers sont déprimés
Les gens se lèvent, ils sont brimés
C'est l'heure où je vais me coucher


Refrain
Il est cinq heures
Paris se lève
Il est cinq heures
Je n'ai pas sommeil

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 07:32

DICTON DU 8 JANVIER

VALLEE D'ASPE 103

A la Saint Lucien, va promener ton chien et le sien sur les chemins alsaciens ou pyrénéens, tu rêves de chemins hawaïens mais elle préférerait les sentiers mauriciens, quel choix cornélien !

Mon Vieux Lucien – Edith PIAF

 

 

Quelle chance que t'as
D'avoir, Lucien,
Un vieux copain
Comm' moi!
Moi, tu m' connais.
J'aime rigoler
Et m'amuser,
Pas vrai ?
Alors ce soir,
Histoir' de rir',
Et tu peux m' croir'
Sans réfléchir,
Comme ça pour voir
Et sans prév'nir
J'ai dit aux copains :
"On va chez Lucien."

Quelle chanc' que t'as
D'avoir, Lucien,
Un vieux copain
Comme moi!
Tu peux t' vanter,
Lorsque j'y pense,
D'avoir d' la chance,
Tu sais !
Mais tu n' dis rien.
Tu m' laisses parler.
J' te connais bien.
Tu m' fais marcher.
Moi ça n' fait rien.
Tu peux y aller,
Mais maintenant, ça va
Et dis-moi pourquoi
Tu fais cette tête-là
Comme ça ?
Mais... Regarde-moi...
T'as les yeux gonflés.
Je t'ai réveillé ?
Ah non ! T'écrivais à ta Bien-aimée...
Qu'est-ce que tu caches là ?
Là...dans ton tiroir...
Eh bien, quoi, fais voir !
...
Tu voulais m' faire peur ?!...
Ah...Ha ! C' que t'es blagueur !

Quelle chance que t'as
D'avoir, Lucien,
Un vieux copain
Comme moi.
Moi j' te connais
Mieux que personne.
C'est c' qui t'étonne,
Pas vrai ?
Un autre que moi
N' comprendrait pas
Mais moi j' devin'
Que tu m' taquin's.
Tu veux peut-êtr'
Finir ta lettr'...
J' vais l' dire aux copains,
Et puis, tu nous rejoins...

Quelle chance que t'as.
C'est pas pour dire
Que j'aime bien rire,
Crois-moi !
Un autre que moi
Aurait marché
A ton ciné.
Pas moi !
Allez, au r'voir.
A tout à l'heur'.
T'en fais une têt', sacré farceur !
Mais non ! Bien sûr que j'ai pas peur !
Toi y'a pas d' danger
De te voir un jour
Souffrir et mourir
D'amour...

...Lucien !...Lucien!
Donne-moi c'que t'as dans la main !
Ah ! C' t'agréable, d'être ton copain !
Ah non! pas ça, Lucien !
Allez...
Viens !...

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 08:11

DICTON DU 7 JANVIER

LE TAILLAN 012

Non, ce n'est pas du foot

A la Saint Raymond, la randonnée ce n’est pas le foot, pas besoin d’entraîneur, seulement de bons animateurs, tu vas par vaux et par monts toute l’année, en aval ou en amont, tu ne craches pas tes poumons et ton rêve c’est une randonnée dans les Îles Salomon

 

LES CHANSONS QUE JE NE CHANTE PAS   - Raymond DEVOS

 

 

Je vais vous chantez une chanson qui s'intitule :

 

"Souvenirs de vacances d'été pourries"

 Le titre, c'est: " Ah ! Quel été !"

 

(il chante)

 

Ah ! Quel été ! Quel été ! Quel été !

 

Il pleuvait tant sur la cote où j'étais !

 

On sentait bien que l'hiver était proche !

 

On se baignait les deux mains dans les poches !

 

La p'tite amie avec laquelle j'étais ....

 

Ah ! Quel été ! Quel été ! Quel était moche !

 

J'en ai une autre ... que je chanterais peut être un jour si on insiste.

 

Bon ! Bon ! Bon ! .... puisque vous insistez avec autant d'insistance.

 

Le public: - Ouais !

 

Elle s'intitule : "Conseil d'une espagnole a son jardinier"

 

Oh, Rien que le titre est décourageant !

 

(il chante)

 

Vous finirez mal, disait l'Andalouse.

 

A son jardinier imberbe

 

Un jardinier qui sabote une pelouse

 

Est un assassin en herbe.
- J'en ai une meilleure ! Parce qu'elle est plus courte !

 

Elle s'intitule: "se coucher tard".

 

(il chante)

 

Se coucher tard .... Nuit !

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 08:44

DICTON DU 6 JANVIER

Noël à Bruges 006

A la Saint Gaspard, pas besoin d’envoyer de faire-part pour faire de la randonnée, ce n’est pas une course, pas besoin de te prendre pour un guépard, tu marches à ton pas même si c’est celui d’un vieillard  ou d’un tortillard

Gaspard – Georges MOUSTAKI

 

 

Je suis venu, calme orphelin.
Riche de vos seuls yeux tranquilles
Vers les hommes des grandes villes
Ils ne m'ont pas trouvé malin.

A 20 ans un souffle nouveau
Sous le nom d'amoureuse flamme
M'a fait trouvé belles les femmes
Mais elles ne m'ont pas trouvés beau.

Vivre sans patrie et sans roi
Et
J'ai voulu mourrir à la guerre
La mort n'a pas voulu de moi.

Suis je né trop tôt ou trop tard?
Qu'est ce que je fais en ce monde?
O, vous tous, ma peine est profonde.
Priez pour le pauvre Gaspard.

Gaspard

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 08:56

DICTON DU 5 JANVIER

SAINT EMILION

A la Sainte Emilienne, tu as envie d’aller en randonnée à Saint Emilion avec Emilienne mais c’est ta tante Emilie et ton oncle Emile de la Mayenne qui vont te suivre sur les routes d’Aquitaine

 

Emilienne – Georges MILTON

 

 

J'ai lu dans l'Intran que la jeune Emilienne
Avait levé l'pied d'chez elle rue Rambuteau
Et qu'sa mère promet, si on la lui ramène
Trente-huit francs soixante, une montre et sa photo
C'est pour ça que depuis lundi matin
Je demande à tous les petits trottins :

{Refrain:}
C'est y toi qui t'appelle Emilienne ?
C'est-y toi, c'est-y toi ou c'est-y pas toi ?
Si c'est toi, ta mère a dit qu'tu reviennes
Que tu reviennes Emilienne
Que tu reviennes chez toi
Comme avant je n't'avais jamais vue
C'est fatal je n't'avais pas r'connue
C'est-y toi qui t'appelles Emilienne ?
C'est-y toi, c'est-y toi ou c'est-y pas toi ?
C'est-y toi ?

C'matin rue d'la Paix, je vois une blondinette
Croyant qu'c'était elle vivement je presse le pas,
Mais quelqu'un me dit : "C'est Mam'zelle Mistinguett-te"
J'n'en étais pas sûr, car je n'la connais pas
Mais enfin de ne pas faire d'erreur
A la miss, j'ai dit, la bouche en cœur :
{au Refrain}

Place de la Bastille, au coin de la rue d'Lappe
J'ai vu tout à l'heure, une petite femme en noir
J'cavale en m'disant : Il faut que j'la rattrape
Si c'est Emilienne, comment que j'vais l'avoir
Zut, alors, c'était un jeune curé !
J'lui ai tout d'même dit pour pas m'gourer :
{au Refrain}

Sortant d'un hôtel, je vois place Vintimille,
Un petit jeune homme, poudré, bien ondulé
J'me dis : C'est curieux, c'garçon m'a l'air d'une fille
Si c'est Emilienne, comment j'vais la filer
En marchant derrière le p'tit monsieur
Je lui fis, d'mon air le plus gracieux :
{au Refrain}

C'est rudement coton de r'trouver la gamine
Voulez-vous m'aider un tout p'tit peu, messieurs ?
Chacun n'a, pour ça, qu'à fixer sa voisine
Sous le nez, d'abord, puis dans le blanc des yeux
Et en s'y prenant discrètement
Il n'a qu'à lui dire tout doucement :
{au Refrain}

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 08:30

DICTON DU 4 JANVIER

AUBIE ET ESPESSAS 016

A la Saint Odilon, saute dans ton pantalon, mets tes chaussures de randonnée et protège tes talons et si tu trouves le chemin long c’est que peut être tu avances à reculons à cause des raidillons, avance bel étalon et ce soir tu retrouveras ton salon

 

Mon paradis d’amour – Odilon ROCHON

 

 

En suivant le grand chemin
Qui côtoie le vieux moulin
Vous verrez tout près d'ici
Un jardinet tout fleuri
Une petite maison
Entourée de frais gazon
Arrêtez-vous un moment
Devant ce tableau charmant.

Refrain
C'est mon paradis d'amour
Où chaque jour l'âme ravie
Je viens chercher le bonheur
Parmi les fleurs près de ma mie
C'est là que je vais revoir
Les beaux yeux noirs de ma jolie
Dans un paradis d'amour
Où l'on attend mon retour.

Et si le coeur vous en dit
Pénétrez dans mon logis
Voyez partout sont des fleurs
Aux mille et une couleurs
Là-bas parmi des roseaux
On voit couler un ruisseau
Écoutez le chant joyeux
Des oiseaus sous le ciel bleu.

Musique
C'est là que je vais revoir
Les beaux yeux noirs de ma jolie
Dans un paradis d'amour
Où l'on attend mon retour.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche