Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 08:00

L'Araignée et l'Hirondelle

VALLEE D'ASPE 172

O Jupiter, qui sus de ton cerveau,
Par un secret d'accouchement nouveau,
Tirer Pallas, jadis mon ennemie,
Entends ma plainte une fois en ta vie.

2354334564_c749ede862.jpg
Progné me vient enlever les morceaux ;
Caracolant, frisant l'air et les eaux,
Elle me prend mes mouches à ma porte :
Miennes je puis les dire ; et mon réseau
En serait plein sans ce maudit oiseau :
Je l'ai tissu de matière assez forte.

2178221761_a7f5e7b314.jpg
Ainsi, d'un discours insolent,
Se plaignait l'Araignée autrefois tapissière,
Et qui, lors étant filandière,
Prétendait enlacer tout insecte volant.

8953098808_c007006872.jpg
La soeur de Philomèle, attentive à sa proie,
Malgré le bestion happait mouches dans l'air,
Pour ses petits, pour elle, impitoyable joie,
Que ses enfants gloutons, d'un bec toujours ouvert,
D'un ton demi-formé, bégayante couvée,
Demandaient par des cris encore mal entendus.
La pauvre Aragne n'ayant plus
Que la tête et les pieds, artisans superflus,
Se vit elle-même enlevée.

163023963_4ac7526402.jpg

L'Hirondelle, en passant, emporta toile, et tout,
Et l'animal pendant au bout.
Jupin pour chaque état mit deux tables au monde.

9270516872_a40926e10b.jpg
L'adroit, le vigilant, et le fort sont assis
A la première ; et les petits
Mangent leur reste à la seconde.

Extrait du Livre X de Jean de La Fontaine | 29 vers

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans FABLES DE LA FONTAINE
commenter cet article
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 08:14

A la recherche de l'arbre du pendu

Par une belle après midi pas chaude mais avec une agréable petite brise nous sommes parties trois, Evelyne, Mireille et moi, à la recherche de l'arbre du pendu.

Bon il faut commencer par descendre

heureusement il n'a pas plu

on descend toujours, ça va pas durer

 Elles sont toutes les deux natives de Saint-Emilion, cela facilite la recherche. Après avoir vu la photo du net, elle reconnaisse l'arbre sur lequel elles ont grimpé gamines. Elles ne savaient pas les pauvres 

je vous l'avais bien dit, on va remonter

J'avais le souvenir d'une randonnée nocturne à Saint-Emilion et d'un grand fou-rire sous cet arbre quand j'avais dit au groupe - chut ! taisez-vous ! Et quand tout a était très calme je leur avais demandé d'écouter le gémissement des pendus. 

il est sûrment par là bas derrière les arbres

que de bonnes bouteilles dans quelques mois, à déguster avec plaisir...

Evelyne décide de prendre le raccourci qu'elle prenait enfant, les ronces l'attendent en haut

Mais sauf une photo sur le net, je n'ai rien trouvé sur l'histoire du ou des pendus que j'ai complétement oubliée, alors si quelqu'un l'a connait ce serait gentil de nous la conter. L'Office de tourisme n'a pas pu nous renseigner. 

ah ! c'est bien lui, admirez le, il a quelques siècles très certainement

Alors suivez-moi et admirer le décor.

nous n'avons pas résisté, c'était tellement drôle, mais finalement je n'avais pas besoin de me baisser moi !

Bonne visite et peut être bonne dégustation de cet excellent vin. Et merci les filles pour cette superbe balade. 

 


Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS AMICALES
commenter cet article
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 07:20

DICTON DE LA RANDONNEE

29 JUILLET MARTHE

MP-002.jpg

A la Sainte Marthe, prends tes cartes, ton sac, ta boussole, un morceau de tarte de ta tante Marthe (à défaut demande à Evelyne), démarre de Castets en Dorthe et suis le Canal Latéral et le canal du Midi jusqu’à Sète

 

Supplique pour être enterré sur une plage de Sète - Georges Brassens 

 

 

  La Camarde qui ne m'a jamais pardonné,

D'avoir semé des fleurs dans les trous de son nez,
Me poursuit d'un zèle imbécile.
Alors cerné de près par les enterrements,
J'ai cru bon de remettre à jour mon testament,
De me payer un codicille.

Trempe dans l'encre bleue du Golfe du Lion,
Trempe, trempe ta plume, ô mon vieux tabellion,
Et de ta plus belle écriture,
Note ce qu'il faudra qu'il advint de mon corps,
Lorsque mon âme et lui ne seront plus d'accord,
Que sur un seul point : la rupture.

Quand mon âme aura pris son vol à l'horizon,
Vers celle de Gavroche et de Mimi Pinson,
Celles des titis, des grisettes.
Que vers le sol natal mon corps soit ramené,
Dans un sleeping du Paris-Méditerranée,
Terminus en gare de Sète.

Mon caveau de famille, hélas ! n'est pas tout neuf,
Vulgairement parlant, il est plein comme un œuf,
Et d'ici que quelqu'un n'en sorte,
Il risque de se faire tard et je ne peux,
Dire à ces braves gens : poussez-vous donc un peu,
Place aux jeunes en quelque sorte.

Juste au bord de la mer à deux pas des flots bleus,
Creusez si c'est possible un petit trou moelleux,
Une bonne petite niche.
Auprès de mes amis d'enfance, les dauphins,
Le long de cette grève où le sable est si fin,
Sur la plage de la corniche.

C'est une plage où même à ses moments furieux,
Neptune ne se prend jamais trop au sérieux,
Où quand un bateau fait naufrage,
Le capitaine crie : "Je suis le maître à bord !
Sauve qui peut, le vin et le pastis d'abord,
Chacun sa bonbonne et courage".

Et c'est là que jadis à quinze ans révolus,
A l'âge où s'amuser tout seul ne suffit plus,
Je connu la prime amourette.
Auprès d'une sirène, une femme-poisson,
Je reçu de l'amour la première leçon,
Avalai la première arête.

Déférence gardée envers Paul Valéry,
Moi l'humble troubadour sur lui je renchéris,
Le bon maître me le pardonne.
Et qu'au moins si ses vers valent mieux que les miens,
Mon cimetière soit plus marin que le sien,
Et n'en déplaise aux autochtones.

Cette tombe en sandwich entre le ciel et l'eau,
Ne donnera pas une ombre triste au tableau,
Mais un charme indéfinissable.
Les baigneuses s'en serviront de paravent,
Pour changer de tenue et les petits enfants,
Diront : chouette, un château de sable !

Est-ce trop demander : sur mon petit lopin,
Planter, je vous en prie une espèce de pin,
Pin parasol de préférence.
Qui saura prémunir contre l'insolation,
Les bons amis venus faire sur ma concession,
D'affectueuses révérences.

Tantôt venant d'Espagne et tantôt d'Italie,
Tous chargés de parfums, de musiques jolies,
Le Mistral et la Tramontane,
Sur mon dernier sommeil verseront les échos,
De villanelle, un jour, un jour de fandango,
De tarentelle, de sardane.

Et quand prenant ma butte en guise d'oreiller,
Une ondine viendra gentiment sommeiller,
Avec rien que moins de costume,
J'en demande pardon par avance à Jésus,
Si l'ombre de sa croix s'y couche un peu dessus,
Pour un petit bonheur posthume.

Pauvres rois pharaons, pauvre Napoléon,
Pauvres grands disparus gisant au Panthéon,
Pauvres cendres de conséquence,
Vous envierez un peu l'éternel estivant,
Qui fait du pédalo sur la vague en rêvant,
Qui passe sa mort en vacances.

Vous envierez un peu l'éternel estivant,
Qui fait du pédalo sur la plage en rêvant,
Qui passe sa mort en vacances,

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 08:35

BELCASTEL - UN DES PLUS BEAUX VILLAGES DE FRANCE

Voilà déjà cinq ans que nous nous sommes arrêtés à l'heure du pique-nique, au pied de ce joli village de Belcastel.

Nous partions pour quelques jours faire de la randonnée à Sainte-Enimie. 

Ce village est magnifique. Je vous laisse le découvrir et merci à Michèle de m'avoir aidé à retrouver son nom, c'est bête j'avais les photos mais impossible de me rappeler son nom.

Il est situé dans le département de l'Aveyron qui compte à son actif, dix des plus beaux villages de France.

 

Bonne visite.

 

Belcastel, un village médiéval

(pris sur le net)

site officiel link


Lové au fond de la vallée de l’Aveyron, le petit village de Belcastel suit le cours sinueux de la rivière.

La réhabilitation du château du XIème et XIIème et XVème siècles par Fernand POUILLON architecte mondialement connu, de 1975 à 1982 qui y mit sa passion et son talent, donna un nouvel essor à ce village en ruine.

A son décès il fut enterré dans le petit cimetière de Belcastel, le regard tourné vers son œuvre ultime.

 

Une nouvelle municipalité se met en place en 1983, avec à sa tête son Maire, Claude CAYLA, le second bâtisseur de ce site majestueux.

La restauration des maisons du bourg et du petit patrimoine démarra en 1985, Belcastel mit une quinzaine d’années pour sortir de ses ruines.

Titanesque fut le travail réalisé : Métiers à ferrer, four banal, vieilles maisons du Xème et XVIIIème siècles, pont du XVème avec sa Croix, calades, mise en valeur de sites tels que les chaises du seigneur, le site du Roc d’Anglards avec son fort du Xème siècle en ruine, le site de la Vierge du Lourdou avec son chemin de croix.

 

L’église ainsi que son pourtour a subi une restauration plus que nécessaire, elle renferme des trésors classés, la statue du gisant du seigneur Alzias de Saunhac, maître de ces lieux ainsi que quatre statues d’une valeur exceptionnelle.

 

Belcastel fait partie des points forts de l’Aveyron, tout comme les autres Plus Beaux Villages, dans ces grands espaces aveyronnais, tels des louis d’or dispersés dans notre Aveyron profond. Ils méritent le détour.

C’est aussi le siège de l’Association "Les Plus Beaux Villages de France en Aveyron" qui en compte 10 : Belcastel, Brousse-le-Château, Conques, La Couvertoirade, Estaing, Najac, Peyre, Saint Côme d’Olt, Sainte Eulalie d’Olt, Sauveterre-de-Rouergue.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans Historique
commenter cet article
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 07:40

HOURTIN - au bord du lac

Aujourd'hui c'est avec Françoise Ch. que je reviens à Hourtin chez Michèle B. Le temps est toujours aussi beau et chaud mais sous les arbres et au bord du lac une petite rafraîchissante est très agréable.

allez les filles choisissez votre bateau

Après un petit repos à l'ombre sur la butte nous partons faire une petite balade vers le lac d'Hourtin à Piqueyrot. 

j'aurais dû zoomer, vous êtes toutes petites

Beaucoup de bateaux aujourd'hui et les touristes sont enfin là. Cette petite plage est très agréable pour les familles, c'est bien aménagé et surveillé, un endroit idéal pour les enfants.

Avant de partir Michèle nous propose d'aller déguster une glace, délicieuse. 

J'avais reçu de la Mairie de Bruges une alerte orage et vent plus violent que celui de la veille et cela à partir de 18 h. Nous rentrons un peu inquiète vers 19 h. L'orage n'éclatera que vers 23 h mais effectivement très violent avec des rafales à plus de 100 km/h. Pas mal de dégâts d'après la radio et des trains immobilisés à cause de chutes d'arbres sur les voies. D'autres orages sont encore annoncés aujourd'hui. 

comment réhabiliter une vieille brouette, par Michèle

A bientôt, passez tous un bon week-end.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS AMICALES
commenter cet article
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 00:23

DICTON DE LA RANDONNEE

26 JUILLET  ANNE

TAYAC 007

A la Sainte Anne, bouge ta couenne, sors de ta cabane prends ta canne et va marcher

 

le long de la Côte Océane, inutile de t'habiller en Paco Rabane. 

 

Anne ma soeur Anne - Louis CHEDID

 

 

 

Anne, ma soeur Anne,
Si j' te disais c' que j' vois v'nir
Anne, ma soeur Anne,
J'arrive pas à y croire, c'est comme un cauchemar
Sale cafard

Anne, ma soeur Anne,
En écrivant ton journal du fond d' ton placard
Anne, ma soeur Anne
Tu pensais qu'on n'oublierait jamais, mais
Mauvaise mémoire
 Louis

Elle ressort de sa tanière, la nazi-nostalgie
Croix gammée, bottes à clous, et toute la panoplie
Elle a pignon sur rue, des adeptes, un parti
La voilà revenue, l'historique hystérie


Refrain
Anne, ma soeur Anne
Si j' te disais c' que j'entends
Anne, ma soeur Anne
Les mêmes discours, les mêmes slogans
Les mêmes aboiements

Anne, ma soeur Anne
J'aurais tant voulu te dire, p'tite fille martyre
Anne, ma soeur Anne
Tu peux dormir tranquille, elle reviendra plus
La vermine


Mais beaucoup d'indifférence, de patience malvenue
Pour ces anciens damnés, beaucoup de déjà-vu
Beaucoup trop d'indulgence, trop de bonnes manières
Pour cette nazi-nostalgie qui ressort de sa tanière... comme hier


Refrain
Anne, ma soeur Anne
Si j' te disais c' que j' vois v'nir
Anne, ma soeur Anne
J'arrive pas à y croire, c'est comme un cauchemar
Sale cafard

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 07:56

Un phoque très accueillant à Bréhat

arrivée sur la plage

coucou, je vous ai vu

Fin juin 2010, nous étions un petit groupe en visite dans les Côtes d'Armor. Nous avons été faire une randonnée sur l'île de Bréhat et là, oh surprise ! 

c'est moi Bibi Phoque

je vous surveille

Voyez qui est venu nous dire bonjour. Il est resté là pendant que quelques-uns se régaler avec des huîtres sauvages et il a nagé près de nous.

Au revoir, ne salissez pas ma plage, laissez là bien comme vous l'avez trouvée

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS AMICALES
commenter cet article
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 07:34

Un jour à Eyrignac, j'ai vu un beau jardin

l'allée des charmes

En Dordogne on peut aller admirer les Jardins d'Eyrignac.

Les photos sont de 2009.

Le décor a peut être changé depuis mais il a dû conserver tous les topiaires et la roseraie.

Oh ! ma petite soeur a un pas décidé

Visite en photos.

Ouvrez vos yeux et respirez à fond, vous sentez le parfum des roses.

Non ! alors il ne vous reste plus qu'à aller le voir pour vous régalez.

le Manoir d'Eyrignac

Bonne visite.

Les Jardins du Manoir d'Eyrignac peuvent être visités à Salignac-Eyvigues dans le Périgord Noir. 

Ces jardins furent créés à l'origine au XVIIIème siècle, dans le style très particulier des jardins à la française.

Ils ont été transmis en héritage par les fils et les filles de la même famille depuis cinq cents ans : vingt-deux générations se sont succédé depuis la construction du premier "castel".

Lors de la Fronde des Princes au XVIIème siècle, en rébellion contre Mazarin, l'ancêtre du propriétaire actuel demeura dans le camp loyaliste : les troupes du Grand Condé, en représailles, détruisirent alors le premier castel, datant duhaut Moyen Âge.

Le manoir actuel fut reconstruit par Antoine de Costes de la Calprenède au XVIIe siècle sur les ruines de l'ancien repaire noble. Les premiers jardins ont été conçus au XVIIIe siècle, à l'initiative de Louis-Antoine Gabriel de la Calprenède (l'arrière-petit-fils d'Antoine) : jardins à la française inspirés par ceux des villas d'Italie comme le goût de l'époque le voulait. Ils furent complètement remaniés au xixe siècle pour suivre la nouvelle mode, et devinrent un parc à l'anglaise.

 

Le père de l'actuel propriétaire redonna vie aux jardins à la française d'Eyrignac. S'en remettant à sa propre inspiration, il rechercha sur le terrain toutes les traces de l'ancien jardin : murets, escaliers, ancien bassin, etc. Il dessina lui-même le jardin si souvent imaginé et qui correspondait à son caractère.

Ces jardins sont désormais classés « Jardin remarquable ». Ils font également partie de l'association « Les Plus Beaux Jardins de France ».

En mai 2009, l'émission Des racines et des ailes sur France 3 leur consacra une émission entière, filmée en direct du manoir. (trouvé sur Wikipédia)

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans VISITES
commenter cet article
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 08:15

Nérac - un passage délicat

Un pont sur la Baïse

En octobre 2011, de passage à Nérac avec Michelle et Gérard, nous avons visité cette jolie ville du Lot-et-Garonne.

Nous nous sommes arrêtés longuement pour regarder une belle péniche au passage de l'écluse. Elle est juste à la bonne dimension. C'est sans doute étudier pour....

on a vraiment l'impression que ça ne passera pas

voilà la péniche est entrée dans l'écluse

derrière elle les portes ? (pas sûre que ce soit le bon terme) se referment

      et elles s'ouvrent à l'avant

elle quitte l'écluse

voilà c'est fini, l'éclusier va réouvrir les portes

Je vous montrerai un autre jour les belles maisons à colombages et le château d'Henri IV.

Bonne journée

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans CLUB DES MIMI
commenter cet article
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 07:53

A Duras un Beau Jour de Printemps

(oui, oui il y en a eu)

Vous vous souvenez du parcours des bastides de la Gironde que nous avons fait avec Evelyne et qui nous a mené dans le Lot-et-Garonne. Il est temps d'aller s'y rafraîchir un peu. 

Il faisait très beau ce jour là et nous avions un point de vue sur la région très coloré, superbe.

t'inquiète pas, il ne risque pas tomber

tu joues à cache-cache ?

vous avez vu l'OVNI ?

Bonne balade*

 

 

*balade avec un L - promenade

ballade avec 2 L - chansons

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS AMICALES
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche