Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 06:11

On retombe en enfance en cherchant les chanterelles

Parties pour Saint-Morillon avec ma soeur,  je n'ai pas reconnu les bois où nous avions trouvé trouvé des chanterelles dimanche, mais ce n'est pas grave. De retour vers La Brède, un joli bois nous a attiré et après avoir imploré Ra en lui demandant de nous guider nous avons trouvé des tapis de chanterelles, ma soeur en position assise et moi marchant à quatre pattes je me suis sentie rajeunir, sauf quand je me suis redressée, ouille ouille, aïe aïe aïe !

Maintenant je n'ai plus qu'à les nettoyer mais elles ne sont pas très sales et à les mettre en conserves. J'en ai 1,200 kg, qui vient m'aider ?


Chanterelles en tube ou Cantharellus tubaeformis

 

Il ne faut pas confondre la chanterelle et la girolle qui sont deux variétés très différentes. La confusion vient certainement en partie du fait que dans de nombreuses langues, dont l’anglais, le mot « girolle » est traduit par « chanterelle ».

La chanterelle en tube pousse en abondance dans de nombreuses régions. On la trouve en groupe dans les bois de feuillus ou de conifères, formant des lignes ou des cercles parfois impressionnants par leur superficie.
Vous la trouverez en automne et en début d’hiver jusqu’au premières fortes gelées.

Le pied, jaune, forme un tube fin et assez long qui est prolongé par un chapeau en corolle plissée qui se creusera pour former un entonnoir au fur et à mesure que le champignon vieillira. On trouve deux variétés principales de chanterelles : les grises et les jaunes. Seule la couleur change, le gout, lui, restant le même.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS AMICALES
commenter cet article
26 novembre 2013 2 26 /11 /novembre /2013 06:37

RESTONS ENCORE UN PEU A COLLONGES-LA-ROUGE

Avant de partir à Beaulieu et à Turennes j'ai encore quelques photos de Collonges-la-Rouge. Vous avez été nombreux à apprécier cette jolie commune.

Rendez-vous pour la prochaine étape à Beaulieu-sur-Dordogne.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans Historique
commenter cet article
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 08:04

SAINT MORILLON

 

Les belles forêts de Saint-Morillon

Dimanche 24 novembre 2013. Randonnée de 12 km animée par Nicole 52 participants.

Départ de l’église romane Saint Maurille. Construite au XIIème siècle, elle comportait une nef unique terminée par une abside polygonale à l'extérieur. L'architecture originelle a été remaniée au XIII au XIXème siècle.

 

Ouh ! qu'il est beau ton sac décoré avec du houx 

Direction la forêt autour de Saint-Morillon. Forêt de chênes, châtaigniers, pins et bouleaux et beaucoup de bruyères aujourd'hui dorées. Je profite des haltes pour ramasser des chanterelles et Christian repart avec un sac de pieds de moutons. Une belle récolte pour tous les deux. Non pas de photos, je n'y ai pas pensé, désolée.

Lors de la reconnaissance faite le mardi précédent avec Nicole nous avions été effrayées par les chasseurs, des plombs nous étaient passés par dessus la tête. Nicole a préféré modifié légèrement le parcours et évité l'endroit. Nous avons vu beaucoup de voitures, chasseurs et ramasseurs de champignons mais pas de tirs et c'est tant mieux.

les messieurs ça papotent aussi !

La randonnée se finira près des vignes et les pieds dans la glaize qui nous colle à la semelle. On n'aura plus qu'à faire un nettoyage de nos pieds en arrivant aux voitures.

"on est barragé !" oui je sais ce n'est pas français, un mot inventé par mon fils à 4 ans.

Nous avons dû nous arrêter, nous avons terrorisé le cheval noir, il fait des ruades, sa cavalière a des difficultés à le maîtriser. Elle fera demi-tour et nous resterons loin derrière pour ne pas le perturber.

Vous m'attendez avant de traverser, respectez le "Stop" 

Merci Nicole pour cette superbe randonnée.

« Saint Morillon se niche au creux de la vallée du Gat Mort et retrouve le soleil en s’étirant sur les collines qui le bordent. C’est un très ancien village. Son église date des XIième et XIIième siècles.

Pays de vignes et de pins, St Morillon a servi de décor au tournage du film « Le Sagouin », d’après l’œuvre de François Mauriac. Bon nombre de St Morillonnais sont devenus les acteurs d’un jour, au château de Bel-Air, au presbytère (qu’à l’époque on appelait « la Cure »), à l’église avec le père Avril, sur le pont de bois, le long du Gat Mort.

St Morillon fut aussi le lieu de retraite solitaire et de  prière  d’une grande sainte régionale : Sainte Jeanne de Lestonac a choisi le Moulin de Luisié pour un temps d’ermitage et de réflexion. Jeanne était la nièce de Montaigne, et devint l’épouse de Gaston de Montferrand, Seigneur de Landiras. Devenue veuve, et après avoir soigné sans compter les malades durant la grande peste à Bordeaux, elle prit le temps de réfléchir à sa nouvelle vocation, installée au Moulin de Luisié. Elle prit là, la décision de fonder la compagnie de Marie Notre Dame, ordre de religieuses éducatrices (école Notre Dame, rue du Palais Gallien à Bordeaux, aujourd’hui). » (lu sur le net)


Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS TPB
commenter cet article
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 06:32

DICTON DE LA RANDONNEE

24 NOVEMBREFLORA

4 Frimaire  Nèfle

BRUGES AU PRINTEMPS 048

A la Sainte Flora, va marcher dans la campagne et fais fonctionner ton odorat, puis tes yeux observeront et tu verras le verrat, n’ai pas peur des rats, ouvre tes oreilles dans la forêt et là, c’est l’opéra des oiseaux que tu entendras

      

Nèfles

  A la campagne BENABAR

 

A la campagne
Y a toujours un truc à faire
Aller aux champignons
Couper du bois, prendre l'air
A la campagne
On se fout des horaires
Comme les maisons du même nom
C'est secondaire

A la campagne
Y a toujours un truc à voir
Des sangliers, des hérissons
Des vieux sur des tracteurs
A la campagne
Y a des lieux pleins d'Histoire
Des châteaux tout cassés
Et des arbres centenaires

A la campagne
Quand on est citadin
A la campagne
On demande aux paysans
Le temps qu'il fera demain

A la campagne
On veut de l'authentique
Du feu de cheminée
Et du produit régional
A la campagne
Il nous faut du rustique
Un meuble qui n'est pas en bois
Ça nous ruine le moral

A la campagne
On dit qu'on voudrait rester
Quitter Paris, le bruit,
Le stress et la pollution
A la campagne
C'est la fête aux clichés
La qualité de vie
Et le rythme des saisons

A la campagne
On se prête des pulls
Quand on se traîne sur la terrasse
A la campagne
Y a des jeux de société
Auxquels il manque des pièces

A la campagne
La nuit on ferme des volets
Y a des bruits dans la maison
Et dehors dans la forêt
A la campagne
Dans mon lit, plutôt que rêver,
Je préfère pas fermer l'œil et flipper

A la campagne
En principe on se lève tôt
Pas moi, je dors encore
Pour des raisons que vous savez

A la montagne,
Y a des chalets, des chamois
Mais c'est pas l'objet
De cette chanson...
J' voulais juste voir si vous suiviez

A la campagne
Quand arrive le dimanche soir
A la campagne
Pour éviter les bouchons
On va p't-êt' pas rentrer trop tard

A la campagne
J'ai envie d'être campagnard
D'avoir une grosse moustache
Et un gilet en velours
A la campagne
J'ai envie de parler terroir
"J' m'en vas cercler l' calanchet
Pour pas qu'il vente
Dans les labours"

Ça me donne envie
D'être robuste et taiseux
Le patriarche bourru
D'une série de l'été de France2
L'histoire d'une famille
Qui lutte pour son domaine
Mais j'ai jamais le temps
Parce que j' reste que le week-end

A la campagne
Entends-tu au loin le cri
De la grivette cendrée ?
A la campagne
S'il neige à la Noël,
Je rentrerai les bistouquets dans l'étable...

 

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 08:06

DICTON DE LA RANDONNEE

23 NOVEMBRECLEMENT

3 Frimaire  Chicorée

Gabas - Vallée d'Ossau 2009

A la Saint Clément, que tu marches rapidement ou nonchalamment, contre la solitude la randonnée est un excellent médicament, tu y pratiqueras le tutoiement, tu seras dans ton élément et si tu y trouves ta clémentine tu aimeras énormément.

 

Les cerises de Monsieur Clément – Michel FUGAIN

 

 

Un certain Clément Jean Baptiste
Qui habitait rue Saint-Vincent
Voulant écrire un compliment
Trempa sa plume dans le sang
Qu'elles étaient rouges les cerises
Que nous chantait Monsieur Clément

C'était plus beau qu'un Evangile
C'était des mots de maintenant
Mais il faudrait que nos enfants
N'attendent pas comme on attend
Qu'elles mûrissent les cerises
Que nous chantait Monsieur Clément

Bien sûr c'est difficile
De mourir quand on a vingt ans
Mais pour quelques cerises
Que ne ferait-on au printemps

De République en République
Toujours cocu toujours content
On applaudit les bons truands
Au ventre rond au ventre blanc
Qui nous revendent les cerises
Qu'avait rêvé Monsieur Clément

Tous ces pontifes des Eglises
Tous ces suiveurs de régiments
Voudront nous manger tout vivant
Mais ils se casseront les dents
Sur les noyaux de ces cerises
Du verger de Monsieur Clément

Bien sûr c'est difficile
De mourir quand on a vingt ans
Mais pour quelques cerises
Que ne ferait-on au printemps

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 07:01

COLLONGES-LA-ROUGE

Pas de randonnée ce jeudi à cause du mauvais temps, alors je vous emmène dans un des plus beaux villages de France, situé en Corrèze et que j'ai visité en octobre 2008. 

C'est dans ce village qu'est née l'association des "Plus beaux villages de France", créée en 1982. Il est le premier classé sur la liste, c'est un des sites les plus visités du Limousin.

les halles XVI et XVIIème siècle

Il est magnifique avec toutes ces maisons construites en grès rouges. Je vous laisse l'admirer en photos.

Dans ce passage se trouve la maison de Maurice Biraud.

On reviendra à Collonges-la-Rouge, j'ai encore beaucoup de photos à vous montrer, si vous le voulez bien évidemment.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans Historique
commenter cet article
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 08:10

DICTON DE LA RANDONNEE

21 NOVEMBRERUFUS

1 Frimaire  Raiponce

Montpeyroux 071

A la Saint Rufus, au petit déjeuner un bifidus, puis sans t’occuper des degrés celsius tu partiras pédibus jambus sous les stratus, les nimbus, les cumulus, ou les cumulus nimbus, pas question de prendre le bus.

      

raiponce orbiculaire (famille des campalunacées)

Un petit nuage - Luis MARIANO

Un petit nuage danse dans le ciel
Un petit nuage aux tons de pastel
Un petit nuage qui veut voyager
Et qui s'en va d'un pas léger

Un petit orage qui l'a vu passer
Un petit orage vient le taquiner
Comme c'est dommage
Pour deux gouttes d'eau
Le soleil tire ses rideaux

Le petit nuage a le cœur bien gros
Il vient d'éclater en sanglots
Le petit orage a vu son chagrin
Et s'en est allé plus loin

Un petit nuage danse dans le ciel
Et comme un présage de lune de miel
Ce petit nuage aux tons de pastel
S'amuse à peindre un arc-en-ciel

Chaque fois que l'on aime
On choisit un emblème
Nous avons fait de même
Et choisi tous les deux
Pour notre mariage
Un tout petit nuage
Qui nous protègera

Et depuis ce jour-là

Un petit nuage danse dans le ciel
Un petit nuage aux tons de pastel
Ce petit nuage qui nous suit toujours
C'est l'image de nos beaux jours

Un petit orage vient de temps en temps
Froisser une page de notre roman
Comme c'est dommage
Pour deux mots de trop
Le bonheur tire ses rideaux

Le petit nuage a souvent failli
Briser à jamais notre vie
Le petit orage est toujours passé
Dès que l'on s'est embrassé

Un petit nuage danse dans le ciel
Comme un doux présage d'amour éternel
Partons en voyage de lune de miel
Tes yeux seront mon arc-en-ciel
Mon petit nuage aux tons de pastel

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 06:45

Le Torrent et la Rivière

Avec grand bruit et grand fracas
Un Torrent tombait des montagnes :
Tout fuyait devant lui ; l'horreur suivait ses pas ;
Il faisait trembler les campagnes.

VALLEE D'ASPE 117Nul voyageur n'osait passer
Une barrière si puissante :
Un seul vit des voleurs, et se sentant presser,
Il mit entre eux et lui cette onde menaçante.

Ce n'était que menace, et bruit, sans profondeur ;
Notre homme enfin n'eut que la peur.

Ce succès lui donnant courage,
Et les mêmes voleurs le poursuivant toujours,
Il rencontra sur son passage
Une Rivière dont le cours
Image d'un sommeil doux, paisible et tranquille
Lui fit croire d'abord ce trajet fort facile.
Point de bords escarpés, un sable pur et net.

AUBIE ET ESPESSAS 017

Il entre, et son cheval le met
A couvert des voleurs, mais non de l'onde noire :
Tous deux au Styx allèrent boire ;
Tous deux, à nager malheureux,
Allèrent traverser au séjour ténébreux,
Bien d'autres fleuves que les nôtres.

Les gens sans bruit sont dangereux :
Il n'en est pas ainsi des autres.

Extrait du Livre VIII de Jean de La Fontaine | 25 vers
Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans FABLES DE LA FONTAINE
commenter cet article
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 06:30

DICTON DE LA RANDONNEE

19 NOVEMBRETANGUY

29 Brumaire  Cormier

A la Saint Tanguy, la verdure a pris ses couleurs de l’automne, ne fais pas comme Maguy qui reste au lit toujours groggy, regarde plutôt Guy, il a abandonné son buggy pour marcher à travers les taillis.

      

cormier ou sorbier domestique

Les chevaliers du ciel – Johnny HALLYDAY

 

 

Les chevaliers du ciel
Dans un bruit de tonnerre
A deux pas du soleil
Vont chercher la lumière

Moitié anges et moitié démons
Mauvaises têtes mais gentils garçons
Ils ne savent ni le bien ni le mal
Car ils ne pensent qu'à leur idéal

Les chevaliers du ciel
Sont heureux de leur sort
Et cherchant le soleil
Ils se rient de la mort

Si leur vie ressemble à un jeu
Qu'il est grave l'éclat de leurs yeux
L'avenir à quoi bon le prévoir
Quand on ne pense qu'au prochain départ

Et si l'amour
Vient à passer
C'est l'amitié
Qui gagne toujours

Les chevaliers du ciel
Parfois pensent à ce jour
Où ils verront leurs ailes
Se plier pour toujours

Courageux malgré leur détresse
Ils auront l'éternelle jeunesse
La jeunesse qui n'appartient qu'à ceux
Qui regardent le ciel dans les yeux

Les chevaliers du ciel
Dans un bruit de tonnerre
A deux pas du soleil
Vont chercher la lumière

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 09:00

CASTRES-GIRONDE

Il y aura de la brume, du soleil et des nuages

ne bouge pas, j'aurai besoin de toi au retour

Le nom de Castres vient du mot latin castrum qui signifie place fortifiée.

départ brumeux à travers les belles vignes des graves

Jusqu’en 1988 le nom du village était simplement Castres. Pour le distinguer des autres communes portant le même nom, on a ajouté Gironde.

au départ il fait froid, nous sommes bien emmitouflés

Ses habitants sont appelés les Castrais et Castraises.

      

c'était magnifique, ces rouges, jaunes et or

Dimanche 17 novembre 2013. Randonnée de 20 km animée par Josiane pour 33 participants. C’est une journée où il fait bon marcher, froid et soleil.  Il suffit de bien se couvrir et on respire un bon air vivifiant. Oh ! Oui, qu’est-ce que ça fait du bien de marcher après toute cette grisaille des derniers jours.

une maison témoin technologique jamais achevée, les parties manquantes devaient être vitrées (2006)

à Portets, un design moderne

Château Crabitey

Le Château Crabitey. Au XVIIIème siècle, à l’emplacement d’une forêt de pins et châtaigniers, est construit un prieuré, qui sera concédé en 1868 aux Petites Sœurs des Orphelins. En raison de difficultés financières, celles-ci transforment en 1882 le domaine en exploitation formant les orphelins à la viticulture. 

La gestion du vignoble est confiée en 1982 à Jean-Ralph de Butler, qui entreprend de le restructurer, de l’étendre et de construire un nouveau chai. Arnaud de Butler a succédé à son père à la tête de l’exploitation en 1998 et a racheté le domaine en 2008.



pique-nique avec distribution de gâteaux

direction la Garonne, un passage difficile 

ne plonge surtout pas ! 

sympa le coin, pour l'apéro ! 

dernier coup d'oeil sur la Garonne, on quitte un chemin très très glissant 

A Beautiran, le château de Martignac

Le Château de Martignac, construit vers 1860, à l’époque où il était de bon ton de posséder une demeure qui « fasse château » . C’était la mode du style Renaissance et du néogothique ! Il servit surtout de résidence aux directeurs successifs des papeterie et sacherie installées à Beautiran, à ce jour fermées et démembrées. Aujourd'hui le ch$ateau produit un vien d'appelation AOC Graves Rouge. 

Merci à Josiane pour cette belle randonnée au milieu d'un décor superbe.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS TPB
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche