Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 00:22

DICTON DE LA RANDONNEE

26 NOVEMBREDELPHINE

L'ESTUAIRE 007

A la Sainte Delphine, tu penses encore au bon vieux temps où tu roulais dans ta Dauphine, d’autres rêvent toujours de leur Deudeuche, rêve bien sûr mais avec Marinette va  marcher  pour garder une silhouette svelte.

  Delphine et Marinette - Les contes du chat perché (Marcel Aymé)

La chanson de Delphine – Les demoiselles de Rochefort

 

 

Je ne sais rien de lui, et pourtant je le vois
Son nom m'est familier, et je connais sa voix
Souvent dans mon sommeil, je croise son visage
Son regard et l'amour ne font plus qu'une image

Il a cette beauté des hommes romantiques
Du divin Raphaël le talent imité
Une philosophie d'esprit démocratique
Et du poète enfin la rime illimitée

Je pourrais te parler de ses yeux, de ses mains
Je pourrais te parler de lui jusqu'à demain
Son amour, c'est ma vie, mais à quoi bon rêver?
L'illusion de l'amour n'est pas l'amour trouvé

Est-il près, est-il loin, est-il à Rochefort?
Je le rencontrerai car je sais qu'il existe
Bien plus que la raison, le coeur est le plus fort
A son ordre, à sa loi, personne ne résiste
Et je n'y résisterai pas

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 00:15

DICTON DE LA RANDONNEE

25 NOVEMBRECATHERINE

AUDENGE - GUJAN MESTRAS 031

A la Sainte Catherine, blondinette ou brunette tu coiffes peut être Catherinette, tu n’es plus une midinette, chausse tes lunettes, gonfle tes narines, respire les odeurs marines ou viens marcher dans les forêts girondines

JOYEUSE FÊTE A TOUTES LES CATHY

 

Chanson de Catherine – Parole Edith PIAF

 

 

Te voilà mariée, Catherine,
Sans joie et sans amour.
Celui que tu aimes, Catherine,
Est perdu pour toujours...

Qu'ils étaient doux, les jours passés,
Mais à quoi bon les évoquer ?
Un oiseau noir crie dans la nuit.
Hier, Catherine, tu as dit "oui"
Et maintenant, il faut danser.
Il faut danser... et oublier.
Pourquoi pleurer, la belle enfant ?
Les violons jouent tendrement...

Te voilà mariée, Catherine,
Sans joie et sans amour.
Celui que tu aimes, Catherine,
Est perdu pour toujours...

Il est au bout de ton jardin,
Un très vieux chêne, où un garçon
Avait jadis gravé ton nom
Dans un seul coeur, auprès du sien.
 
Vois-tu, celui qui tant t'aimait...
Eh ! L'oiseau noir !... Que me dis-tu ?
C'est à ce chêne qu'il s'est pendu...

Te voilà mariée, Catherine,
Sans joie et sans amour.
Celui que tu aimes, Catherine,
Est perdu pour toujours...

Petite Catherine, demain matin,
Dans l'eau glacée de ton chagrin,
Dans l'eau étrange de la mer,
Tu flotteras, les yeux ouverts,
Les yeux ouverts sur ton destin
Et, dans ta robe de satin,
Juste où la mer se mêle au ciel,
Tu rejoindras l'amant fidèle...

Te voilà mariée, Catherine,
Mariée avec l'amour...
Celui que tu aimes, Catherine,
Est à toi pour toujours...

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 09:47

LEOGNAN

LEOGNAN-002.jpgJeudi 22 novembre 2012

LEOGNAN-004-copie-1.jpgRandonnée de 11 km animée par Robert pour 46 participants. Le temps est toujours superbe, le soleil nous réchauffe, une petite brise nous empêche de transpirer sous nos vêtements hivernaux.

LEOGNAN-003.jpgNous partons de l’église Saint-Martin entièrement rénovée et très belle sous le soleil.

LEOGNAN-046-copie-1.jpg

photo prise à 17 h

« Construite à la fin du XIème siècle, par l’ordre des hospitaliers de saint Jacques, sur le chemin de Belin, Saint-Martin fut certainement la chapelle d’un hôpital, étape sur la route de Compostelle non loin du pont de la Maye . Il reste peu de chose de cette chapelle devenue l'église de Léognan, hormis l'abside polygonale à neuf pans et l'absidiole nord.

 L’église fut classée Monument Historique en 1862.

L’église a été presque entièrement reconstruite en 1852 après avoir servi de temple à la déesse Raison pendant la Révolution, qui avait également transformé la sacristie en prison. » link

LEOGNAN-009-copie-1.jpg

un rond-point représentant le Pessac-Léognan

LEOGNAN-010-copie-1.jpgAprès le Lac bleu nous nous dirigeons vers la forêt puis les vignobles de l’appelation Pessac-Léognan, admirez ces rangs de vignes bien entretenus et réguliers, pas un brin d'herbes, le ménage est impécable.

LEOGNAN-024.jpg

 

LEOGNAN-035.jpg

un fusainLEOGNAN-026-copie-1.jpg

nous sommes doublés par des marathoniens, peut être !

LEOGNAN-028.jpgLEOGNAN-032.jpg

sans doute un ancien funambule

Passage sur un petit pont qui fait le bonheur des équilibristes.

LEOGNAN-036.jpgNous arrivons près du joli château de France que nous avions déjà découvert l’année dernière. Sa toiture brûlée a été réparée et il est vraiment très beau mais un peu loin. Le château a conservé le nom de l'ancien lieu-dit sur lequel il fut édifié. link

LEOGNAN-041.jpg

LEOGNAN-045.jpgNous finirons la randonnée en passant devant le château Haut-Bergey, un vrai château de conte de fée diraient les enfants.

« Au XVème siècle, le seigneur de la Louvière et le seigneur d’Olivier procédèrent à des remembrements de terres. Ainsi naquit « La maison Noble de Pontey », aujourd’hui Château Haut-Bergey.

En 1700, Messire Jean-François de Cresse, conseiller au parlement de Bordeaux en fait sa demeure. En 1772, le domaine compte 100 hectares de vignes. Un siècle plus tard, le vignoble est abandonné et le château reconstruit en 1850 devient une propriété d’agrément. Il faut attendre la seconde moitié de notre siècle, 1957 précisément, pour que peu à peu le domaine retrouve son passé viticole. »link

 

Merci à Marina pour le cèpe qu'elle m'a offert avec lequel je me suis régalée le soir même.

Merci à Robert pour cette jolie randonnée ensoleillée.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS TPB
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 00:31

DICTON DE LA RANDONNEE

24 NOVEMBREFLORA

4 Frimaire  Nèfle

BRUGES AU PRINTEMPS 048

A la Sainte Flora, va marcher dans la campagne et fais fonctionner ton odorat, puis tes yeux observeront et tu verras le verrat, n’ai pas peur des rats, ouvre tes oreilles dans la forêt et là, c’est l’opéra des oiseaux que tu entendras

      

Nèfles

  A la campagne BENABAR

 

A la campagne
Y a toujours un truc à faire
Aller aux champignons
Couper du bois, prendre l'air
A la campagne
On se fout des horaires
Comme les maisons du même nom
C'est secondaire

A la campagne
Y a toujours un truc à voir
Des sangliers, des hérissons
Des vieux sur des tracteurs
A la campagne
Y a des lieux pleins d'Histoire
Des châteaux tout cassés
Et des arbres centenaires

A la campagne
Quand on est citadin
A la campagne
On demande aux paysans
Le temps qu'il fera demain

A la campagne
On veut de l'authentique
Du feu de cheminée
Et du produit régional
A la campagne
Il nous faut du rustique
Un meuble qui n'est pas en bois
Ça nous ruine le moral

A la campagne
On dit qu'on voudrait rester
Quitter Paris, le bruit,
Le stress et la pollution
A la campagne
C'est la fête aux clichés
La qualité de vie
Et le rythme des saisons

A la campagne
On se prête des pulls
Quand on se traîne sur la terrasse
A la campagne
Y a des jeux de société
Auxquels il manque des pièces

A la campagne
La nuit on ferme des volets
Y a des bruits dans la maison
Et dehors dans la forêt
A la campagne
Dans mon lit, plutôt que rêver,
Je préfère pas fermer l'œil et flipper

A la campagne
En principe on se lève tôt
Pas moi, je dors encore
Pour des raisons que vous savez

A la montagne,
Y a des chalets, des chamois
Mais c'est pas l'objet
De cette chanson...
J' voulais juste voir si vous suiviez

A la campagne
Quand arrive le dimanche soir
A la campagne
Pour éviter les bouchons
On va p't-êt' pas rentrer trop tard

A la campagne
J'ai envie d'être campagnard
D'avoir une grosse moustache
Et un gilet en velours
A la campagne
J'ai envie de parler terroir
"J' m'en vas cercler l' calanchet
Pour pas qu'il vente
Dans les labours"

Ça me donne envie
D'être robuste et taiseux
Le patriarche bourru
D'une série de l'été de France2
L'histoire d'une famille
Qui lutte pour son domaine
Mais j'ai jamais le temps
Parce que j' reste que le week-end

A la campagne
Entends-tu au loin le cri
De la grivette cendrée ?
A la campagne
S'il neige à la Noël,
Je rentrerai les bistouquets dans l'étable...

 

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 11:04

LEOGNAN

LE LAC BLEU

LEOGNAN-010.jpg

Jeudi 22 novembre 2012

LEOGNAN-012.jpgPour vous donner un avant-goût de cette belle randonnée, en première partie et tout en photos je vous invite autour du Lac bleu, qui est plutôt vert ce jour là.

LEOGNAN-013-copie-1.jpgT'es pas cap André !

LEOGNAN-014.jpgTu hésites !

LEOGNAN-016-copie-1.jpg

LEOGNAN-017.jpgLEOGNAN-018.jpgLEOGNAN-021.jpgOh ! les beaux poissons !

LEOGNAN-022.jpgLEOGNAN-023.jpgJe Manque de temps aujourd’hui pour vous faire le récit de la randonnée mais patience, c’était une belle sortie que vous découvrirez demain.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS TPB
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 01:06

DICTON DE LA RANDONNEE

23 NOVEMBRECLEMENT

Le Moutchic 008

A la Saint Clément, que tu marches rapidement ou nonchalamment, contre la solitude la randonnée est un excellent médicament, tu y pratiqueras le tutoiement, tu seras dans ton élément et si tu y trouves ta clémentine tu aimeras énormément.

 

Les cerises de Monsieur Clément – Michel FUGAIN

 

 

Un certain Clément Jean Baptiste
Qui habitait rue Saint-Vincent
Voulant écrire un compliment
Trempa sa plume dans le sang
Qu'elles étaient rouges les cerises
Que nous chantait Monsieur Clément

C'était plus beau qu'un Evangile
C'était des mots de maintenant
Mais il faudrait que nos enfants
N'attendent pas comme on attend
Qu'elles mûrissent les cerises
Que nous chantait Monsieur Clément

Bien sûr c'est difficile
De mourir quand on a vingt ans
Mais pour quelques cerises
Que ne ferait-on au printemps

De République en République
Toujours cocu toujours content
On applaudit les bons truands
Au ventre rond au ventre blanc
Qui nous revendent les cerises
Qu'avait rêvé Monsieur Clément

Tous ces pontifes des Eglises
Tous ces suiveurs de régiments
Voudront nous manger tout vivant
Mais ils se casseront les dents
Sur les noyaux de ces cerises
Du verger de Monsieur Clément

Bien sûr c'est difficile
De mourir quand on a vingt ans
Mais pour quelques cerises
Que ne ferait-on au printemps

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 10:52

Les Deux Mulets

MONTPEYROUXDeux Mulets cheminaient, l'un d'avoine chargé,
L'autre portant l'argent de la Gabelle.
Celui-ci, glorieux d'une charge si belle,
N'eût voulu pour beaucoup en être soulagé.
 

 

A BASSENSIl marchait d'un pas relevé,
Et faisait sonner sa sonnette :
Quand l'ennemi se présentant,
Comme il en voulait à l'argent,
Sur le Mulet du fisc une troupe se jette,
Le saisit au frein et l'arrête.
 

 

En CorrèzeLe Mulet, en se défendant,
Se sent percer de coups : il gémit, il soupire.
Ce Mulet qui me suit du danger se retire,
Et moi j'y tombe, et je péris.
LOZERE - LA BASTIDE PUYLAURENT 018- Ami, lui dit son camarade,
Il n'est pas toujours bon d'avoir un haut Emploi :
Si tu n'avais servi qu'un Meunier, comme moi,
Tu ne serais pas si malade. "

BOULIAC 044
Extrait du Livre I de Jean de La Fontaine | 18 vers
Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans FABLES DE LA FONTAINE
commenter cet article
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 00:41

DICTON DE LA RANDONNEE

22 NOVEMBRECECILE

MP 001A la Sainte Cécile, quitte ton domicile, ne prends pas ton automobile, ni ton mobile, inutile de froncer les sourcils, va marcher tranquille, tu peux traverser de petites rivières, c’est facile et il n’y a pas de crocodile.

 

Cécile, Ma FilleClaude NOUGARO

 

 

Elle voulait un enfant
Moi je n'en voulais pas
Mais il lui fut pourtant facile
Avec ses arguments
De te faire un papa
Cécile, ma fille

Quand son ventre fut rond
En riant aux éclats
Elle me dit: "Allons, jubile
Ce sera un garçon"
Et te voilà
Cécile, ma fille

Et te voilà et me voici, moi
Moi, j'ai trente ans, toi, six mois
On est nez à nez, les yeux dans les yeux
Quel est le plus étonné des deux?

Bien avant que je t'aie
De fill's j'en avais eues
Jouant mon cœur à... face ou pile
De la brune gagnée
A la blonde perdue
Cécile, ma fille

Et je sais que bientô"t
Toi aussi tu auras
Des idé,es et puis des idylles
Des mots doux sur tes hauts
Et des mains sur tes bas
Cécile, ma fille

Moi, je t'attendrai toute la nuit
T'entendrai rentrer sans bruit
Mais au matin c'est moi qui rougirai
Devant tes yeux plus clairs que jamais

Que toujours on te touche
Comme moi maintenant
Comme mon souffle sur tes cils
Mon baiser sur ta bouche
Dans ton sommeil d'enfant
Cé,cile, ma fille
Cécile

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 01:10

DICTON DE LA RANDONNEE

21 NOVEMBRERUFUS

Montpeyroux 071

A la Saint Rufus, au petit déjeuner un bifidus, puis sans t’occuper des degrés celsius tu partiras pédibus jambus sous les stratus, les nimbus, les cumulus, ou les cumulus nimbus et pas question de prendre le bus.

 

Un petit nuage - Luis MARIANO

Un petit nuage danse dans le ciel
Un petit nuage aux tons de pastel
Un petit nuage qui veut voyager
Et qui s'en va d'un pas léger

Un petit orage qui l'a vu passer
Un petit orage vient le taquiner
Comme c'est dommage
Pour deux gouttes d'eau
Le soleil tire ses rideaux

Le petit nuage a le cœur bien gros
Il vient d'éclater en sanglots
Le petit orage a vu son chagrin
Et s'en est allé plus loin

Un petit nuage danse dans le ciel
Et comme un présage de lune de miel
Ce petit nuage aux tons de pastel
S'amuse à peindre un arc-en-ciel

Chaque fois que l'on aime
On choisit un emblème
Nous avons fait de même
Et choisi tous les deux
Pour notre mariage
Un tout petit nuage
Qui nous protègera

Et depuis ce jour-là

Un petit nuage danse dans le ciel
Un petit nuage aux tons de pastel
Ce petit nuage qui nous suit toujours
C'est l'image de nos beaux jours

Un petit orage vient de temps en temps
Froisser une page de notre roman
Comme c'est dommage
Pour deux mots de trop
Le bonheur tire ses rideaux

Le petit nuage a souvent failli
Briser à jamais notre vie
Le petit orage est toujours passé
Dès que l'on s'est embrassé

Un petit nuage danse dans le ciel
Comme un doux présage d'amour éternel
Partons en voyage de lune de miel
Tes yeux seront mon arc-en-ciel
Mon petit nuage aux tons de pastel

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 01:25

DICTON DE LA RANDONNEE

20 NOVEMBREEDMOND

PALMER - HERMITAGE 026

Château des Iris à Lormont

A la Saint Edmond, tu peux aller visiter le Château d’If si tu habites près de Marseille, tu peux aller sur les monts Rushmore admirer un décor dantesque ou simplement faire une randonnée à Blasimon ou à Lormont.

 

Le roi pruneau - Edmond Duplan

 

 


Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche