Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 07:14

DICTON DE LA RANDONNEE

30 SEPTEMBREJERÔME

ST SAUVEUR PUYNORMAND 055

A la Saint Jérôme, s'il a froid donne du rhum à ton homme, allez marcher et humer dans la forêt de mystérieux arômes, sans doute celui du mycélium, peut être qu’au retour vous pourrez vous régaler et faire « hum ».

 

 

Le champignon de Paris - Chanson Plus Bifluorée

 

 

 

La girolle elle est molle, l'amanite on évite
Le bolet c'est risqué, le Satan très méchant
Le lactaire est sévère, la morille pas gentille
L' pied de mouton c'est pas bon, le mycène est obscène

Mais le champignon de Paris, y'a rien qui l'interdit
Ah c'est pas que ça vaut le cèpe de Bordeaux
Mais avec du persil, le champignon de Pari...il
Peut faire illusion, c'est même parfois bon

Le clitocybe on prohibe, l'entolome nous assomme
La pézize faut qu'elle cuise, le satyre peut vous nuire
La pleurotte est pâlotte, le gomphide, insipide
La russule elle est nulle, la coulemelle on n'voit qu'elle

La trompette est discrète, le mousseron pâlichon
Le rosé maigrelet, la psylo rend barjo
La vesse de loup, c'est tabou, la chanterelle est bien frêle
Pour l' pied bleu, faut d' bons yeux, pour la truffe, faut d' la truffe

Mais le champignon de Paris, y'a rien qui l'interdit
Ah c'est pas que ça vaut le cèpe de Bordeaux
Mais avec du persil, le champignon de Pari...il
Peut faire illusion, c'est même parfois bon, bon
Le champignon de Paris, il pousse à Monoprix
Si l'on n'a pas trouvé le cèpe ou le bolet
Autour d'un volati-ile, le champignon de Pari... il
Peut faire illusion caché sous les oignons !

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 07:05

DICTON DE LA RANDONNEE

29 SEPTEMBRE MICHEL(E)(LE)

jardin de Lasseau à Soulignac

A la Saint Michel, tu peux sauter en parachute avec elle, partir en lune de miel avec ta belle, tu peux passer sans crainte passer sous une échelle ou aller visiter Beychevelle 

Bonne fête à Michelle M., aux 2 Michèle B, à Michèle "mamykoll", et à toutes les Michelle

Bonne fête à Michel L., à Michel B. et à tous les Michel

 

C'est ma fête - Richard Anthony

 


 [Refrain] :
C'est ma fête
Je fais ce qui me plaît
Ce qui me plaît x2
J'ai décidé
Ce soir de m'amuser

Il y a juste une année aujourd'hui
Que nous nous sommes quittés
Je vais passer cette nuit
A boire et à danser

[Refrain]

Sur le passé j'ai tracé une croix
J'ai déchiré tes photos
J'ai l'intention d'être heureux malgré toi
Et cela au plus tôt

[Refrain]

Eh les amis allons-y tous en chœur
Car tout va pour le mieux
Ne croyez pas que je pleure
Ou que je sois malheureux

C'est ma fête
Je fais ce qui me plaît
Ce qui me plaît x2
J'ai décidé
Ce soir de t'oublier

[Refrain]

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 06:48

DICTON DE LA RANDONNEE

28 SEPTEMBRELUCAS

pas la baraka ce jour là à Gabas

A la Saint Lucas, après avoir bu ton arabica et pris ton harmonica, dans ton sac mets de l'arnica, avant de partir sur les chemins pas besoin de faire le haka, tu avanceras sans tracas avec ton amie la baraka

 

Dans mon café - Vanessa Paradis

 

Tu es le clown dans mon café
Le ballon rouge sur mon nez
Le magicien auditionné
Au plus grand cirque jamais monté

Des trapezistes s'sont ramassés
Des lionnes, des tigres dépareillés
Tu es le seul dans mon café
L'seul numéro qu'j'peux pas sucrer

Mais qu'as-tu fait des plus futés
De ceux qui me faisaient du thé
Du lait dont j'aurais dû douter
Le bel autodafé
Le bel autodafé
Que t'as fait là
Dans mon café

Tu es bien le diable embarqué
Pas besoin d'me l'faire remarquer
La cuillère a beau tourner
T'es toujours là dans mon café

Même si j'ai pas fini de jongler
Si j'ai pas assez répété
Avec toi c'est les yeux fermés
Tous ces couteaux qu'tu vas m'lancer

Qu'as-tu fait des plus affutées
De celles que t'as jamais plantées
Des feux de bengale de chak'côté
Le bel autodafé
Le bel autodafé
Que t'as fait là
Dans mon café

Le bel autodafé
Le bel autodafé
Que t'as fait là.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 08:56

CANTENAC 

 

       CANTENAC A GARDE SES COULEURS DE L'ETE

« Aucun élément historique ne permet d'attester une quelconque habitation sur les terres de la ville de Cantenac avant la construction du premier château, le château d'Issan au XIIème siècle.

Probablement en rapport avec les nombreux oiseaux présents dans le secteur, Cantenac signifie littéralement "chant" (cant) et le suffixe de localisation "ac" (= lieu de chant). »

 Ses habitants : cantenacais, cantenacaises

Jeudi 26 septembre 2013. Randonnée de 11,200 km animée par Nicole pour 35 participants. Il fait toujours aussi chaud, plus de 30°, heureusement de temps en temps nous trouvons de l'ombre et une petite brise nous caresse les épaules alors on ouvre nos ailes pour mieux s'aérer.

CANTENAC-053.jpg

Eglise de Cantenac

CANTENAC-002.jpg

Château Desmirail

La randonnée se fait au départ de l'église de Cantenac en direction de Labarde puis Arsac avec un retour vers Margaux mais nous bifurquons avant d'y arriver vers Cantenac.

Nous marchons en forêt, je ramasse quelques catalans pour mon repas du soir, après les cèpes de mardi, je continue ma cure de champignons.

il faut boire

très bizarre ma photo, on ne voit pas la tête

Nous irons ensuite autour des vignes, les vendanges vont commencer, interdit de toucher au raisin. C'est essentiellement des vins d'appelation Margaux, alors attention, respect.

Sur la fin de la randonnée nous passons près du très beau Château Kirwan. Pour faire mes photos j'ai passé mon bras à travers le portail et au panique à bord, une sirène d'alarme s'est déclenchée. 

« La fondation du domaine date du XVIIème siècle par la famille de la Salle. En 1710  Renand de la Salle vend le domaine à Sir Collingwood. Une de ses filles épouse quelques années plus tard un irlandais installé dans la région, Mark Kirwan, qui devient propriétaire du domaine et le développe dans la deuxième moitié du XVIIIème. Mark Kirwan réunit les domaines de Lassalle et de Ganet pour former le périmètre, 35 ha inchangé depuis 1810, de l'actuel domaine. À sa mort en 1815, l'exploitation reste dans la famille, jusqu'en 1858 date du rachat du vignoble par Camille Godard. En 1882, Godard lègue le domaine à la ville de Bordeaux qui s'en défait en 1904, le vendant au négociant en vin Schÿler. Dès lors le domaine reste dans la famille Schÿler qui après des années difficiles entre 1918 et 1945, le restructure et lui donne de l'ampleur au début des années 1950. Depuis 1995, c'est Nathalie Schÿler qui gère le domaine. »

 

C'est en prenant la photo de cet arbre couché que l'alarme s'est déclenchée

Merci Nicole pour cette belle randonnée en pays médocain qui a plu à tout le monde.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS TPB
commenter cet article
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 07:17

Esplanade Edmond Géraud

Une sculpture de Jaume Plensa (8/11)

Ma première étape le jour de la Fête du Patrimoine sera pour ses trois poètes. Ils sont si hauts que j'étais passée devant eux quand avec Michelle nous avions fait la marche d'un pont à l'autre.



The Poets (7),2012, résine et acier inoxydable, 800 x 152 x 31 cm (3 pièces)
Esplanade Edmond Géraud

Les PoètesThe Poets (7),2012, résine et acier inoxydable, 800 x 152 x 31 cm (3 pièces)
Esplana apparaissent comme une suite poétique de La Llargat Nit, en référence au poème du poète catalan Vicent Andrés Estellés. Ils se présentent comme des figures de lumière assis sur des mâts, les yeux fermés et isolés dans une position accroupie méditative. Chacun effectue un geste distinct avec ses mains : Body Soul cache ses oreilles, Country, ses yeux, et Water Fire, sa bouche. Ils sont la métaphore de l'énergie interne de la pensée humaine.

 

Water Fire :  ne rien dire.

Body Soul : ne rien entendre

Country : ne rien voir (c'est pour ça que c'est trouble bien sûr) 

 

 

RAPPEL

  • Silent Music II (8), 2013, acier inoxydable et pierre, 310 x 230 x 290 cm 
    Place Saint-Pierre
    Enfant, l'artiste s'installait à l'intérieur du piano de son père pour sentir les vibrations des sons et de son propre corps. Silent Music II rend compte de cette expérience sensorielle silencieuse, avec cette figure humaine constituée de notes de musiques qui, comme les lettres d'un alphabet, symbolisent l'expression d'un langage universel et permettent à l'artiste d'engager un dialogue avec les peuples.

 

Place Pey Berland, la belle Paula

  • Paula (2), 2013, fonte de fer, 703 x 98 x 255 cm 
    Place Pey Berland
    Paula est une jeune fille de Barcelone que l'artiste croise régulièrement à côté de son atelier. Les yeux fermés, elle est plongée dans un état contemplatif et onirique. Modélisée à partir des clichés photographiques, cette oeuvre porte l'aspect délibérément uniformisé des portraits, qui sont caractéristiques dans l'oeuvre de Plensa. Cette oeuvre est réalisée en fonte de fer, matériau que l'artiste ré-expérimente à Bordeaux

 

Cour de l'Hôtel de ville,  Marianna et Awilda 

  • Marianna & Awilda (1), 2013, acier inoxydable, 400 x 420 x 300 cm (2 pièces) 
    Collection : Bradley S. Jacobs, Greenwich, Connecticut, USA 
    Dans la cour de l'Hôtel de ville
    Les visages des deux jeunes filles Marianna & Awilda mêlent légèreté, transparence et monumentalité. Réalisées en un maillage en acier inoxydable, ces deux têtes entament une conversation silencieuse entre elles mais aussi avec l'environnement minéral de la cour que l'on voit à travers. Cette transparence est une manière pour l'artiste de dématérialiser la figure afin de révéler la beauté intérieure de chaque être. 

Vous avez vu sur la place de la Bourse "House of Knowledge",

  • House of Knowledge (6), 2008, acier inoxydable, 800 x 550 x 530 cm 
    Place de la Bourse
    Composée d'une multitude de lettres soudées, cette grande forme humaine est comme une invitation permanente au voyage dans l'espace et dans la sculpture elle-même. Encourageant la contemplation silencieuse ainsi que l'exploration physique et sensorielle en invitant le public à entrer et à marcher à l'intérieur, le vide monumental se transforme ici en réceptacle de nos émotions et de nos rêves.

Les petits hommes du Jardin Public "The Heart of trees"

 

  • The Heart of trees (5), 2007, bronze, 7 figures, 99 x 66 x 99 cm
    Jardin public
    L'oeuvre se compose de sept personnages masculins, assis sur un monticule de terre dont les bras et les jambes s'enroulent autour d'un arbre vivant et recouverts de mots. A travers la figure tutélaire de l'arbre, l'artiste joue sur la métaphore de la communion de l'homme avec la nature. Le corps est aussi pour Plensa un territoire sur lequel il inscrit des mots, des noms de villes, d'écrivains et de musiciens. Les figures ici sont tatouées des noms de ses compositeurs préférés.

La belle Sanna,  place de la Comédie

  • Sanna (4), 2013, fonte de fer, 703 x 98 x 255 cm 
    Place de la Comédie
    Sanna, comme Paula (place Pey Berland), appartient à une série de sept figures féminines imaginées dès après la rencontre préméditée entre l'artiste et la ville. Bien que seules deux d'entre elles aient pu être fondues et exposées à Bordeaux, ces figures représentent un nouveau chemin de réflexion et d'expérimentation artistique dans l'oeuvre de Plensa. En jouant sur l'échelle, le poids et la monumentalité du portrait, l'artiste transforme l'ordinaire en extraordinaire.

Place Camille Jullian  le "Self-portrait". 

  • Self-portrait (9), 2013, acier inoxydable, 320 x 225 x 350 cm 
    Place Camille Jullian
    En position méditative, agenouillé à l'intérieur d'une sphère constituée de lettres, de mots, et de signes divers et variés, Plensa se retrouve au coeur d'un système plus vaste. Cette oeuvre invite la population à découvrir l'universalité du langage, la diversité des cultures tout autant que l'interconnexion entre les êtres. Placée au coeur d'un quartier en plein essor, elle engage un dialogue avec la population sur fond d'humanisme.

 

A suivre,

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans VISITES
commenter cet article
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 07:26

Y en a ou Y en a pas

non ce ne sont pas des cèpes

Ma petite soeur Pierrette m'invite à l'accompagner à la recherche de cèpes dans quelques forêts girondines dont je vous tairais le nom. On ne révèle jamais ses placets.

Premier arrêt dans un coin où elle a l'habitude d'aller. Mais s'il y en a ils sont bien cachés. Je trouve deux bolets à pied rouge (boletus erythropus) qui feront l'affaire s'il n'y en a pas d'autres.

D'autres champignons que nous ignorons, des cèpes sinon rien.

Bolets granuleux (suillus granulatus) comestibles mais on les ignore

Des toiles d'araignées qui nous fouettent le visage, des ronces et  des fougères qui nous font des crocs-en-jambe voilà tout ce que nous trouvons le matin. Et pourtant, pendant notre pause pique-nique nous voyons une personne sortir de sa voiture, rentrer dans le bois et en ressortir à peine dix minutes plus tard avec un sac qui semble plus lourd. Là quand même cela nous intrigue, surtout que l'on avait été dans ce bois. 

Bon on ne trouve pas alors on reprend la voiture pour une autre forêt où elle en trouve presque toujours.

oh les coquins, ils font ça à 3

J'entends - "attention fais attention où tu poses ton pied, regarde s'il est beau, il doit y en avoir d'autres". Exact après bien des crapahutages nous rentrons chez nous avec notre repas du soir. Ce n'est pas une grosse quantité, 4 à 5 chacune mais ils sont beaux et les pieds sont énormes.

un repère, un beau cèpe se cachait là, nananère, essayez donc de trouver

Une belle journée en balade sous le soleil, encore 30°, il faisait vraiment très chaud. La douche a été la bienvenue.

Merci la petite pour cette superbe sortie. Gros bisous

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS AMICALES
commenter cet article
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 06:48

L'Huître et les Plaideurs

Un jour deux Pèlerins sur le sable rencontrent
Une Huître que le flot y venait d'apporter :
Ils l'avalent des yeux, du doigt ils se la montrent ;
A l'égard de la dent il fallut contester.

 
L'un se baissait déjà pour amasser la proie ;
L'autre le pousse, et dit : Il est bon de savoir
Qui de nous en aura la joie.

 
Celui qui le premier a pu l'apercevoir
En sera le gobeur ; l'autre le verra faire.
- Si par là on juge l'affaire,
Reprit son compagnon, j'ai l'oeil bon, Dieu merci.
- Je ne l'ai pas mauvais aussi,
Dit l'autre, et je l'ai vue avant vous, sur ma vie.
- Eh bien ! vous l'avez vue, et moi je l'ai sentie.
Pendant tout ce bel incident,
Perrin Dandin arrive : ils le prennent pour juge.


Perrin fort gravement ouvre l'Huître, et la gruge,
Nos deux Messieurs le regardant.
Ce repas fait, il dit d'un ton de Président :
Tenez, la cour vous donne à chacun une écaille
Sans dépens, et qu'en paix chacun chez soi s'en aille.


Mettez ce qu'il en coûte à plaider aujourd'hui ;
Comptez ce qu'il en reste à beaucoup de familles ;
Vous verrez que Perrin tire l'argent à lui,
Et ne laisse aux plaideurs que le sac et les quilles.

Extrait du Livre IX de Jean de La Fontaine | 25 vers
Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans FABLES DE LA FONTAINE
commenter cet article
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 07:55

Et non ce n'est pas encore l'automne ! C'st toujours l'été à Longarisse

photo prise sur le net

Dimanche 22 septembre 2013. Randonnée de 19,600 km animée par Danielle, pour 33 participants en tee shirt.

le soleil s'est levé sur le port

Longarisse est un petit village rattaché à la commune de Lacanau. 

on démarre, il fait encore frais mais ça va chauffer très vite

Le lac de Lacanau est alimenté par de petits ruisseaux, les «crastes», qui drainent l’ensemble du Médoc, ce lac de 2000 hectares à l’abri des vents océaniques se déploie dans un écrin de pins maritimes, d’ajoncs, de genêts de roseaux et de nénuphars. Très sauvages, notamment dans leurs parties sud et sud-est, les rives du lac abritent de très jolies plages et baies isolées. 

la Pointe aux Chevaux

les deux îles en face

on repart

on s'arrête pour admirer les cygnes

puis les nénuphars

La rive sud-ouest abrite un large sentier balisé, au départ de Longarisse, serpentant entre roseaux, nénuphars et dunes boisées qui offrent de beaux points de vue sur le lac. Nous avons suivi ce sentier le matin. Nous l'avons suivi en passant par la pointe du Bernos, appelé par Danielle, la Pointe aux Chevaux et nous avons vu des cygnes et des nénuphars. En face de la pointe nous avons vu deux îles, dont l'île aux Oiseaux.

la bruyère est superbe sous le soleil

Au large de Longarisse, ces deux îles sont reliées par un banc de sable immergé ; Idéal pour faire une pause lors d’une balade en kayak. Les kayakistes peuvent d’ailleurs rejoindre le Bassin d'Arcachon par le chenal du Porge, au sud du lac.

on s'arrête pour le pique-nique, on ferait bien la sieste ici

mais on repart

tapis de mousse de chaque côté du chemin - qui connais le nom ?

question à jm.rober - tu dois connaître le nom de ces champignons ?

Nous quitterons le lac un peu après et nous marcherons en forêt au milieu des pins et des bruyères en fleurs pour retrouver le lac à la Grande Escourre avant de revenir sur Longarisse. 

ce n'est pas toujours plat, il y a quelques dunettes, mais on est pas au Pyla

retour au lac, à la Grande Escourre

Danielle commence à se déshabiller ! mais non juste son sac, elle décide une halte repos. Chouette !

en rouge (teintée par l'alios) et bleu, l'eau est belle

voir le blog d'une martienne sur Lacanau

http://martienne-bonheur.eklablog.com/nous-retournons-sur-lacanau-c-est-de-loin-pas-fini-a98950487

courage, ce sont les derniers mètres

retour au port

Merci Danielle, c'était superbe cette randonnée très estivale et le décor était fantastique. 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS TPB
commenter cet article
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 07:31

DICTON DE LA RANDONNEE

22 SEPTEMBREMAURICE

A la Saint Maurice, que tu sois de Lille ou de l’Île Maurice, tu peux aimer les petits-suisses ou la Suisse,  tu ne veux pas de varices alors pour avoir de belles cuisses, sur le sable va marcher à Saint Brice.

 

Cuisse de Mouche – Pierre PERRET

 

 

Sa petite paire de noix gonfle un petit poil sa mini jupe

Elle a des gambettes comme un fil à couper le roquefort
Ses petits œufs au plat sous son chemisier me préoccupent
Autant que le joli sourire qui lui sert de passeport

C'est pour ça qu'on l'aime dans notre HLM
Chez le beau Riri ou dans le bistrot de la mère Tatzi
On l'appelle Cuisse de Mouche fleur de banlieue
Sa taille est plus mince que la retraite des Vieux
Elle chante tout le temps sans finir sa chanson
C'est la faute bien sûr à ses tous petits poumons

Elle allait au Prisunic acheter ses Panzani
Moi j'attendais que la vendeuse me donne mon riz précuit
Elle me dit Dieu me chatouille vous êtes le beau Pierrot
Et parole de Cuisse de Mouche c'est vous que j'ai dans la peau

C'est pour ça qu'on l'aime dans notre HLM
Chez le beau Riri ou dans le bistrot de la mère Tatzi
On l'appelle Cuisse de Mouche fleur de banlieue
Sa taille est plus mince que la retraite des Vieux
Et si la pauvrette n'est pas très gastronome
C'est la faut bien sûr à son petit estogom'

Elle m'explique alors que son petit fiancé est pitoyable
Depuis qu'il s'est fait court-circuiter le piège à mémés
Il a plutôt l'air d'une virgule dans les Misérables
Que d'un trait d'union dans l'Amant de Lady Chatterley

C'est pour ça qu'on l'aime dans notre HLM
Chez le beau Riri ou dans le bistrot de la mère Tatzi
On l'appelle Cuisse de Mouche fleur de banlieue
Sa taille est plus mince que la retraite des Vieux
De deux choses l'une quand elle s'assied tendrement
Son cul est trop petit ou mes genoux sont trop grands

Comme elle est très pieuse on a couru vers l'abbaye
Et le radis noir de sa paroisse nous a bénis
Puis ce fut le grand départ vers notre lune de miel
Dans un hôtel d'Arpajon on connut le septième ciel

Et depuis on s'aime dans notre HLM
Chez le beau Riri ou dans le bistrot de la mère Tatzi
On l'appelle Cuisse de Mouche fleur de banlieue
Sa taille est plus mince que la retraite des Vieux
Mais je peux vous dire à vous tous en passant
Que de tous les cœurs c'est le sien la plus grand
Mais je peux vous dire à vous tous en passant
Que de tous les cœurs c'est le sien la plus grand

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 07:24

DICTON DE LA RANDONNEE

21 SEPTEMBREMATTHIEU

  VALLEE D'ASPE 072

Fort du Portalet

A la Saint Matthieu, tu ouvres les yeux sur un matin radieux en écoutant le chant mélodieux des oiseaux, tu te sens joyeux, va marcher sur des sentiers tortueux.

 

 Y'a Qu'un Cheveux : Michel POLNAREFF

 

 

Refrain

Y a qu'un ch'veux sur la tête à Mathieu
Il n'y a qu'une dent, il n'y a qu'une dent
Y a qu'un ch'veux sur la tête à Mathieu
Y a qu'une dent dans la mâchoire à Jean

Y a que deux, y a que deux testaments
Y'en a pas trois, y'en a pas vingt
Y a que deux, y a que deux testaments
Y'en aura un de plus quand j'aurais fait le mien

Il y a trois, mais la guerre de Troyes
Mais la guerre de Troyes je crois n'aura pas lieu
Il y a trois, mais la guerre de Troyes
Je crois n'aura pas lieu vu que nous sommes que deux

Il y a cinq Saint Michel et Saint Jean
Les cinq doigts de la main et puis "çassinati"
Il y a cinq Saint Michel et Saint Jean
Ainsi soit-il... il... il... Y...

Refrain :

Il y a si naturel et bémol
Y a Sibérie, y a si poltron
Il y a si naturel et bémol
Mais avec six oursins il n'y a qu'un citron

Il y a sept, sept ans c'était le temps
C'était un autre temps, c'était du temps perdu
Il y a sept, sept ans c'était le temps
C'était le temps, sais-tu, dont je ne me souviens plus

Il y a neuf, neuf faut pas trop pousser
Il y a neuf à la coque, il y a neuf en g'lée
Il y a neuf, neuf faut pas trop pousser
Tu vas tomber... er... er...

Refrain

Il y a-t-il, qu'est-ce que t'as sur le cœur
Dis-moi comment tu viens, dis-moi comment tu vas
Il y a-t-il, qu'est-ce que t'as sur le cœur
Qu'est-ce que t'as sur le cœur on en discutera

Il y a onze, on se fait du mouron
On ne sait pas trop comment tout cela finira
Il y a onze, on se fait du mouron
On ne sait pas trop comment mais on s'en sortira

Il y a douze garçons dans ton cœur
Douze amoureux qui sont très très heureux
Il y a douze garçons dans ton cœur
Très amoureux... eux... eux...

Refrain (3 fois)

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche