Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 08:06

A Sauveterre-de-Guyenne il y a quatre portes

Et de une. Porte de La Font 

Fin de la journée dans l'Entre-deux-Mers avec la visite de Sauveterre de Guyenne organisée par Marie-Jo. Historique de la ville lors d'une randonnée avec Christine :  SAUVETERRE DE GUYENNE

Et de deux. Saint-Romain

Nous faisons la balade en colimaçon inversé. Nous commençons par le tour extérieur de la commune, de porte en porte, pour finir par le centre de la commune. Vous avez compris tout compris, alors suivez-moi.

Et de trois. Saint Léger

Et de quatre. Saubotte

Marie-Jo veut faire le tour pour nous montrer un drôle de jardin. Pas vraiment un jardin botanique, ni potager, ni de fleurs. Bizarre, non !

Sur l'ancienne place du marché aux cochons, une très vieille maison

je ne lui trouve pas un air très sympathique

sous les arcades de la bastide

Nous pénétrons à l'intérieur de l'église Notre-Dame. Je vous avoue que là j'étais fatiguée et me suis assise. Et comme une grosse paresseuse j'ai pris ces deux photos depuis ma chaise.

C'était une belle journée, riche en découvertes différentes et toutes très intéressantes. J'ai rarement aussi bien dormi que la nuit suivante, une nuit de 11 heures ça ne m'était jamais arrivée.

Merci Marie-Jo pour tout cela. Vivement la prochaine.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS AMICALES
commenter cet article
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 08:31

Par une chaude après-midi de juin, balade amicale au Bourgailh

Hier je vous ai présenté le plat de lasagna, aujourd'hui je vous entraîne sur ce joli site du Bourgailh. Il a été aménagé par la ville de Pessac sur l'ancienne déchetterie.

je vois une pieuvre géante et Evelyne voit une grenouille

on en mangerait

un des trois belvédères

Tout de suite nous nous arrêtons pour admirer ces belles oeuvres sculptées dans le bois, c'est surprenant, amusant et drôle.

pour faire de la musique avec le vent

Après les sculptures ce sera le jardin botanique, nous reviendrons dans la salle tropicale quand la température extérieure le sera moins "tropicale". Je vous rappelle que jeudi nous avions 30°

vue d'en haut du belvédère

si vous avez le vertige ne regardez pas en bas

magnifique paysage à revoir un jour moins chaud

Une jolie balade que nous avons surtout faite à l'ombre des arbres, nous reviendrons pour aller siffler là-haut sur la colline, quand il fera moins chaud. Vous viendrez bien sûr. 

A bientôt

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS AMICALES
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 08:19

ET SI VOUS APPRENIEZ A FAIRE UN PLAT DE "LASAGNA BED"

Avant la pluie de nouveau attendue aujourd'hui il faut profiter du soleil très présent ce mercredi. 

Il fait chaud, ce n'est pas tout à fait la canicule, mais 30° après toutes ces journées de grisaille ça surprend, j'aime la chaleur mais c'est assez épuisant quand elle arrive brutalement. On retombe à 20° ce matin, c'est fou !!! Mais on a atterri sur quelle planète ?

Je cherche un parc situé entre Bruges et Gradignan pour qu'on se retrouve à mi-chemin avec Evelyne.link

Ce sera le site du Bourgailh à Pessac que j'avais découvert avec le club de randonnée en février 2012 PESSAC - LE BOURGAILH . Elle m'attend patiemment, mes deux bus m'ayant joué des tours et des détours imprévus

Avant de vous faire visiter ce site agréablement aménagé et aux mutilples découvertes au détour des sentiers, je vous propose une recette à faire chez vous. Bonne dégustation.

Pour ma part je ne suis pas certaine que si j'en fait sur mon balcon, mes voisins accepteraient l'odeur et pourtant c'est tentant. 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS AMICALES
commenter cet article
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 08:50

En Anjou, j'ai vu aussi :

A Doué-la-Fontaine un mur étrange

à Montsoreau, un drôle de semeur

A Montsoreau au coin d'une rue, de quoi s'enchaîner

A La Breille les Pins, une jolie fontaine

A Montsoreau, Honoré de Balzac discute avec 

François-René de Chateaubriand (belle tête)

A Brain-sur-Allonnes de vieux outils

Les étiquettes sont trop pâles sur la plupart des outils, désolée mais je n'ai pas mémorisé les noms

Et pour finir je vous invite à un plongeon dans la piscine du camping.

Le voyage en Anjou est maintenant terminé. Merci à vous tous de m'avoir suivie au fil des articles 

Et un grand merci à Paulette pour ce séjour que je n'oublierai pas. J'ai découvert une région que je ne connaissais pas du tout,  je l'ai trouvée très belle grâce à ses paysages et surtout ses châteaux. Merci aussi à mes copines et copains de chambrée et à tout le groupe pour cette bonne ambiance. J'en redemande l'année prochaine.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS TPB
commenter cet article
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 09:03

LE CASTRUM DE POMMIERS

      

Deuxième partie

      

Suite de la visite du Castrum de Pommiers le samedi 25 mai à Saint-Félix de Foncaude. Nous suivons tout d'abord monsieur Piva dans la chapelle. 

Une chapelle castrale installée sur un puissant contrefort saillant de la courtine orientale. Ce petit édifice rectangulaire à chevet plat ouvert en façade occidentale par une simple porte à arc cintré a été refait au XIXe s. ;

 

un cèdre plusieurs fois centenaires mais très très malade

allez on va dans la tour

Du castrum ou bourg castral de Pommiers, protégé par l'enceinte et jadis composé de constructions militaires, publiques et privées, ne subsistent aujourd'hui que très peu de vestiges apparents. On ignore jusqu'à l'emplacement du réduit fortifié qui abritait les seigneurs de Pommiers au Moyen Age. Seuls subsistent : 

envie de tirer à l'arbalète ?

Le bâtiment baptisé "Tapol", actuelle résidence de la famille Piva, appuyé contre la courtine ouest, vestige de la résidence seigneuriale moderne (XVIe – XVIIIe s.) ;

il fait beau là-haut !

le paysage est magnifique, au loin les vignes et le pigeonnier du château 

Les arcades de la halle moderne accolées à la courtine sud ;

l'escalier ressemble beaucoup à celui de Duras mais il est plus sombre donc plus impressionnant

Les vestiges d'une maison villageoise du XVIIe s., la maison Dufour, appuyés contre la courtine nord.

la porte d'entrée de la tour

l'ancienne porte du château où se trouvait le pont levis et la herse

L'imposante maison de maître construite au XIXe s. par les Béchade et implantée au centre de la "prairie" de Pommiers est le témoin de la reconversion du site en domaine viticole privé après la Révolution.

 

Le site de Pommiers a été inscrit à l'inventaire supplémentaire par arrêté du 22 décembre 1987. Cette protection s'étend à "l'enceinte, aux tours et vestiges du château fort et aux arcades de la halle". 

Nous avons suivi notre guide à l'intérieur de la maison où il nous a présenté les produits qui sont mis en vente, ces vins, des documents et cartes du château. Pour ma part j'en ai profité pour regarder tous ces outils anciens, dommage il n'y a aucune explication, donc à part le canon je n'y connais rien. Mais vous vous saurez peut être !

PhotoPhoto

PhotoPhoto

PhotoPhoto

PhotoPhoto

PhotoPhoto

Fin de la visite du castrum, j'espère qu'elle vous aura enchantée autant qu'à moi. 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS AMICALES
commenter cet article
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 08:42

LE CASTRUM DE POMMIERS

Première partie

Oups ! J'ai oublié de rappeler que cette visite fait suite à notre sortie du samedi 25 mai dans le Canton de Sauveterre. Rappelez-vous, nous avons été à Mesterrieux visiter l'église, puis vu les moulins de Loubens, Bagas et Pinquet. Merci Colette de m'avoir averti de cet oubli.

Nous sommes accueillis au castrum de Pommiers par le propriétaire Monsieur Piva. Il va nous commenter la visite de son domaine. C'est un passionné et il va rendre cette visite passionnante. Alors suivez-nous. Cette première partie est facile, dans la seconde je vous entraînerai en haut des tours.

"Portes fortes, remparts, courtines, moulin, pont, chapelle...

Tels sont les principaux éléments de ce superbe ensemble médiéval.

Le Castrum de Pommiers a été édifié à l'emplacement d'une motte castrale qui fut élevée au XIe siècle par les Pommiers. Cette famille ayant acquis une belle réputation, une enceinte fut bâtie pour remplacer la motte primitive et abriter un village.

Tour Sud dite La Réole vue de l'extérieur

vue de l'intérieur

En 1294, un incident sert de prétexte à Philippe IV le Bel pour intervenir et faire démanteler le Castrum, qui sera reconstruit peu après par Guillaume Sanche II et III, restés fidèles aux Anglais ; le dernier nommé sera d'ailleurs de toutes les funestes expéditions du Prince Noir.

Ce bourg castral est le seul de l'Entre-deux-Mers à avoir perduré jusqu'au XVIIIe siècle mais, en 1805, il est vendu par le dernier vicomte de Pommiers pour abriter une exploitation agricole...

l'ancien moulin

La partie la mieux conservée de Pommiers est l'enceinte villageoise, qui subsiste en de nombreux points, malgré des destructions opérées il y a plusieurs années et heureusement interrompues par le classement du site en 1987.

reste des arcades qui allaient après un incendie

reste de la Tour Nord dite Sauveterre

En haut

en bas

la Maison de Maître du XIXème siècle - Maison Piva

Malgré quelques parties détruites, on peut suivre l’enceinte sur la totalité de son tracé long de 413 m. C'est une construction qui présente un caractère relativement homogène dû à l'utilisation d’un type de construction assez constant, composé de moyen appareil de moellons équarris à tête dressée disposés en assises régulières et liés au mortier de chaux.

Sur son côté ouest, l’enceinte est totalement dérasée en deux points : vers le Nord, sur à peine 10 m de long et au sud depuis la “ maison Piva ” jusqu'à la portion conservée accolée à la tour sud. Les deux portes de Pommiers sont conservées dans leur état du siècle dernier - porte nord découronnée et tour-porte sud complète moins le crénelage.

La porte sud, s'ouvrant sous une tour carrée faisant saillie sur la courtine, semble remonter au début du XIVe s. ; elle est voûtée en berceau brisé et conserve deux étages desservis par un escalier en vis pratiqué dans le mur. C'est la seule tour conservée sur le site : la courtine en est totalement dépourvue et simplement renforcée côté Vignague par d’imposants contreforts qui ont fait l’objet du programme global de restauration présenté dans le cadre de ce concours."

on ira au prochain numéro, je compte sur vous

A suivre 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS AMICALES
commenter cet article
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 08:13

Le Soleil et les Grenouilles

HOSTEINS-034.jpg

 Aux noces d'un Tyran tout le Peuple en liesse

Noyait son souci dans les pots.

ASQUES 049

Esope seul trouvait que les gens étaient sots
De témoigner tant d'allégresse.

Le Soleil, disait-il, eut dessein autrefois
De songer à l'Hyménée.


Aussitôt on ouït d'une commune voix
Se plaindre de leur destinée
Les Citoyennes des Etangs.

Que ferons-nous, s'il lui vient des enfants ?

Dirent-elles au Sort, un seul Soleil à peine
Se peut souffrir. Une demi-douzaine
Mettra la Mer à sec et tous ses habitants.


Adieu joncs et marais : notre race est détruite.

cherchez la grenouille

Bientôt on la verra réduite
A l'eau du Styx. Pour un pauvre Animal,
Grenouilles, à mon sens, ne raisonnaient pas mal.

Extrait du Livre VI de Jean de La Fontaine | 17 vers
Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans FABLES DE LA FONTAINE
commenter cet article
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 08:45

SAINT-GERMAIN LA RIVIERE

Des coteaux et des châteaux

Jeudi 5 juin 2013. Randonnée de 12 km à Saint-Germain la Rivière animée par André L. pour 31 participants comptés par André B.

chut ! me suis cachée dans le rosier

Une belle randonnée sous un chaud soleil de 30°, à peine 15° il y a moins d’une semaine. C’est enfin l’été qui fait son apparition et qu’est ce que ça fait du bien au moral.

et oui c'est beau ! 

Nous partons d’en bas pour aller en haut, c'est-à-dire que nous allons grimper de rudes coteaux que nous redescendrons et remonterons toute l’après-midi avec en point de mire des paysages magnifiques : des châteaux, des vignes, des forêts et au loin la Dordogne.

 

Le premier château, Musseau sur la carte ou Gazin sur le poteau à l’entrée. Nous ne verrons que les chais et le pigeonnier, le château étant caché par les arbres.

 

Loin nous apercevons le clocher de l’église de Saint Aignan que j’ai visité il y a plusieurs années.

nous attendons pour passer que le tracteur remonte dans les vignes

Nous laissons Saint-Aignan pour partir à l’opposé en direction de Saint-Michel de Fronsac que nous dominons. Le point de vue est très beau.

 

?????

et oui nous sommes presque aussi haut que le clocher de Saint-Michel de Fronsac

Au loin la Dordogne nous attend mais nous n’irons pas jusqu’à elle, ce sera une prochaine fois peut être.

 

Au détour d’un sentier nous découvrons, bouche bée, un très beau château. Il s’agit du château La Rivière. Il est magnifique. J’ai trouvé très peu d’information sur lui, si ce n’est qu’il fait du vin et du très bon apparemment.

A l’entrée il y a quelques jolies statues assez déshabillées et un lion de chaque côté, mais qui…. Ne serait-il pas la copie de Clarence, je trouve qu’il a une coquetterie dans l’œil.

"1577 : Gaston de l’Isle, maire de Bordeaux, fit édifier ce château près d’une ancienne place forte attribuée à Charlemagne.

 XVIIIe siècle : Jean-Jacques Rousseau y a probablement séjourné, sa confidente, Marie Charlotte Hypolite de Campet de Saujon, étant alors la propriétaire.

XIXe siècle : restauration et agrandissement par Dutoit, élève de Viollet le Duc.

Vers 1930, son propriétaire, Jean Balluteaud, fit aménager en caves d’anciennes carrières à flanc de côteau.

2003 : Monique et Jacques GREGOIRE, ex propriétaires d’une entreprise de machines à vendanger, en deviennent les propriétaires exploitants.

Le terroir

A 6 km à l’ouest de Libourne, vignobles et château dominent « la rivière » (la Dordogne). Les sols argilo-calcaires et sable bénéficient d’une exposition sud-sud-ouest.

59 hectares de vignes en font le domaine le plus important de l’AOC. FRONSAC.

Le domaine propose en grand vin : le Château La Rivière (que nous goûterons), et une cuvée Prestige : ARIA

en second vin : les Sources, le Château du Breuil"

Nous entamons la descente vers le parking de la Maison du Pays en Fronsadais, avant d’y parvenir nous découvrons encore deux belles propriétés.

 

 

Merci André pour cette très belle randonnée, très chaude et sportive mais vraiment belle.  

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS TPB
commenter cet article
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 08:34

Un beau moulin à eau tout neuf 

      

ancienne roue qui a servi de modèle

Après la visite de l'église de Mesterrieux, un arrêt devant le Moulin de Loubens et un autre au Moulin de Bagas, nous arrivons au Moulin de Pinquet. Nous sommes accueillis par Monsieur le Maire de Saint-Félix de Foncaude et Monsieur Piva propriétaire du Castrum de Pommiers.

Ils reviendront à 13 h 30 après le pique-nique pour nous faire une visite commentée du moulin. Nous passons devant le reste de l'ancienne roue qui a servi de modèle pour en fabriquer une neuve. Vous pourrez voir l'énorme travail effectué pour l'installation de cette roue sur ce site : link

Ce moulin serait le seul moulin à eau en Gironde. 

Construit vers 1770 ce moulin de Pinquet n'était plus, au début du XXème siècle, qu'un tas de pierres et de bois pourri recouvert d'arbustes et de ronces. En 2003, la municipalité l'achète et les travaux de réhabilitation sont entrepris.

Tour à tour, le bâtiment reprend allure. Le muret de la retenue d'eau est restauré. Il ne reste donc plus qu'à installer un mécanisme et la roue pour que le vieux moulin retrouve sa jeunesse. C'est aujourd'hui chose faite. Pour cela, les Amis du moulin de Pinquet, l'association gestionnaire de l'édifice et la municipalité de Saint-Félix-de-Foncaude se sont attaché les services de l'entreprise Croix.

la farine est tamisée et selon la mouture tombe dans des bacs différents 

Basée à La Cornuaille dans le Maine-et-Loire, cette entreprise fabrique à l'identique aussi bien les mécanismes et les toitures de moulin à vent que les roues des moulins à eau. Les ouvriers de cette entreprise, vieille de plus d'un siècle et demi, ont ainsi fabriqué roue et mécanisme en utilisant différentes essences de bois en fonction de l'utilisation de chaque pièce. Dans le cas précis, c'est une roue à godet qui a été installée. Celle-ci va permet de faire tourner les deux meules. Pour cela, une fois le tout installé, la retenue a été également remise en eau.

 quelques habitants dans le bief

près du moulin l'ancien lavoir en cours de rénovation par les bénévoles de l'association

 

HISTORIQUE  

Le nom du moulin : moulin de Pinquet, de Pinquey, de Chauvin ou de Galey

Le nom varie au cours du temps en même temps que celui du ruisseau (Galey ou Chauvin suivant les époques) ou du lieu dit (Pinquey, Pinquet). Le choix s’est porté sur Pinquet.

Août 2003 : projet d’achat du moulin

Décembre 2003 : acquisition du moulin

Avril 2004:  premier nettoyage du site

Janvier 2005 : réparation du toît

Novembre 2006 : plan du moulin

Mars 2007 : appel d’offres pour la réhabilitation du moulin

Septembre 2007 : début des travaux

5 Septembre 2009 : Invitation de la commune pour la création d une Association

30 Juillet 2011 : Journée nettoyage :  Lavoir et Canal de fuite

courant 2012 : travaux de maçonnerie sur le bief 

28 juillet et 3 août 2012 : réfection de la fontaine par l’association 

Fin juillet 2012 : remise en eau du bief 

Fin novembre, début décembre 2012 : mise en place de la roue et des mécanismes 

23 mars 2013  : inauguration du moulin

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS AMICALES
commenter cet article
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 08:08

A Pauillac, je joue à cache-cache derrière les herbes  

Dimanche, je pars à Pauillac avec Evelyne pour assister au départ des voiliers pour leur long périple de la Solitaire du Figaro Bompard Cachemire.


il était bruyant, il nous cassait les oreilles

i

Evelyne va rester sur son perchoir plus de deux heures, je lui ai porté la becquée 

Le départ était donné à 13 heures par Alain Juppé, la flotte partait en direction du large, face au vent et au courant en direction de Patiras, d'où les voiles à l'envers pour nous. Ils repasseront devant nous une heure et demi plus tard en direction de l'estuaire. 

Voilà c'est parti

jolie inclinaison

La première étape les amènera à Porto où ils doivent faire escale aujourd'hui mercredi.

Port de Caen Cuistream, skipper : Claire Pruvot, la seule femme. Allez vas y Claire....

Nous quittons Pauillac en suivant la côte avec l'espoir de rattraper les voiliers. Nous y arriverons après le port de Saint-Estéphe. De belles visions à travers les carrelets.

Voilà c'est fini, j'espère que ces deux journées au bord de l'eau vous ont autant plu qu'à moi.

Demain nous reviendrons à la randonnée.

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans VISITES
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche