Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 00:22

DICTON DE LA RANDONNEE

11 NOVEMBREMARTIN

 

 

CERONS-044.jpg

A la Saint Martin, c’est de nouveau l’été, profites-en il ne va durer que l’été de la Saint-Martin, sur les chemins écoute les clochettes des biquettes tintinnabuler, vois l’âne Martin qui viens te saluer, tu auras le temps plus tard d’aller au ciné voir Tintin.

   

BONNE FETE AUX MARTIN

Martin La grande Sophie

 

 

Martin, est-ce que tu viens demain ?
J'aimerais bien savoir
Ce qui peut être possible entre nous
Martin, les lignes de ta main
Me laissent apercevoir
Des choses…et nos rendez-vous

Ta ligne de vie est très jolie
Ta ligne de cœur ne m'fait pas peur
Et le destin…il est pour nous Martin

Ne fais pas le malin
Les envies les espoirs
Ca veut dire que ça vaut le coup
Martin, si j'ai eu du chagrin
Aujourd'hui la victoire
Serait de te voir pendu à mon cou

Pont :
Ta ligne de cœur ne m'fait pas peur
Ta ligne de vie est très jolie
Et le destin…il est pour nous Martin
La lala lala…
La lala lala…

Martin, un geste de ta main
Ou une petite histoire
L'histoire d'un soir
C'est tout c'que j'veux Martin
Martin, tu es sur mon chemin
Et rien n'est dérisoire
Rien que toi et moi

Pont :
Ta ligne de cœur ne m'fait pas peur
Ta ligne de vie est très jolie
Et le destin…il est pour nous Martin

Est-ce que tu viens demain ?
J'aimerais bien savoir
Ce qui peut être possible entre nous
Martin, si tu ne me dis rien
Je crois qu'il va falloir
Que je choisisse plutôt Benjamin

La lala lala…

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 00:18

DICTON DE LA RANDONNEE

10 NOVEMBRELEON

CLAOUEY 041

A la Saint Léon, tu ne sais pas jouer de l’accordéon, tu n’as aucun désir de finir au Panthéon, tu n’as rien d’un Zitrone, tu aimes surtout les papillons et les randonnées autour du Bassin d’Arcachon

 

Le Vieux Léon - Georges BRASSENS

 

 

Y a tout à l'heure
Quinze ans d'malheur
Mon vieux Léon
Que tu es parti
Au paradis
D'l'accordéon
Parti bon train
Voir si l'bastrin-
gue et la java
Avaient gardé
Droit de cité
Chez Jéhovah
Quinze ans bientôt
Qu'musique au dos
Tu t'en allais
Mener le bal
A l'amicale
Des feux follets
En cet asile
Par saint' Cécile
Pardonne-nous
De n'avoir pas
Su faire cas
De ton biniou

C'est une erreur
Mais les joueurs
D'accordéon
Au grand jamais
On ne les met
Au Panthéon
Mon vieux, tu as dû
T'contener du
Champ de navets
Sans grandes pom-
pes et sans pompons
Et sans ave
Mais les copains
Suivaient l'sapin
Le cœur serré
En rigolant
Pour fair' semblant
De n'pas pleurer
Et dans nos cœurs
Pauvre joueur
D'accordéon
Il fait ma foi
Beaucoup moins froid
Qu'au Panthéon

Depuis mon vieux
Qu'au fond des cieux
Tu as fait ton trou
Il a coulé
De l'eau sous les
Ponts de chez nous
Les bons enfants
D'la rue de Van-
ves à la Gaîté
L'un comme l'au-
tre au gré des flots
Fur'nt emportés
Mais aucun d'eux
N'a fait fi de
Son temps jadis
Tous sont restés
Du parti des
Myosotis
Tous ces pierrots
Ont le cœur gros
Mon vieux Léon
En entendant
Le moindre chant
D'accordéon

Quel temps fait-il
Chez les gentils
De l'au-delà
Les musiciens
Ont-ils enfin
Trouvé le la
Et le p'tit bleu
Est-c'que ça n'le
Rend pas meilleur
D'être servi
Au sein des vi-
gnes du Seigneur
Si d'temps en temps
Un'dam' d'antan
S'laisse embrasser
Sûr'ment papa
Que tu regrett's pas
D'être passé
Et si l'bon Dieu
Aim' tant soit peu
L'accordéon
Au firmament
Tu t'plais sûr'ment
Mon vieux Léon

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 12:49

ASQUES

  ASQUES-002.jpg

Ah Ce Que c’est beau Asques !

ASQUES-011.jpg

Concernant le gentilé des habitants d'Asques, j’ai deux versions. Alors quelle est la bonne ? Les Asquais, Asquaises, ou les Ascasiens et les Ascasiennes.

 ASQUES-003.jpg

« Situé à 30 mètres d'altitude, la Dordogne et le ruisseau de la Virvée sont les principaux cours d'eau qui traversent la commune d'Asques.

L’église Saint-Jacques est construite en bordure du plateau qui domine la Dordogne, cette église était à l’origine la chapelle d’une commanderie hospitalière. De l’édifice primitif subsiste le plan rectangulaire à chevet plat et nef unique précédée d’un clocher.
L’édifice, situé au cœur du village dominant une boucle de la Dordogne, est composite. Il est le résultat de plusieurs campagnes de construction.

 

Dans les années 1800, Asques possédait un port avec un quai en pierre. Une population assez nombreuse de pêcheurs vivait sur la partie basse de la commune. Le mouvement commercial a été, en 1871, de 1 056 tonneaux aux entrées, et de 1 368 tonneaux aux sorties. Au début du 20ème siècle, trois familles faisaient naviguer les dernières gabares d’Asques». (pris sur le net)

 

Jeudi 8 novembre 2012. Randonnée de 12 km, 600 ou 13 km pour ce qui descendront et remonteront les 95 marches. Elle est animée par Michèle et Jean-Claude pour 35 participants.

ASQUES-008.jpg

Départ du parking derrière le cimetière, face à la Dordogne. La « Princesse d’Aquitaine » y promène ses touristes et tout comme nous ils sont gâtés par le temps, un soleil parfois voilé mais une température agréable pour marcher, il fera même chaud dans les montées.

ASQUES-013.jpg

Nous marchons dans les vignes, dans les champs de maïs coupés et dans de beaux chemins forestiers.

ASQUES-018.jpg

Le décor est magnifique, les couleurs de l’automne nous offrent une palette très variée allant du jaune paille, de l'orange au rouge et encore beaucoup de vert.

ASQUES-020.jpgASQUES-024.jpgA Cadillac en Fronsadais il y  a un château mais il est bien dissimulé derrière un mur et de grands arbres. Dommage il a l’air beau.

ASQUES-030.jpg

un château qui se cache

ASQUES-017.jpg

Allez Monique regarde tes pieds et perd pas l'équilibre le passage est étroit

Nous passons ensuite à Saint-Romain la Virvée où nous pouvons admirer son clocher flèche.

ASQUES-040.jpgASQUES-043.jpgun très beau Brugmansai (toxique) contrairement au datura les fleurs sont retombantes

ASQUES-049.jpg

Le soleil va se coucher, je commence à courir pour le rattraper sur la Dordogne

ASQUES-050.jpg

je l'aurai, je l'aurai !

ASQUES-051.jpg

j'arrive !

ASQUES-054.jpg

arrivée sur le port, attention ça glisse !

De retour sur le parking d’Asques Michèle et Jean-Claude nous proposent de descendre au port. Très peu de volontaires mais j’en suis et je ne l’ai pas regretté, le soleil qui m’avait fait courir sur la fin de la randonnée pour que je puisse assister à son coucher sur la Dordogne était encore un peu présent et j’ai pu capturer ses derniers rayons.

 

ASQUES 057

Superbe Ra, tu peux aller tu coucher maintenant, ça valait vraiment le coup de descendre au port

Ensuite bien sûr il faut remonter les 95 marches mais c’est pas grave nous sommes jeunes, n’est ce pas Francis ?

 

Merci Michèle, merci Jean-Claude pour cette belle randonnée très colorée.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS TPB
commenter cet article
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 07:30

DICTON DE LA RANDONNEE

9 NOVEMBRETHEODORE

PLOUGRESCANT

à Plougrescant, Théo s'envole de rocher en rocher

 A la Saint Théodore, tu veux partir à la chasse au trésor, ne rêve pas, l’Eldorado n’existe pas, ton trésor c’est ta famille, tes ami(e)s, la nature tout autour de toi et dans le ciel, le soleil d’or, la lune, les étoiles et les météores.

 

La vie Théodore – Alain SOUCHON

 

 

On s'ennuie tellement (x4)

Alors la nuit quand je dors
Je pars avec Théodore
Dehors, dehors, dehors, dehors
Marcher dans le désert
Marcher dans les pierres
Marcher des journées entières
Marcher dans le désert
Dormir dehors
Couché sur le sable d'or
Les satellites et les météores
Dormir dehors
Il faut un minimum
Une bible, un coeur d'homme
Un petit gobelet d'aluminium
Il faut un minimum
Si loin de la nature ici
Le coeur durcit
On est si loin de l'air
On est si loin du vent
Si loin du grand désert
Si loin de l'océan

Alors la nuit quand je dors
Je pars avec Théodore
Dehors, dehors, dehors, dehors
Marcher dans le désert
Si loin de la nature ici
Le coeur durcit
Chercheur de trésor
De brindilles et de phosphore
D'amour humaine et d'effort
Chercheur de trésor
Il faut un minimum
Une bible, un coeur d'homme
Un petit gobelet d'aluminium

On s'ennuie tellement (x4)

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 00:52

DICTON DE LA RANDONNEE

8 NOVEMBREGEOFFROY

LABARDE 053

Arsac

A la Saint Geoffray, comme le balafré tu es à la recherche de ton Angélique, sur les chemins un passage tu te frayes, que sur ton visage l'air y soit doux ou qu'il te pique, inlassablement tu marches sans te goinfrer.

 

Angélique – Christian VIDAL

 

 

 

Mon bonheur c´est toi
Jour après jour et pour toujours Angélique
Mon bonheur c´est toi
Nuit après nuit et pour la vie, Angélique

Quand tu n´es pas là,
Le temps s´étire et je m´ennuie Angélique
Mais entre tes bras
Rien n´est pareil, il fait soleil, Angélique

Pour tes yeux, quand tu me souris
Pour les mots, que tu dis tout bas
Pour ta main, qui se tend vers moi
Je te dis merci, encore merci

Mon bonheur c´est toi
Jour après jour et pour toujours Angélique
Mon bonheur c´est toi
Nuit après nuit et pour la vie, Angélique

Quand tu n´es pas là,
Le temps s´étire et je m´ennuie Angélique
Mais entre tes bras
Rien n´est pareil, il fait soleil, Angélique

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 12:21

HISTOIRE DE MA GIRONDE

 

BURDIGALA 

piliers-de-Tutelle.jpg

Piliers de Tutelle (photo du net)

 

Burdigala pourrait être un nom basco-aquitain. Burd signifierait "marais" et gala  se traduirait par "abri". Le nom aurait ensuite évolué en Bordigala, puis en Bordale en euskara (basque), Bordèu en gascon et finalement en « Bordeaux ».


Sous Vespasien elle passe du rang de cité pérégrine* à celui de  municipe de droit latin.  En 70, elle est déclarée par cet empereur capitale administrative de la province romaine d'Aquitaine qu'elle ravit à Mediolanum Santonum (Saintes).

 

La ville est particulièrement prospère sous la dynastie des Sévères (193-235), elle englobe alors le mont Judaïque, actuel quartier Saint-Seurin. De cet âge d'or datent des monuments illustres dont le forum (Piliers de Tutelle) et le Palais Gallien (amphithéâtre pouvant contenir 15 000 personnes sur ses gradins en bois).

PALAIS GALLIEN 006

Palais Gallien

La ville est victime de la révolte de l'empereur des Gaules, Tetricus (271- 273/274), puis des troubles des Bagaudes. Les bagaudes  étaient le nom donné aux bandes armées de brigands, de soldats déserteurs, d'esclaves et de paysans sans terre qui rançonnaient la Gaule.

 

Durement frappée par les invasions barbares de 276 de (la ville est pillée et incendiée), la cité édifie (selon le tracé actuel des cours d'Alsace-Lorraine, de la rue des Remparts et des cours du Chapeau Rouge et de l'Intendance) un castrum qui est construit en 286. Il s'agit d'une enceinte de 740 mètres sur 480 mètres dont les murs ont une hauteur de dix mètres et une largeur de cinq mètres. On reconstruit également le port intérieur dans lequel s'écoule la Devèze par vingt-six bouches de bronze. La ville continue à briller pendant près d'un siècle, grâce au commerce de suif, de cire, de poix et de papyrus. Elle s'illustre par ses poètes chrétiens, Ausone et ses saints (saint Paulin de Nole).

BORDEAUX - sur les traces de Montaigne 021

.*Dans l'empire romain, lespérégrins  sont des hommes libres, habitant les provinces conquises par Rome, ne disposant ni de la citoyenneté romaine, ni du statut juridique des Latins. Ils avaient un statut juridique (civil et pénal) inférieur à celui des citoyens

à suivre...

Ma Gironde en photos (Bordeaux)

 

BORDEAUX - sur les traces de Montaigne 024

La Porte Cailhau

BORDEAUX-LAC 020

Bordeaux-Lac 

BORDEAUX - Les façades 005

Mascaron de la Bourse Maritime

FETE DU VIN 009

Le Bélem pour la fête du vin

BORDEAUX les Parcs 035

La Colonne des Girondins

MP-003.jpg

la Mairie côté jardin

MP-004.jpg

Place de la Victoire, en face la rue Sainte-Catherine

 

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans MA GIRONDE
commenter cet article
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 01:05

DICTON DE LA RANDONNEE

7 NOVEMBRECARINE

 

VILLANDRAUT 035

A la Sainte Carine, sors tes mains de la farine, décore ton gâteau avec des mandarines et quand il sera cuit, prend ton sac et va le partager avec tes amis dans les landes girondines.

 Les mains d'une femme dans la farine - Claude Nougaro

 

 

Mieux encore que dans la chambre j't'aime dans la cuisine
Rien n'est plus beau que les mains d'une femme dans la farine
Quand tu fais la tarte aux pommes, poupée, tu es divine
Rien n'est plus beau que les mains d'une femme dans la farine
Allez roule-moi, roule-moi la pâte, ça me plaît, ça m'émeut
Quand je vois voltiger les mains blanches de mon cordon bleu
Mieux encore que dans la chambre j't'aime dans la cuisine
Rien n'est plus beau que les mains d'une femme dans la farine

Est-ce pour ta tarte ou ta pomme que je me lèche les babines ?
Rien n'est meilleur que les mains d'une femme dans la farine
Si ce n'est mes propres mains posées sur ta poitrine
Rien n'est plus doux que les mains d'une femme dans la farine
Oh ! c'est pas de la tarte, la pâtisserie ! Non, c'est pas du tout cuit
Faut l'ver la pâte et cela exige beaucoup d'énergie
A te voir ainsi je retrouve mon âme enfantine
Rien n'est plus pur que les mains d'une femme dans la farine
C'est comme si tu étais ma mère en même temps qu'ma gamine
Rien n'est plus beau que les mains d'une femme dans la farine... 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 11:05

La Lice et sa Compagne

POMPIGNAC 010

Athéna

Une Lice étant sur son terme,
Et ne sachant ou mettre un fardeau si pressant,
Fait si bien qu'à la fin sa Compagne consent
De lui prêter sa hutte, où la Lice s'enferme.
Au bout de quelque temps sa Compagne revient.
La Lice lui demande encore une quinzaine ;
Ses petits ne marchaient, disait-elle, qu'à peine.
ST GERMAIN DU PUCH 060Pour faire court, elle l'obtient.
Ce second terme échu, l'autre lui redemande
Sa maison, sa chambre, son lit.
POMPIGNAC 027La Lice cette fois montre les dents, et dit :
"Je suis prête à sortir avec toute ma bande,
Si vous pouvez nous mettre hors. "
Ses enfants étaient déjà forts.
Ce qu'on donne aux méchants, toujours on le regrette.
Pour tirer d'eux ce qu'on leur prête,
Il faut que l'on en vienne aux coups ;
Il faut plaider, il faut combattre.
Laissez-leur prendre un pied chez vous,
Ils en auront bientôt pris quatre.

Extrait du Livre II | 20 vers
Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans FABLES DE LA FONTAINE
commenter cet article
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 01:27

DICTON DE LA RANDONNEE

6 NOVEMBREETIENNE

MP-123.jpg

un petit rappel, ça ne fait pas de mal

A la Saint Etienne, ne vit pas en égoïste, cette terre n’est pas la tienne, elle t’a été prêtée alors aime là et respecte là en adoptant une attitude écocitoyenne

 

Tombé pour la France – Etienne DAHO

 

 

Be bop pieds nus sous la lune, sans foi ni toit ni fortune
Je passe mon temps à faire n´importe quoi
Sur les pistes noires de préférence, quand le démon de la danse
Me prend le corps, je fais n´importe quoi, tout va bien

Sur un jerk électronique, se nouent des amours ludiques

Be bop la vie c´est n´importe quoi
C´est la fête, c´est psychédélique, ne demande pas c´que j´fabrique
Je te répondrais n´importe quoi, j´en sais rien.

Dum di la, je m´étourdis, ça ne suffit pas
A m´faire oublier que t´es plus là.

J´ai gardé cette photo sur moi, ce photomaton que t´aimais pas
Si tu r´viens n´attends pas qu´au bout d´une corde mon corps
balance.

Be bop, pieds nus sous la lune, sans foi ni toit ni personne
Je crois bien que j´ferais n´importe quoi
Pour te voir cinq minutes encore à Sables d´or prés des dunes
Je te raconterai n´importe quoi, ce sera bien.

Dum di la, je m´étourdis, ça ne suffit pas
A m´faire oublier que t´es plus là
J´ai gardé cette photo sur moi, ce photomaton que t´aimais pas
Si tu r´viens n´attends pas qu´au bout d´une corde mon corps
balance.

Pour te voir cinq minutes encore à Sables d´or prés des dunes
Je te raconterai n´importe quoi, ce sera bien.

Dum di la, je m´étourdis, ça ne suffit pas
A m´faire oublier que t´es plus là
J´ai gardé cette photo sur moi, ce photomaton que t´aimais pas
Si tu r´viens n´attends pas que je sois tombé pour la France.


 
Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 10:52

Chez-Lydie-009.jpg

non ce n'est pas un phare

En Charente il y avait du XIXème au XXème siècle un grand nombre de Tuileries aujourd'hui presques toutes abandonnées.

Chez-Lydie-014.jpg

Chez ma soeur c'est une ancienne tuilerie dont une partie a été rénovée et transformée en une belle maison.

Chez-Lydie-015.jpg

Tuilerie.jpg

Voici la photo (prise sur le net) de la tuilerie des Fougères alors en plein essor.link

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans VISITES
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche