Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 09:18
Le roi Gradlon à cheval. Francine à mal aux pieds, elle est très entourée et bien soignée

Le roi Gradlon à cheval. Francine à mal aux pieds, elle est très entourée et bien soignée

JOURNEE DE DECOUVERTE TOURISTIQUE

4ème jour

Après trois jours de randonnées, les organismes ont besoin de récupérer, nous partons à la découverte de plusieurs jolies communes.

Nous commencerons par Argol ensuite nous irons à Pleyben déguster du chocolat et visiter l'enclos paroissial, puis ce sera le pique-nique à Folgoat.

La visite se poursuivra en marchant quand même un peu dans la forêt de Landevennec, nous reverrons le Colbert, visiterons l'église. Nous passerons devant le Loch, irons à Crozon visiter encore une église (352 en Bretagne paraît-il) puis reviendrons à Camaret.

Nous commençons donc par visiter l'église d'Argol, nous avons la chance de rencontrer une dame qui nous ouvre la porte et même nous raconte l'histoire et nous montre ces richesses.http://www.argol.fr/patrimoine.htm

 

FINISTERE - d'ARGOL à FOLGOAT
FINISTERE - d'ARGOL à FOLGOAT
FINISTERE - d'ARGOL à FOLGOAT
FINISTERE - d'ARGOL à FOLGOAT
FINISTERE - d'ARGOL à FOLGOAT
FINISTERE - d'ARGOL à FOLGOAT
FINISTERE - d'ARGOL à FOLGOAT
FINISTERE - d'ARGOL à FOLGOAT
FINISTERE - d'ARGOL à FOLGOAT
FINISTERE - d'ARGOL à FOLGOAT
FINISTERE - d'ARGOL à FOLGOAT
FINISTERE - d'ARGOL à FOLGOAT
FINISTERE - d'ARGOL à FOLGOAT
FINISTERE - d'ARGOL à FOLGOAT
FINISTERE - d'ARGOL à FOLGOAT
FINISTERE - d'ARGOL à FOLGOAT
FINISTERE - d'ARGOL à FOLGOAT
FINISTERE - d'ARGOL à FOLGOAT

LA LEGENDE DE LA VILLE D'YS

Version Païenne
côté gauche de la statue
Née de l'amour de MALGWENN, la Fée du Nord et de GRADLON le roi de CORNOUAILLE, la belle DAHU, orpheline, grandit dans les fougères, la lande et les genêts. Son père lui fit construire sur la grève une ville splendide nommée KER YS où DAHU la bonne sorcière régnait en princesse.
DAHU vivait selon les rites païens de sa mère. La ville d'Ys n'était que joie, musiques et chants. C'était la seule ville que SAINT CORENTIN n'avait pas pu christianiser. C'est pour cela que les Chrétiens avaient appelé cette contrée ARGOL ( la perdition ).
BRANN RUZ le frère des poissons, qui avait des cheveux rouges comme le soleil quand il se couche : était l'amant de DAHU. Ils eurent un enfant. Mais la belle DAHU ressemblait tellement à sa mère que GRADLON la prenait pour son épouse.
Alors elle prit son fils dans les bras, et disparut sur le dos de MORVARC'H le cheval magique qui galope sur la crête des vagues.
Tandis que son père, le roi GRADLON est dans les flots, criant à sa fille de rester près de lui.


Version Chrétienne
côté droit de la statue
Elle est inspirée du tableau du peintre LUMINAIS (1822/1896), exposé au musée des Beaux Arts de QUIMPER.
Sur cette face, le roi GRADLON à cheval, protégeant SAINT CORENTIN, quitte la ville d'Ys envahie par les flots. SAINT CORENTIN, évêque de CORNOUAILLE est représenté sous la forme d'une flèche de la cathédrale, tenant sous son bras le trésor de la ville engloutie.
DAHU quant à elle, chassée par son père sur conseil de SAINT CORENTIN, a préféré prendre l'apparence d'une sirène pour rejoindre des temps moins hostiles de l'autre côté du monde.

Enclos paroissial de Pleyben
Enclos paroissial de Pleyben
Enclos paroissial de Pleyben
Enclos paroissial de Pleyben
Enclos paroissial de Pleyben
Enclos paroissial de Pleyben
Enclos paroissial de Pleyben
Enclos paroissial de Pleyben
Enclos paroissial de Pleyben
Enclos paroissial de Pleyben
Enclos paroissial de Pleyben
Enclos paroissial de Pleyben
Enclos paroissial de Pleyben
Enclos paroissial de Pleyben
Enclos paroissial de Pleyben

Enclos paroissial de Pleyben

Nous reprenons la route en direction de Pleyben

Tout d'abord visite gourmande dans une chocolaterie, mais vous n'en verrez rien, photo interdite. En tout cas ils sont délicieux je peux vous l'assurer en particulier les Florentins dont ils sont les inventeurs.

Ensuite visite de l'enclos paroissial très imposant et un des plus prestigieux de Bretagne. Il serait beaucoup trop long de vous en parler alors je vous laisse un lien pour mieux la connaître :http://http://www.mairiepleyben.fr/joomla-mairie/index.php?option=com_content&view=article&id=97:lenclos-paroissial&catid=50:patrimoine&Itemid=130

Pique-nique près de la chapelle de Folgoat et toujours les blagues de Chantal à l'heure du café
Pique-nique près de la chapelle de Folgoat et toujours les blagues de Chantal à l'heure du café
Pique-nique près de la chapelle de Folgoat et toujours les blagues de Chantal à l'heure du café
Pique-nique près de la chapelle de Folgoat et toujours les blagues de Chantal à l'heure du café
Pique-nique près de la chapelle de Folgoat et toujours les blagues de Chantal à l'heure du café
Pique-nique près de la chapelle de Folgoat et toujours les blagues de Chantal à l'heure du café
Pique-nique près de la chapelle de Folgoat et toujours les blagues de Chantal à l'heure du café

Pique-nique près de la chapelle de Folgoat et toujours les blagues de Chantal à l'heure du café

On termine aujourd'hui par le pique-nique près de la Chapelle de Folgoat.

Son histoire :

On raconte qu'en l'an 1350, Salaün mourut. C'était un ermite qui vivait dans la forêt de Landévennec, n'en sortait que pour mendier quelque nourriture, et se balançait sans cesse aux branches en entonnant des Ave Maria. On l'enterra sous son arbre. Quelques jours après sa mort, un magnifique lys blanc, ayant pris racine dans sa bouche, sortit de terre ; il portait au sein de sa fleur, en lettres d'or, l'inscription Ave Maria...

Une chapelle fut construite sur les lieux même du miracle, mais ne résista pas à l'outrage du temps. Elle fut reconstruite au 17e siècle, puis restaurée dans les années 1960.

 

Demain la suite de nos aventures bretonnes. 

Bonne journée à toutes et tous

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans TPB
commenter cet article
24 juin 2014 2 24 /06 /juin /2014 09:38
Vers l'océan

Vers l'océan

Randonnée Soulac/Mer vers le port du Verdon

En nous dirigeant vers le lieu du pique-nique nous passons devant une réplique de la Statue de la Liberté puis devant le Musée du Souvenir

Nous partons ensuite dans la forêt et là nous découvrons de nombreux blockhaus du Mur de l'Atlantique. Il s'agit du Fort d'Arros.

Rares sont ceux qui se trouvent en forêt. C'est l’un des sites les plus remarquables situé à proximité de Soulac au lieu dit les Arros. Le Fort des Arros est un ensemble défensif relativement dense composé de 38 positions entre Soulac, l’estuaire de la Gironde et la Pointe de Grave complexe. Ce fut l'une des dernières positions à tomber en France.

http://www.cestenfrance.fr/fort-des-arros/

Musée du Souvenir et la Statue de la Liberté
Musée du Souvenir et la Statue de la Liberté

Musée du Souvenir et la Statue de la Liberté

La Randonnée se fera essentiellement dans la forêt, dans le sable, de jolies petites grimpettes, quelques dérapages, moi la première, les pieds dans une souche, mais plus de peur que de mal, Merci Arnica. Nous avons mis près de trois heures pour faire les8 km, nous sommes quand même arrivés à temps pour prendre le bateau qui va nous amener à Cordouan.

la randonnée et un premier aperçu du phare au détour d'un chemin, un blockhaus
la randonnée et un premier aperçu du phare au détour d'un chemin, un blockhaus
la randonnée et un premier aperçu du phare au détour d'un chemin, un blockhaus
la randonnée et un premier aperçu du phare au détour d'un chemin, un blockhaus
la randonnée et un premier aperçu du phare au détour d'un chemin, un blockhaus
la randonnée et un premier aperçu du phare au détour d'un chemin, un blockhaus
la randonnée et un premier aperçu du phare au détour d'un chemin, un blockhaus

la randonnée et un premier aperçu du phare au détour d'un chemin, un blockhaus

clin d’œil à Isabelle H. et Evelyne (vous le reconnaissez ?)

clin d’œil à Isabelle H. et Evelyne (vous le reconnaissez ?)

Embarquement immédiat à bord de la Bohème.

Embarquement immédiat à bord de la Bohème.

Vers Cordouan

Nous embarquons à bord de la Bohème, qui s'arrêtera assez loin du phare, nous devons descendre à bord d'une barge qui nous laissera en bas du phare mais de l'eau pour moi jusqu'au genou. Au retour, la barge nous laissera sur un îlot de sable, nous monterons ensuite sur un bateau qui nous ramènera à bord de la Bohème qui nous attend au large.

Quelle aventure excitante ! Heureusement il fait chaud et nous apprécions ces bains de pieds. Les pantalons ont vite séché.

descente sur la barge et au retour nous attendons sur le banc de sable
descente sur la barge et au retour nous attendons sur le banc de sable

descente sur la barge et au retour nous attendons sur le banc de sable

LE PHARE DE CORDOUAN

Nous sommes accueillis par un guide qui nous fait l'historique du phare. Tout d'abord ce n'était qu'une tour. En 1582 Henri III en décide la reconstruction. C'est l'ingénieur Louis de Foix qui est chargé de ce travail.

Je vous laisse lire toute l'histoire ici http://www.cordouan.culture.fr/#/fr/annexe/sitemap

Ouh là là, je me sens minuscule !
Ouh là là, je me sens minuscule !
Ouh là là, je me sens minuscule !

Ouh là là, je me sens minuscule !

dans la Chapelle au deuxième étage
dans la Chapelle au deuxième étage
dans la Chapelle au deuxième étage
dans la Chapelle au deuxième étage

dans la Chapelle au deuxième étage

un des escaliers, nous avons monté et descendu 301 marches

un des escaliers, nous avons monté et descendu 301 marches

vue d'en haut les îlots qui se découvrent à marée basse

vue d'en haut les îlots qui se découvrent à marée basse

je m'étire au maximum pour essayer de vous montrer la lanterne
je m'étire au maximum pour essayer de vous montrer la lanterne
je m'étire au maximum pour essayer de vous montrer la lanterne
je m'étire au maximum pour essayer de vous montrer la lanterne

je m'étire au maximum pour essayer de vous montrer la lanterne

regard en arrière, au revoir au Phare
regard en arrière, au revoir au Phare
regard en arrière, au revoir au Phare
regard en arrière, au revoir au Phare
regard en arrière, au revoir au Phare
regard en arrière, au revoir au Phare

regard en arrière, au revoir au Phare

Merci à Sylvie et à Abel pour l'organisation de cette superbe journée et merci au soleil qui n'était pas vraiment annoncé mais qui a été présent jusqu'à la descente du bus.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges
commenter cet article
23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 09:40
Cordouan, j'arrive. Je suis la Reine du Monde, ici pas d'iceberg

Cordouan, j'arrive. Je suis la Reine du Monde, ici pas d'iceberg

Les belles villas Soulacaises

et la Basilique Notre-Dame de la Fin des Terres

Dimanche 22 juin 2014. C'est la sortie annuelle en bus organisée cette année par Sylvie et Abel.

Au programme visite commentée de Soulac/Mer, le village ancien et ses maisons 1900 puis la Basilique Notre-Dame de la Fin des Terres. Deux guides passionnés et intarissables nous racontent Soulac, son ensablement, désensablement et de nouveau l'océan qui reprend son territoire. Un éternel recommencement.

Après la visite nous irons pique-niquer au point de départ de la randonnée de 8 km que nous ferons pour rejoindre ensuite le Verdon et le point d'embarquement pour une visite du Phare de Cordouan.

 

Quelques belles villas
Quelques belles villas
Quelques belles villas
Quelques belles villas
Quelques belles villas
Quelques belles villas

Quelques belles villas

Durant la guerre un allemand s'est fait construire un blockaus, (dissimulé sous les arbres)

Durant la guerre un allemand s'est fait construire un blockaus, (dissimulé sous les arbres)

le guide nous montre le plus beau portail de Soulac

le guide nous montre le plus beau portail de Soulac

 

Dans le Village ancien, nous admirons quelques-unes des 500 villas construites entre 1860 et 1940.

Ces maisons sont toutes superbes, faites de briquettes roses aux avants toits sculptés, marquises, arabesques, vitraux, toutes différentes, mais toutes très belles.

Vous trouverez une jolie description de quelques villas réalisée par des Collégiens, en particulier celle de la Maison Rafale.

http://tice33.ac-bordeaux.fr/Ecolien/LinkClick.aspx?fileticket=KFdei4tL%2Brk%3D&tabid=3201&mid=10064&language=fr-FR

 

 

 

La Villa Rafale
La Villa Rafale

La Villa Rafale

petit clin d'oeil à Arlette et Evelyne (ce n'est pas le même décor qu'en hiver)

petit clin d'oeil à Arlette et Evelyne (ce n'est pas le même décor qu'en hiver)

Des sucres d'orge (Nicole et Marina)

Des sucres d'orge (Nicole et Marina)

Le marché

Le marché

Basilique Notre-Dame de la Fin des Terres

Elle doit son nom à la proximité de la Pointe de Grave, laquelle forme la partie la plus septentrionale de la presqu'île du Médoc.

Elle date certainement de la deuxième partie du XXème siècle, elle est conçue dès l'origine comme une vaste église de pèlerinage, dont le plan est destiné à permettre une circulation plus aisée des fidèles autour des reliques.

Dès cette époque pourtant, le déplacement constant des massifs dunaires sous l'influence des vents d'ouest cause l'ensablement progressif du sanctuaire.

En 1741, le combat contre les éléments s'annonce comme trop inégal et les habitants doivent se résoudre à évacuer le village, lequel est abandonné aux sables. Un nouveau village est édifié quelques kilomètres plus à l'est, le « Jeune-Soulac »

N'étant plus entretenue, la basilique est ensevelie en quelques décennies, à l'exception du sommet du clocher, qui sert d'amer aux navigateurs. On peut voir tout en haut, des anneaux pour y attacher les animaux.

Les travaux débutent en 1859, sous la houlette de l'architecte Charles Durand. L'année suivante, une première messe peut y être célébrée. Elle est classée par les muunuments historiques le 20 juillet 1891.

SOULAC/MER
SOULAC/MER
SOULAC/MER
SOULAC/MER
SOULAC/MER
SOULAC/MER

Demain nous prendrons le chemin de la randonnée et nous grimperons en haut du phare. Prenez des forces d'ici-là.

Bonne journée

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans TPB
commenter cet article
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 10:36
FINISTERE - ROSCANVEL

ROSCANVEL - Une presqu'île dans la presqu'île

3ème jour

Nous partons en voiture jusqu'à Roscanvel, d'où notre randonnée partira pour faire le tour de la presqu'île.

Avant nous irons visiter l'église Saint-Eloi du XIIème siècle.

On peut admirer ses vitraux, répliques exactes de ceux d'origine, créés par Auguste Labouret. Lors de l'incendie de l'église en 1956 les pompiers avaient dû éteindre le feu avec de l'eau de mer. Petit à petit le sel a rongé le métal. Conservés ces vitraux devenaient dangereux. Ils ont été changés en 2006 sur le même modèle.

 

FINISTERE - ROSCANVEL
FINISTERE - ROSCANVEL
FINISTERE - ROSCANVEL
FINISTERE - ROSCANVEL
FINISTERE - ROSCANVEL
FINISTERE - ROSCANVEL
FINISTERE - ROSCANVEL
FINISTERE - ROSCANVEL
FINISTERE - ROSCANVEL

ROSCANVEL

La commune est entourée sur trois côtés par la mer : la mer d'Iroise (anse de Camaret) à l'ouest, goulet de Brest au nord, rade de Brest à l'est. C'est cette situation géographique particulière qui explique les nombreux sites naturels de la commune (falaises et pointes, la plus connue étant la Pointe des Espagnols), mais aussi la pointe de Trenet, la Pointe des Capucins, la Pointe de Cornouailles, la Pointe Robert. Sa position géographique à l'entrée de la rade de Brest, face au goulet de Brest, explique l'importance et la diversité des fortifications d'époques variées.

Nous allons faire le tour de la Presqu'île et découvrir toute ces côtes et ces fortifications.

La côte sauvage, attention ne tombez pas, ça pique !
La côte sauvage, attention ne tombez pas, ça pique !
La côte sauvage, attention ne tombez pas, ça pique !
La côte sauvage, attention ne tombez pas, ça pique !
La côte sauvage, attention ne tombez pas, ça pique !
La côte sauvage, attention ne tombez pas, ça pique !
La côte sauvage, attention ne tombez pas, ça pique !

La côte sauvage, attention ne tombez pas, ça pique !

Des fortifications, certaines se méritent, on monte, on descend et on admire
Des fortifications, certaines se méritent, on monte, on descend et on admire
Des fortifications, certaines se méritent, on monte, on descend et on admire
Des fortifications, certaines se méritent, on monte, on descend et on admire
Des fortifications, certaines se méritent, on monte, on descend et on admire
Des fortifications, certaines se méritent, on monte, on descend et on admire
Des fortifications, certaines se méritent, on monte, on descend et on admire
Des fortifications, certaines se méritent, on monte, on descend et on admire
Des fortifications, certaines se méritent, on monte, on descend et on admire
Des fortifications, certaines se méritent, on monte, on descend et on admire
Des fortifications, certaines se méritent, on monte, on descend et on admire
Des fortifications, certaines se méritent, on monte, on descend et on admire
Des fortifications, certaines se méritent, on monte, on descend et on admire
Des fortifications, certaines se méritent, on monte, on descend et on admire
Des fortifications, certaines se méritent, on monte, on descend et on admire

Des fortifications, certaines se méritent, on monte, on descend et on admire

Arrivée face à la rade et au goulet de Brest
Arrivée face à la rade et au goulet de Brest
Arrivée face à la rade et au goulet de Brest
Arrivée face à la rade et au goulet de Brest

Arrivée face à la rade et au goulet de Brest

Prochaines aventures bretonnes le 4ème jour à Argol, Pleyben, Folgoad et Landevennec.

Demain je monte au phare de Cordouan.

Bon week-end à tous et à bientôt

Repost 0
Published by Mimi de Bruges
commenter cet article
20 juin 2014 5 20 /06 /juin /2014 09:21
ARES

Les prés salés et la forêt sous un soleil estival

Jeudi 19 juin 2014. Randonnée de 13 km animée par Nicole pour 25 participants. Il fait chaud, le soleil est brûlant, il y a très peu de vent  Les prés salés sont beaux sous le soleil. La marée est basse, l'eau est très loin, on ne la verra pas, seul le chenal est toujours plein.

Nous avions découvert les Prés salés l'année dernière sous le vent, les couleurs du Bassin étaient différentes, toujours très belles.

http://mes-histoires-de-randos.over-blog.com/article-ares-117914571.html

Après les prés salés nous continuerons la balade en forêt en prenant la direction du Grand Piquey. Une belle randonnée très chaude et quelques fois piquante, moustiques et plantes griffantes. Ajoncs, ronces et autres intouchables. Aïe aïe aïe ! 

 

Des oiseaux, canards, aigrette et cygne
Des oiseaux, canards, aigrette et cygne
Des oiseaux, canards, aigrette et cygne

Des oiseaux, canards, aigrette et cygne

Qui fait le pitre ? André bien sûr ! Un bâton de 3 m ou plus et une mâchoire de sanglier
Qui fait le pitre ? André bien sûr ! Un bâton de 3 m ou plus et une mâchoire de sanglier

Qui fait le pitre ? André bien sûr ! Un bâton de 3 m ou plus et une mâchoire de sanglier

Un décor très varié, les jolies petites cabanes d'Arès vues de loin
Un décor très varié, les jolies petites cabanes d'Arès vues de loin
Un décor très varié, les jolies petites cabanes d'Arès vues de loin
Un décor très varié, les jolies petites cabanes d'Arès vues de loin
Un décor très varié, les jolies petites cabanes d'Arès vues de loin
Un décor très varié, les jolies petites cabanes d'Arès vues de loin
Un décor très varié, les jolies petites cabanes d'Arès vues de loin
Un décor très varié, les jolies petites cabanes d'Arès vues de loin
Un décor très varié, les jolies petites cabanes d'Arès vues de loin

Un décor très varié, les jolies petites cabanes d'Arès vues de loin

Merci Nicole pour cette chaude randonnée, c'est toujours très beau ces endroits près du bassin.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans TPB
commenter cet article
19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 09:13
FINISTERE - 2ème jour (suite et fin)

Toujours sur la Pointe de Pen-Hir

Nous continuons la randonnée sur la Pointe de Pen-Hir. Le paysage est magnifique, à droite, à gauche, devant, derrière, et clic et clac. Je ne sais plus quoi choisir.

Nous arrivons devant une immense croix de Lorraine érigée à la mémoire des Bretons des Forces Françaises Libres. Nous sommes en pleine actualité du Débarquement. Il y a beaucoup de monde.

Le monument fut érigé à la gloire des bretons des Forces Françaises Libres et inauguré par le général de Gaulle le 15 juillet 1951.

La Croix de Lorraine se dresse face à l'océan, sur la falaise de Pen-Hir. Ce monument rappelle que, par milliers, après l'appel du général de Gaulle le 18 juin 1940, des bretons s'évadèrent de la France pour rallier les unités combattantes à l'étranger et participer à la libération de leur pays.

Cette immense croix de granit, oeuvre de l'architecte Mahlon et du sculpteur Bazin, a été édifiée sur un des sites les plus grandioses de Bretagne.

La devise des bretons est gravée sur le monument :

"Kentoc'h mervel eget em zôtra" (plutôt la mort que la souillure).

FINISTERE - 2ème jour (suite et fin)
FINISTERE - 2ème jour (suite et fin)
FINISTERE - 2ème jour (suite et fin)
Encore quelques plongeons avant d'arriver au Mémorial. Sur les 3 premières photos, un grimpeur
Encore quelques plongeons avant d'arriver au Mémorial. Sur les 3 premières photos, un grimpeur
Encore quelques plongeons avant d'arriver au Mémorial. Sur les 3 premières photos, un grimpeur
Encore quelques plongeons avant d'arriver au Mémorial. Sur les 3 premières photos, un grimpeur
Encore quelques plongeons avant d'arriver au Mémorial. Sur les 3 premières photos, un grimpeur
Encore quelques plongeons avant d'arriver au Mémorial. Sur les 3 premières photos, un grimpeur

Encore quelques plongeons avant d'arriver au Mémorial. Sur les 3 premières photos, un grimpeur

Étonnement devant des ancres géantes.

Après la Croix de Lorraine nous arrivons au Musée Mémorial. De loin le spectacle des ces ancres est sinistre. Avant de distinguer que ce sont des ancres on se demande de quoi il s'agit.

Ces ancres gigantesques qui signalent le Musée-mémorial est consacré à la bataille de l'Atlantique et rend hommage à tous les marins, civils comme militaires, disparus en mer au cours de cet épisode capital de la Seconde Guerre mondiale.

Il a été aménagé dans un des blockhaus de la falaise de Kerbonn, à 50 m au-dessus de la mer.

Nous ne sommes pas rentrés dans le Musée, la randonnée n'est pas finie. Sur les ancres sont gravés des poèmes. Je vous en met un. Je sais qu'il a des amateurs.

 

Prière à l'Océan

Océan,

Catastrophe constante,

Agrégat de tourmentes,

Tragédie sans fin,

Oh fais taire tes orgues barbares du large !

Haut sur sa dune aux immortelles d'or

Un poète te parle !

 

Dis, mon grand

Si grand qu'il me semble sombrer dans ta barbe d'écume,

Dis, mon grand si grand que me voici néant,

Vaine fourmi près d'un géant,

Dis, mon grand,

J'ose, moi le veilleur à la proue du vieux monde,

T'implorer pour ceux qui labourent ton onde.

 

Saint-Pol Roux

FINISTERE - 2ème jour (suite et fin)
FINISTERE - 2ème jour (suite et fin)
FINISTERE - 2ème jour (suite et fin)
FINISTERE - 2ème jour (suite et fin)
La journée se termine. Retour au gîte après un dernier coup d'oeil à la Pointe de Pen-Hir

La journée se termine. Retour au gîte après un dernier coup d'oeil à la Pointe de Pen-Hir

La prochaine fois nous irons à Roscanvel, peut être demain ou peut être samedi. On verra.

Bonne journée.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans TPB
commenter cet article
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 09:16
FINISTERE - 2ème jour (la suite)

Il pleut un peu...

Nous sommes encore sur le port. Marie-Jo en enlevant sa polaire a perdu ses lunettes. Elles ne peuvent pas être bien loin. Et on l'aide, on fouille, on tâte dans les poches arrières du pantalon (oui il y en a qui en on profité), on vide le sac, rien... on regarde sous les embarcations, rien. Bon il faut repartir, tant pis si elle ne voit pas très loin. Au cours de la marche Michel aperçoit une poche extérieure du sac à dos et se dit que peut être.... et bien oui, Marie-Jo y avait rangé soigneusement ses lunettes avant d'enlever sa polaire.

Et bien durant le reste du séjour, Marie-Jo aura entendu parler de ses lunettes et j'en remets une couche aujourd'hui. Hihihihihi.

On quitte le port, le ciel s'assombrit et nous devrons mettre nos capes mais pas longtemps heureusement ce jour là

La Chapelle Saint-Julien à Lannulien
La Chapelle Saint-Julien à Lannulien
La Chapelle Saint-Julien à Lannulien
La Chapelle Saint-Julien à Lannulien
La Chapelle Saint-Julien à Lannulien
La Chapelle Saint-Julien à Lannulien

La Chapelle Saint-Julien à Lannulien

Chapelle Saint-Julien

La chapelle Saint-Julien traduit, par son clocher rectangulaire et son portail aux pilastres sommairement cannelés, l'introduction du style classique dans l'architecture du XVIIe siècle.

Pendant la Révolution, jusqu'au 6 février 1792, la chapelle sert de refuge aux prêtres réfractaires. Dégradée en corps de garde, elle perd sa cloche le 10 février 1793 et doit attendre 1805 pour être rouverte.

Dépendant à l'origine de la paroisse de Crozon, elle est finalement rattachée à celle de Camaret-sur-Mer en 1909.

La Pointe de Pen-Hir et Les Tas de Pois - il ne pleut plus si voulez descendre !
La Pointe de Pen-Hir et Les Tas de Pois - il ne pleut plus si voulez descendre !
La Pointe de Pen-Hir et Les Tas de Pois - il ne pleut plus si voulez descendre !
La Pointe de Pen-Hir et Les Tas de Pois - il ne pleut plus si voulez descendre !
La Pointe de Pen-Hir et Les Tas de Pois - il ne pleut plus si voulez descendre !
La Pointe de Pen-Hir et Les Tas de Pois - il ne pleut plus si voulez descendre !
La Pointe de Pen-Hir et Les Tas de Pois - il ne pleut plus si voulez descendre !
La Pointe de Pen-Hir et Les Tas de Pois - il ne pleut plus si voulez descendre !
La Pointe de Pen-Hir et Les Tas de Pois - il ne pleut plus si voulez descendre !
La Pointe de Pen-Hir et Les Tas de Pois - il ne pleut plus si voulez descendre !
La Pointe de Pen-Hir et Les Tas de Pois - il ne pleut plus si voulez descendre !
La Pointe de Pen-Hir et Les Tas de Pois - il ne pleut plus si voulez descendre !

La Pointe de Pen-Hir et Les Tas de Pois - il ne pleut plus si voulez descendre !

La pointe de Pen-Hir et les Tas de Pois

Après Saint-Julien nous suivrons la côte en ayant pour point de mire les Tas de Poi

La pointe de Pen-Hir (en breton Beg Penn Hir) est une pointe de Bretagne dans la presque'île de Crozon. Les falaises à pic, hautes, avec une différence de niveau d'environ 70 mètres avec la mer d'Iroise, sont pour cette raison utilisées pour l'escalade.

En contrebas de la pointe se trouvent les Tas de Pois : Grand Dahouët, Petit Dahouet, Penn-Glaz (tête verte), Chelott, Bern-Id et Ar Forc'h (la Fourche) . Cet avancement fut anciennement nommé à cause de leur forme Pézeaux ou Tas de Foin avant d'être rebaptisé au milieu du XIXème siècle en Tas de Pois.

Arrivées sur la plage de Veryac'h. Colette et Carmen se trempent les pieds.
Arrivées sur la plage de Veryac'h. Colette et Carmen se trempent les pieds.
Arrivées sur la plage de Veryac'h. Colette et Carmen se trempent les pieds.
Arrivées sur la plage de Veryac'h. Colette et Carmen se trempent les pieds.
Arrivées sur la plage de Veryac'h. Colette et Carmen se trempent les pieds.
Arrivées sur la plage de Veryac'h. Colette et Carmen se trempent les pieds.
Arrivées sur la plage de Veryac'h. Colette et Carmen se trempent les pieds.
Arrivées sur la plage de Veryac'h. Colette et Carmen se trempent les pieds.

Arrivées sur la plage de Veryac'h. Colette et Carmen se trempent les pieds.

A demain pour la suite et fin de cette journée bien chargée. Nous irons voir la Croix de Lorraine et quelques jolies endroits encore.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans TPB
commenter cet article
17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 11:08
prêts pour le départ devant les mégalithes

prêts pour le départ devant les mégalithes

RANDONNEE AUTOUR DE CAMARET

Dimanche 8 juin. Danielle nous a concocté une randonnée autour de Camaret d'une vingtaine de km. Nous partons du gîte en direction des mégalithes puis vers le Manoir de Saint-Pol-Roux.

On continuera en longeant le Port puis nous grimperons en direction des falaises.

Camaret se situe à l'extrême ouest de la presqu'île de Crozon. Elle est entourée par l'océan, à l'entrée du Goulet de Brest et fait partie du parc naturel régional d'Armorique.

Au nord, il y a la baie de Camaret et la presqu'île de Roscanvel. Au sud, l'anse de Dinan et le Cap de la Chèvre. A l'ouest c'est la mer d'Iroise qui débute face à l'anse de Penhat

En avançant vers la pointe de Pen-Hir et les Tas de Pois, on rencontre une succession de falaises toutes aussi impressionnantes. Quand on arrive à l'imposant promontoire supportant l'immense Croix de Lorraine en granit bleu, inaugurée par le général de Gaulle le 15 juillet 1951, le paysage est grandiose.

Vous me suivez en photos...

Les mégalithes de Lagatjar et Sylvie qui photographie le groupe
Les mégalithes de Lagatjar et Sylvie qui photographie le groupe
Les mégalithes de Lagatjar et Sylvie qui photographie le groupe
Les mégalithes de Lagatjar et Sylvie qui photographie le groupe

Les mégalithes de Lagatjar et Sylvie qui photographie le groupe

Le manoir de Saint-Pol-Roux (le vent se lève)
Le manoir de Saint-Pol-Roux (le vent se lève)
Le manoir de Saint-Pol-Roux (le vent se lève)
Le manoir de Saint-Pol-Roux (le vent se lève)
Le manoir de Saint-Pol-Roux (le vent se lève)

Le manoir de Saint-Pol-Roux (le vent se lève)

Danielle (en rouge sur la 1ère photo) mène sa troupe jusque dans la moutarde
Danielle (en rouge sur la 1ère photo) mène sa troupe jusque dans la moutarde
Danielle (en rouge sur la 1ère photo) mène sa troupe jusque dans la moutarde
Danielle (en rouge sur la 1ère photo) mène sa troupe jusque dans la moutarde

Danielle (en rouge sur la 1ère photo) mène sa troupe jusque dans la moutarde

Des forts et des falaises impressionnantes
Des forts et des falaises impressionnantes
Des forts et des falaises impressionnantes
Des forts et des falaises impressionnantes
Des forts et des falaises impressionnantes
Des forts et des falaises impressionnantes
Des forts et des falaises impressionnantes
Des forts et des falaises impressionnantes
Des forts et des falaises impressionnantes

Des forts et des falaises impressionnantes

Descente sur la plage de Camaret et vers le port (Marie-Jo a perdu ses lunettes, qui les trouvera ? à suivre)
Descente sur la plage de Camaret et vers le port (Marie-Jo a perdu ses lunettes, qui les trouvera ? à suivre)
Descente sur la plage de Camaret et vers le port (Marie-Jo a perdu ses lunettes, qui les trouvera ? à suivre)
Descente sur la plage de Camaret et vers le port (Marie-Jo a perdu ses lunettes, qui les trouvera ? à suivre)
Descente sur la plage de Camaret et vers le port (Marie-Jo a perdu ses lunettes, qui les trouvera ? à suivre)
Descente sur la plage de Camaret et vers le port (Marie-Jo a perdu ses lunettes, qui les trouvera ? à suivre)
Descente sur la plage de Camaret et vers le port (Marie-Jo a perdu ses lunettes, qui les trouvera ? à suivre)
Descente sur la plage de Camaret et vers le port (Marie-Jo a perdu ses lunettes, qui les trouvera ? à suivre)
Descente sur la plage de Camaret et vers le port (Marie-Jo a perdu ses lunettes, qui les trouvera ? à suivre)

Descente sur la plage de Camaret et vers le port (Marie-Jo a perdu ses lunettes, qui les trouvera ? à suivre)

Encore bien des découvertes à faire ce jour-là, la matinée est loin d'être terminée, alors revenez demain pour la suite, si vous le voulez bien

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans TPB
commenter cet article
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 11:10
La Roche Bernard

La Roche Bernard

LA ROCHE BERNARD - LANDEVENNEC - CAMARET/MER

Samedi 7 juin. Départ de Bruges à 7 h 30 avec Michel et Francis.

Nous devions retrouver les autres à la Roche Bernard (Morbihan) pour le pique-nique sur le parking du haut. Bizarre, dans le village personne ne le connaît. Francis nous parle d'un pont, nous y arrivons mais nous ne le traversons pas, il nous éloignait de la Roche-Bernard et pourtant il aurait fallu. Tant pis nous nous installerons tous les trois dans un joli chemin. Comble du bien être, Michel avait sa table de camping et des chaises. Que demandez de plus ?

Prêts à repartir
Prêts à repartir
Prêts à repartir

Prêts à repartir

On continue le voyage. On aperçoit des bateaux de guerre depuis la route, on s'arrête mais il est difficile de pouvoir bien les apercevoir. Un monsieur nous dit d'aller vers Landevennec pour mieux les apercevoir depuis un promontoir.  C'est un petit détour de 6 km, alors on y va.

C'est un cimetière de bateaux. Ce n'est pas beau, à mon avis, c'est seulement impressionnant surtout en voyant un des bateaux et en apprenant son nom. Le Colbert, resté à quai de longues années à Bordeaux. Pour moi c'était moche il défigurait les quais de Bordeaux, pour d'autres c'était un souvenir à conserver. 

 

Le Colbert sur la 1ère photo entre les deux plus petits bateaux
Le Colbert sur la 1ère photo entre les deux plus petits bateaux
Le Colbert sur la 1ère photo entre les deux plus petits bateaux

Le Colbert sur la 1ère photo entre les deux plus petits bateaux

Nous sommes arrivés à Camaret, tout le monde se retrouve avec plaisir. Je partage ma chambre avec Chantal. Nous sommes hébergés dans un centre Léo Lagrange.

Première balade du soir, on découvre les alignements mégalithiques de Lagatjar, le lavoir, le Port, l'Eglise de Rocamadour, la Tour Vauban. Et c'est tout, des piles neuves me laissent tomber au bout de 31 photos. Grrrrr... Heureusement j'en ai tout un stock dans la chambre pour demain.

La chapelle, cernée par la mer car située sur le sillon de Camaret (une levée de galets naturelle), a été gravement atteinte dans ses hauteurs à deux reprises : d'abord par les anglais en 1694 dont un boulet de canon a décapité le clocher (resté en l'état), puis en 1910, lors d'un incendie qui a ravagé son toit. Mais elle est toujours là !...

http://www.crozon-bretagne.com/tourisme/decouverte/camaret/chapelle-notre-dame-de-rocamadour.php

La Chapelle Rocamadour
La Chapelle Rocamadour

La Chapelle Rocamadour

On les verra mieux demain matin sous le soleil
On les verra mieux demain matin sous le soleil
On les verra mieux demain matin sous le soleil
On les verra mieux demain matin sous le soleil

On les verra mieux demain matin sous le soleil

Le lavoir de Yeun
Le lavoir de Yeun

Le lavoir de Yeun

La Tour Vauban

La Tour Vauban

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans TPB
commenter cet article
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 10:36
un petit détour avant notre destination à Landevenec - les bordelais regardez bien ! le reconnaissez-vous ?

un petit détour avant notre destination à Landevenec - les bordelais regardez bien ! le reconnaissez-vous ?

La Presqu'Île de Crozon, sous le soleil

Voilà, c'est fini ! Retour à la maison hier soir après 8 belles journées bretonnes. 660 photos qu'il faut maintenant trier pour vous montrer toutes les merveilles que nous avons découvertes. Il y aura bien une douzaine d'articles et peut être plus, je ne sais pas jeter et veux partager avec vous tous ces endroits extraordinaires.

Résumé en photos jour après jour.

Le premier soir, balade à Camaret/Mer

Le premier soir, balade à Camaret/Mer

2ème Jour - Les Tas de Pois

2ème Jour - Les Tas de Pois

3ème jour. Départ de Roscanvel, parcours des Forts face à la rade de Brest

3ème jour. Départ de Roscanvel, parcours des Forts face à la rade de Brest

4ème jour. Départ d'Argol. Dans la forêt de Landevenec

4ème jour. Départ d'Argol. Dans la forêt de Landevenec

5ème jour. L'arrivée au Cap de la Chèvre, la plus difficile mais aussi peut être la plus belle randonnée, spectacle assuré tout le long

5ème jour. L'arrivée au Cap de la Chèvre, la plus difficile mais aussi peut être la plus belle randonnée, spectacle assuré tout le long

6ème jour. Sur l'Île d'Ouessant, à couper le souffle tant c'est beau

6ème jour. Sur l'Île d'Ouessant, à couper le souffle tant c'est beau

7ème jour. Telgruc, l'Aber. Aussi beau que le Cap de la Chèvre, sans doute plus coloré

7ème jour. Telgruc, l'Aber. Aussi beau que le Cap de la Chèvre, sans doute plus coloré

8ème jour. Sur le chemin du retour, visite de la ville Close de Concarneau et dégustation de langoustines

8ème jour. Sur le chemin du retour, visite de la ville Close de Concarneau et dégustation de langoustines

Il y aura quelques insolites, beaucoup de fleurs et d'oiseau, un crapaud venu faire du charme à Francis, des arrêts pique-nique et les blagues de Chantal, une dégustation de crêpes à Ouessant en attendant le bateau du retour, beaucoup d'églises, certaines ouvertes, la visite de la chocolaterie (photo interdite alors vous n'aurez qu'à imaginer les odeurs), une recherche de lunettes, une dinde et un panier à salade, Carmen qui rencontre un basque alors ça chante, des monuments commémoratifs...

Avant de vous inviter à revenir demain, tout d'abord un grand grand merci à Danielle pour ce séjour que j'ai aimé de A à Z. Merci aussi à mes deux chevaliers servants, les deux haltes à l'aller et au retour étaient la cerise sur le gâteau.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans TPB
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche