Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 08:02

Monbazillac - 1ère partie

Dimanche 23 juin 2013. Pas de pluie, youpy !

C'est la sortie annuelle en autocar organisée pour le TPB par Michèle et Jean-Claude. Cette année c'est la Dordogne qui accueille les 48 participants pour une journée pleine de découvertes, de partages et de bonne humeur. 

Nous partons à 7 h 30 de Lormont en espérant que le ciel s'éclaircisse car à ce moment là une légère bruine tombe sur nos têtes et continuera à nous inquiéter jusqu'à Libourne.

A 9 heures, aux portes de Monbazillac, nous avons droit à un copieux petit déjeuner, café, thé, brioches, biscuits, il a du choix et pour ajouter à ce bon moment le soleil pointe quelques rayons.

Nous avons rendez-vous à 10 heures pour une visite guidée du château de Monbazillac.

Il a été bâti au milieu du XVIème siècle. 

Jean-Claude photographie notre groupe

c'est mon tour

On peut voir quatre grosses tours circulaires Des éléments défensifs (mâchicoulis, meurtrière, douves sèches...) se combinent avec des éléments de la Renaissance.

douve sèche (en temps normal)

façade style Renaissance

Il est classé Monument historique par arrêté du 20 février 1941.

au loin on peut apercevoir Bergerac (environ 7 km du château)

c'est à qui fera le mieux fonctionner son zoom

Allez suivez-nous, aujourd'hui on en fait le tour extérieur.

Demain je vous ferai visiter l'intérieur et mercredi on descendra à la cave. 

nous quittons le château pour le pique-nique

Après Monbazillac nous irons visiter Bergerac.

on plie bagage pour partir à pied jusqu'à Bergerac

nous disons au-revoir à une petite visiteuse

Bonne semaine à tous


Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS TPB
commenter cet article
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 05:43

Je vais penser à vous et trinquer à votre santé

Où est-il ?

Aujourd'hui dimanche c'est la sortie annuelle en autocar.

Il y a deux ans nous avions été en Charente visiter le Château de la Rochefoucault

LA ROCHEFOUCAULD 040

et fait une randonnée dans la forêt de la Braconne. 

LA BRACONNE

L'année dernière c'était la Charente-Maritime avec le matin la visite de la Corderie Royale à Rochefort

ROCHEFORT 005

et ensuite nous avions pris le bateau pour aller sur l'île d'Aix.

Ïle d'Aix 005

Cette année, changement de département avec le matin visite d'un château avec dégustation

et l'après-midi découverte d'une très belle ville.

Roxaneeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee

A vous de deviner pour quelle destination je me suis levée à 5 h 30.

Bon dimanche et à lundi.

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans QUELQUE PART
commenter cet article
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 08:27

Les deux Coqs

Deux Coqs vivaient en paix : une Poule survint,
Et voilà la guerre allumée.


Amour, tu perdis Troie ; et c'est de toi que vint
Cette querelle envenimée,
Où du sang des Dieux même on vit le Xanthe teint.

Longtemps entre nos Coqs le combat se maintint :
Le bruit s'en répandit par tout le voisinage.

La gent qui porte crête au spectacle accourut.
Plus d'une Hélène au beau plumage
Fut le prix du vainqueur ; le vaincu disparut.
Il alla se cacher au fond de sa retraite,

BOURG 033Pleura sa gloire et ses amours,
Ses amours qu'un rival tout fier de sa défaite
Possédait à ses yeux. Il voyait tous les jours
Cet objet rallumer sa haine et son courage.


Il aiguisait son bec, battait l'air et ses flancs,
Et s'exerçant contre les vents
S'armait d'une jalouse rage.
Il n'en eut pas besoin. Son vainqueur sur les toits
S'alla percher, et chanter sa victoire.


Un Vautour entendit sa voix :
Adieu les amours et la gloire.


Tout cet orgueil périt sous l'ongle du Vautour.


Enfin par un fatal retour
Son rival autour de la Poule
S'en revint faire le coquet :
Je laisse à penser quel caquet,
Car il eut des femmes en foule.


La Fortune se plaît à faire de ces coups ;
Tout vainqueur insolent à sa perte travaille.
Défions-nous du sort, et prenons garde à nous
Après le gain d'une bataille.

Extrait du Livre VII de Jean de La Fontaine | 32 vers
Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans FABLES DE LA FONTAINE
commenter cet article
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 16:23

Saint-Béat sous les eaux

Je vous mets le lien du blog de Mamminic, une habitante de Saint-Béat. Vous y trouverez plusieurs reportages sur les inondations du village.

 

Une association a été créée pour aider les villageois à la restauration du village. Un appel aux dons ou à une aide matérielle a été lancé. link

 

 

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans Environnement
commenter cet article
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 08:21

MONSEGUR

Sur le chemin du retour, après avoir visité Duras nous arrivons directement à Monségur

pris sur le net

La bastide de Monségur… une ville à la campagne. Parmi les 9 bastides de la Gironde, Monségur présente toutes les caractéristiques des bastides avec deux curiosités : l'église et la halle. Bastide du XIIIe siècle, Monségur, "mont où on est en sécurité" porte bien son nom.

 Du haut de l'éperon rocheux, le regard embrasse la vallée du Dropt et le plateau de l'Entre-deux-Mers. Parmi les 9 bastides de la Gironde, Monségur, village d'environ 1500 habitants, est en effet la seule bastide de hauteur du département. Monségur est en effet située sur un éperon calcaire qui domine la vallée du Dropt. Fortifiée, le "chemin de ronde" permet d'en faire le tour à pied, offrant de belles perspectives sur la vallée du Dropt et quelques surprises parfois bien cachées comme les anciens lavoirs.

Montsegur-Gironde-03

pris sur le net

Comme d'autres bastides de la vallée du Dropt, Monségur a conservé son plan initial du XIIIème siècle.  Fondée par Eléonore de Provence épouse d'Henri III d'Angleterre, Monségur possède une place centrale entourée de couverts, des ruets et ruelles à angle droit, des remparts et cornières, des maisons à colombage, et enfin une superbe église.  Place importante en Guyenne, elle fût l'objet tour à tour de la convoitise des rois de France ou d'Angleterre. Après des journées sanglantes vécues au cours des siècles, c'est maintenant une cité paisible, lieu de rencontres culturelles ou sportives.

Toutefois, loin des batailles de la Guerre de Cent Ans, Monségur a conservé une partie de ses remparts, quelques maisons anciennes, sa place et surtout sa halle métallique du XIXè siècle. C'est aussi un lieu de promenade privilégié avec le chemin de ronde relié au chemin de hallage.

A noter que la commune conserve un ouvrage précieux, datant du XIVè siècle, appelé l’Esclapot où sont réunis les chartes, statuts et règlements anciens de la ville, dont les privilèges accordés aux habitants en 1265.

 

halle du XIXème siècle

 

Et oui bien sûr nous étions à Monségur, une jolie bastide. 

A bientôt pour la suite de cette journée avec Evelyne

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans QUELQUE PART
commenter cet article
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 08:16

Saint-Béat sous les eaux

 

Il ne reste plus que la vierge pour veiller sur Saint Beat

photo du net (mercredi)

Vous avez pu voir à la télé les dégâts provoqués par les orages et par la fonte des neiges des Pyrénées sur le joli village de Saint-Béat.

photo du net (mercredi) la Garonne en colère

La Garonne quand elle coule paisiblement au milieu du village

J'ai visité ce joli village en 2011 et j'ai vraiment été bouleversée par ces images de désolation vues à la télé.

Aussi pour vous montrer l'ampleur des dégâts je vous montre le vrai visage de Saint-Béat sous le soleil. Voir aussi mon article du 18 octobre 2011. SAINT BEAT

Aux infos ce matin la décrue est amorcée, il va falloir constater les dégâts maintenant. 

Bon courage à tous et aux autres villages pyrénéens dans la même situation.

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans Environnement
commenter cet article
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 08:26

C'était une belle journée ensoleillée, pas comme en ce moment. Nous étions parties Evelyne et moi pour une visite dans l'Entre-deux-Mers.

Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtées dans une jolie bastide, la seule en hauteur. Rappelez-vous il en existe huit en Gironde. 

Autour de la ville les anciennes fortifications 

Connaissez vous cette bastide. Tous les ans en juillet, vous pouvez y assister au "24 h du swing". Facile pour les girondins.

 

Réponse demain.

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans QUELQUE PART
commenter cet article
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 08:17

Plein les yeux, plein les narines, suite de la visite

de beaux mélanges colorés

un joli petit coin repos, il y en a plusieurs dans le jardin

la preuve, Michel et Jacques sont relax ou font relâche

il y a quelques petits habitants dans ce jardin

il y a aussi une exposition de sculpture

j'ai été prudente je ne me suis pas approchée du bassin  ça fait peur ces petites bêtes !

de drôles de feuilles

de magnifiques pavots

un chardon planté en octobre

un vieux vélo sert de support aux plantes

 Fin de la visite de ce jardin extraordinaire qui vous aura certainement plu autant qu'à moi et encore vous n'avez pas tout vu, il faudrait y passer plusieurs jours. Qui sait peut être que.... Annie souhaite y revenir pour voir l'agrandissement en cours, un potager, un verger et des poules de toutes variétés. 

A bientôt pour une autre randonnée

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS TPB
commenter cet article
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 08:20

Plein les yeux, plein les narines

Un peu d'histoire tout d'abord  trouvée sur la plaquette.

"Les travaux ont été réalisés par Jean-Pierre et Bertrand. Ils permettent à chaque visiteur de découvrir aujourd'hui une explosion de couleurs et une palette de senteurs.

la Berce du Caucase, mise en garde sur cette plante au Canada link

La profusion des essences et le choix de certaines espèces évoquent les jardins anglais.

rosier Pierre de Ronsard

La présence de buis en de multiples endroits, l'articulation de lieux intimistes fait de ce jardin un espace convivial. Le caractère fortement nature du jardin, la sinuosité de ses allées, l'invention de l'homme constitue un espace paysager représentant fondamentalement le courant de pensée anglo-saxon du XIXème siècle.

 sauge de Jérusalem ou Phlomis russelian (merci Lilou)

Ces successions d'ambiances et la beauté des paysages font de ce jardin un lieu privilégié de détente, de contemplation, de romantisme".

Nous sommes accueillis par un des deux jardiniers, je crois que c'est Jean-Pierre qui nous présente ce superbe jardin.

Il nous le décrit comme un jardin bucolique ou un jardin de grand-mère.

Il est passionné depuis son enfance par les plantes et fait des échanges avec des correspondants du monde entier.

une variété de fushia

Il y aurait dans ce jardin 8000 espèces différentes.

Je ne pourrai pas vous citer les noms des plantes qu'il nous montrait, j'ai essayé au début de noter mais c'est vite devenu impossible, en plus les noms latins c'est pas évident à mémoriser.

Nigelle de Damas (les bleus)

les fleurs jaunes sentent le curry

ah là là, j'ai toujours une tête en trop hihihi

poivrier du Sichuan, quand on touche les feuilles ça sent bon le poivre, atchoummmmmmmmm

 les graines du poivrier

des nénuphars, lotus et nymphéa et bien d'autres espèces

A SUIVRE 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS TPB
commenter cet article
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 08:36

A Cabara, il fait beau et on fait du sport

"La superficie de la commune s'étend sur 342 hectares, répartis d'une part sur les rives de la Dordogne, d'autre part sur le coteau.  La population s'éleve à 350 habitants.

Le village est né sur les hauteurs, comme en témoigne le cimetière, à proximité duquel se trouvait l'ancienne église. Celle-ci ayant été détruite par un incendie, il a fallu faire appel à des dons afin de la rebâtir. Mais au XVII° siècle, l'économie favorisait les riverains de la rivière qui prospéraient grâce au commerce engendré par les gabares. Ces bateaux rendus célèbres par la "Rivière espérance", descendaient du bois depuis l'Auvergne et le département de la Dordogne, pour remonter du sel et du vin.

Les habitants du bas se montrèrent plus généreux que ceux du haut, si bien que l'église neuve Notre Dame fut reconstruite en 1880 au pied du coteau. Les habitants du bas, ne se lassait pas de raconter ce bouleversement, qui avait évidemment rendu furieuses les paroissiennes du haut du village. Au point que lorsqu'elles descendaient la côte pour se rendre à la boulangerie ou à l'épicerie, elles se couvraient la tête de leurs tabliers en passant devant la nouvelle église... et partaient vers Branne ou Saint-Jean-de-Blaignac le dimanche afin d'accomplir leurs dévotions, ignorant même devant Dieu la présence du nouvel édifice!

De nos jours, cette affaire ne suscite plus de polémique. Cependant, il subsiste une "différence" entre ceux qui habitent en haut et ceux qui résident en bas. Il convient d'y prendre soin afin de ne froisser aucune susceptibilité et de préserver les équilibres. Dans la composition du conseil, un bon dosage entre représentants du haut et du bas s'impose. Si l'équipe municipale décide de réparer une route du bas, il faut au plus vite prévoir un chantier équivalent en haut afin que tout le monde soit - ou presque - soit content !

Un observateur étranger au village rendrait probablement justice à chacun. Ceux du bas profitent du charme de la Dordogne, discutent avec les pêcheurs, font pousser n'importe quoi sur les terres alluvionnaires de la palus, extrêmement fertiles, et peuvent bavarder tranquillement avec les cyclistes peu courageux qui refusent de grimper la côte.

Ceux du haut contournent mieux les brumes matinales, sont naturellement plus proches des étoiles, saluent rapidement les cyclistes courageux qui osent la côte en pédalant à toute vitesse. Mais surtout, ils bénéficient d'un terroir exceptionnel qui permet de donner naissance à d'excellents vins".(pris sur le net)

Samedi 14 juin 2013. Sortie à thème avec le matin une randonnée de 10 km et l'après-midi visite du Jardin des Etamines.

Cette journée orchestrée par Annie et Michel sera animée le matin par Marie-Claude et Jacques pour 30 participants.

Marie-Claude une vieille connaissance que je suis heureuse de revoir, nous avions marché ensemble à Sainte-Enimie lors d'un très beau séjour il y a quelques années.

Nous partons de l'église de Cabara et tout de suite nous grimpons une belle pente, tout d'abord avec des marches et ensuite en s'aidant si on le souhaite d'une corde....

je t'assure Jacques, derrière toi le paysage est magnifique (les deux Jacques)

Serions-nous déjà en Amazonie

allez les filles, oui je sais les herbes chatouillent le nez

des orchis....

un passage délicat sur la poutre

allez Michèle, courage !

cheval Iroquois ou Punk

il est magnifique

encore un peu de sport 

vue sur Cabara et sur la Dordogne

retour à l'église de Cabara

Après le pique-nique nous irons visiter le Jardin des Etamines que vous pourrez voir demain. Peut être.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS TPB
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche