Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 01:31

DICTON DE LA RANDONNEE

25 OCTOBRECREPIN

LOZERE - PREVENCHERES tilleul1

le tilleul remarquable de Prévenchères

A la Saint Crépin, mets quelques tranches dans ton grille-pain, fais cuire des crépinettes, vérifie le lieu de la randonnée sur ton calepin, mets tes chaussures de randonnée, évite les escarpins puis prépare ton sac sans oublier l'eau et le pain.

 

Le pain et les dents – Hugues Auffray

 

 

Quand je t'ai connue
J'avais toujours faim,
Je chantais dans les rues
Pour un peu de pain,
Aujourd'hui, je peux
Dans les grands restaurants
T'emmener, si tu veux
Mais je n'ai pas le temps

{Refrain:}
Quand on a les dents
(On n'a pas le temps)
Oui mais quand on a le temps
(On n'a pas les dents)
Quand on a le temps
(On n'a pas l'argent)
Oui mais quand on a l'argent
(On n'a pas le temps)

Quand je t'ai connue
Je vivais là-haut,
Dans une chambre nue
Où y avait pas l'eau
Maintenant on a
Un grand appartement
Mais je ne suis jamais là
Car je n'ai pas le temps

{au Refrain}

Quand je t'ai connue
Au temps des privations,
J'aurais bien voulu
T'offrir la télévision,
Nous l'avons depuis
Mais je ne la vois pas
Car c'est moi qui suis
Devant la caméra

Quand on a les dents
«Ah ça, mon vieux, on n'a jamais le temps, alors là !»
Oui mais quand on a le temps
«Ah ça, on n'a jamais les dents !»
Quand on a le temps
«Ah ça, je peux te l'affirmer, mon vieux, on n'a pas l'argent !»
Oui mais quand on l'argent
«Oh, mon vieux, alors, y a quelque chose qui va pas là dedans, hein !»

Quand on a les dents
«Ah, mon vieux»
(On n'a pas le temps)
«Au temps des privations, mon vieux, je mangeais toujours du riz»
«Et maintenant, heureusement, je mange plus du riz»
Quand on a le temps
(On n'a pas d'argent)
Oui mais quand on a l'argent

{Parlé:}
«Robert, oh, Robert, qu'est-ce que tu as préparé pour déjeuner ? Du riz ? Ah, mon vieux, y a quelque chose qui va pas ! Du riz, du riz, du riz, toujours du riz ! C'est pas de la nourriture pour des Européens. Ah, mon vieux Robert, je vais me fâcher maintenant. Du riz, toujours du riz ! Ah, vraiment mon vieux, je vais crever de faim si ça continue, mon vieux. Y a vraiment quelque chose qui ne va pas dans cette société de consommation, enfin ! Enfin, mon vieux, tu ne te rends pas compte...»

 

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 08:39

 

BACALAN - LA BASTIDE ENFIN UNIES

 

BORDEAUX---PONT-JCD-034.jpg

Les deux rives sont enfin reliées après 3 ans de travaux. Ils avaient débuté en octobre 2009. Le pont sera ouvert à la circulation en mars 2013.

BORDEAUX---PONT-JCD-038.jpg

Il mesure 433 mètres de long pour une largeur de 34 à 45 mètres (selon l'endroit). Il compte quatre pylônes de 77 mètres chacun. La travée centrale montera à 53 mètres de haut pour permettre aux grands navires de passer.

BORDEAUX---PONT-JCD-044.jpg

un remorqueur

Je suis arrivée à 10 h 30, la barge était positionnée parallèlement aux ponts. Elle se mettra en place quand la marée sera haute. J'attendrai patiemment jusqu'à 12 h 30 qu'elle glisse entre les pylônes. Mais il était l'heure d'aller déjeuner.

BORDEAUX---PONT-JCD-049.jpg

du monde jusque sur les terrasses au-dessus des hangars

Les restaurants sont tous bondés je vais donc me diriger vers les premiers hangars où il y a moins de monde. Un coup de téléphone c'est Evelyne qui vient me rejoindre. On ira manger au resto chinois (pas fameux, c'est dit !). Et oui mais pendant ce temps on a pas vu avancer la barge.

BORDEAUX---PONT-JCD-046.jpg

la barge est en place entre les deux pylônes

Il faut savoir que la manoeuvre était délicate, à peine 20 cm d'écart de chaque côté.

BORDEAUX---PONT-JCD-048.jpg

Vous voulez en savoir plus, clic : link

BORDEAUX---PONT-JCD-051.jpg

on dirait des fusées prêtes à décoller

BORDEAUX---PONT-JCD-051-copie-1.jpg

de chaque côté des pylones on aperçoit les pistes cyclables et piétonnières

Je vous laisse regarder en photos, elles sont moins lumineuse que celles d'hier, le ciel très bleu est sans nuage et le soleil brille.

BORDEAUX---PONT-JCD-053-copie-1.jpg

 

En regardant les flèches rouges vous voyez que le tablier n'est pas encore posé sur les socles. Quand la marée sera basse, vers 18 h, il descendra pour se positionner définitivement sur les piliers.Mais je serais partie.

BORDEAUX---PONT-JCD-062.jpg

photo prise depuis la terrasse, là aussi vous voyez qu'il est encore haut

BORDEAUX---PONT-JCD-066.jpg

il y a quelqu'un là haut, pylône de droite

BORDEAUX---PONT-JCD-064.jpg

Il faisait très chaud sur les quais ce mardi 23 octobre 2012.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans VISITES
commenter cet article
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 01:28

DICTON DE LA RANDONNEE

24 OCTOBREFLORENTIN

LABARDE 028

A la Saint Florentin, ça te dit des œufs à la florentine au petit déjeuner avant d’aller ramasser du plantain sur les sentiers aquitains, tu trouveras peut être aussi du thym.

 

Les marchés de Provence – Gilbert BECAUD

 

 

Il y a tout au long des marchés de Provence
Qui sentent, le matin, la mer et le Midi
Des parfums de fenouil, melons et céleris
Avec dans leur milieu, quelques gosses qui dansent
Voyageur de la nuit, moi qui en ribambelle
Ai franchi des pays que je ne voyais pas
J'ai hâte au point du jour de trouver sur mes pas
Ce monde émerveillé qui rit et qui s'interpelle
Le matin au marché

Voici pour cent francs du thym de la garrigue
Un peu de safran et un kilo de figues
Voulez-vous, pas vrai, un beau plateau de pêches
Ou bien d'abricots ?
Voici l'estragon et la belle échalote
Le joli poisson de la Marie-Charlotte
Voulez-vous, pas vrai, un bouquet de lavande
Ou bien quelques œillets ?
Et par dessus tout ça on vous donne en étrenne
L'accent qui se promène et qui n'en finit pas

Mais il y a, tout au long des marchés de Provence
Tant de filles jolies, tant de filles jolies
Qu'au milieu des fenouils, melons et céleris
J'ai bien de temps en temps quelques idées qui dansent
Voyageur de la nuit, moi qui en ribambelle
Ai croisé des regards que je ne voyais pas
J'ai hâte au point du jour de trouver sur mes pas
Ces filles du soleil qui rient et qui m'appellent
Le matin au marché

Voici pour cent francs du thym de la garrigue
Un peu de safran et un kilo de figues
Voulez-vous, pas vrai, un beau plateau de pêches
Ou bien d'abricots ?
Voici l'estragon et la belle échalote
Le joli poisson de la Marie-Charlotte
Voulez-vous, pas vrai, un bouquet de lavande
Ou bien quelques œillets ?
Et par dessus tout ça on vous donne en étrenne
L'accent qui se promène et qui n'en finit pas

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 09:44

Dernier jour du pont Baba

BORDEAUX---PONT-JCD-007.jpgAprès ce dimanche pluvieux et triste je décide d'aller voir, avant sa pose, le futur tablier du pont Baba.

BORDEAUX---PONT-JCD-003.jpg

Ce même jour Alain  Juppé décide avec sa majorité qu'il sera baptisé le Pont Chaban-Delmas.

BORDEAUX---PONT-JCD-006.jpg

le tablier en largeur

Il fait très beau et je marche depuis la Place des Quinconces jusqu'à Cap Sciences qui se situe en face du pont. Beaucoup de monde avec les appareils photos.

BORDEAUX---PONT-JCD-009.jpg

le tablier en longueur

BORDEAUX---PONT-JCD-013.jpg

Ce tablier est imposant et demain il sera installé entre les deux travées. J'y serai et là j'espère pouvoir filmer ce transfert. En attendant je vous offre ces quelques photos. Admirez ce ciel bleu et ses jolis nuages.

Pour tout savoir sur ce pont link

BORDEAUX---PONT-JCD-010.jpg

Programme de la journée pour la pose : link


Après le pont j'ai continué ma balade dans des rues que je ne connaissais pas, jusqu'à l'ancienne gare Saint-Louis que je n'avais pas revue depuis 1966. Mais on en reparlera.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans VISITES
commenter cet article
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 00:44

DICTON DE LA RANDONNEE

23 OCTOBREODE

JOURNEE-PATRIMOINES-054.jpg

Fontaine des Trois Grâces à Bordeaux, Journée du Patrimoine, pas claire l'eau

A la Sainte Ode, tu peux chanter l’Ode à la joie, tu peux écrire une ode à l’Aude, partir aux antipodes, ramasser des gastéropodes avec une esquimaude, mais évite les fraudes et si tout simplement tu allais chercher l’Eau De la Claire Fontaine.

 

 

Dans l'eau de la claire fontaine – Georges BRASSENS

 

 

Dans l'eau de la claire fontaine
Elle se baignait toute nue
Une saute de vent soudaine
Jeta ses habits dans les nues

En détresse, elle me fit signe
Pour la vêtir, d'aller chercher
Des monceaux de feuilles de vigne
Fleurs de lis ou fleurs d'oranger

Avec des pétales de roses
Un bout de corsage lui fis
La belle n'était pas bien grosse
Une seule rose a suffi

Avec le pampre de la vigne
Un bout de cotillon lui fis
Mais la belle était si petite
Qu'une seule feuille a suffi

Elle me tendit ses bras, ses lèvres
Comme pour me remercier
Je les pris avec tant de fièvre
Qu'ell' fut toute déshabillée

Le jeu dut plaire à l'ingénue
Car, à  la fontaine souvent
Ell' s'alla baigner toute nue
En priant Dieu qu'il fit du vent
Qu'il fit du vent...

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 12:48

HISTOIRE DE MA GIRONDE

(2ème partie)

gaule romaine

Les Phéniciens d’abord, puis la colonie grecque de Massilia, initièrent les Bituriges au commerce et aux arts.

 

Lors de l’invasion romaine,  la langue celtique et les croyances religieuses des druides étaient considérablement modifiées.

 

Les Vasates opposèrent quelque résistance aux légions commandées par un lieutenant de César ; mais les Bituriges acceptèrent sans protestation la loi du vainqueur.

PALAIS GALLIEN 006

A Bordeaux, les ruines du Palais-Gallien

Les remaniements territoriaux, l’établissement de nouvelles divisions administratives soulevèrent des mécontentements mais sans lutte sérieuse. En 211, sous Caracalla, empereur des Gaules, protecteur symbolique de la Gaule, l’œuvre de la conquête était achevée ; les lois, la religion, les usages, le costume même des Romains étaient adoptés par les vaincus. Burdigala était devenue la capitale de la seconde Aquitaine. Mais cette paix dans la servitude ne devait pas avoir une longue durée ; dès le milieu du IIIème siècle apparaissent, avec le christianisme, les premiers germes de dissolution du vieil empire. Saint Martial, saint Front et d’autres apôtres dévoués viennent dans le Bordelais braver les outrages, les haines et les supplices pour prêcher la doctrine de l’Évangile. Ils sont persécutés, et mis à mort.

à suivre...

 

Ma Gironde en photos (d'Ambarès à Asques)

 

 

AMBARES - Estey du Guâ

A Ambarès le jour du safran

AMBES 072

A Ambès des admirateurs

ARSAC LE TERTRE

A Arsac le château du Tertre

ASQUES - nocturne 025

A Asques en nocturne

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans MA GIRONDE
commenter cet article
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 00:39

DICTON DE LA RANDONNE

22 OCTOBREELODIE

LE TAILLAN 004

A la Sainte Elodie, ta p’tite lady chantonne – le lundi au soleil – le mardi c’est ravioli – mercredi pousse le caddy – jeudi sors ta carte de crédit – vendredi mange des radis – samedi c’est le paradis - dimanche monte aux branches

 

La p’tite lady – Vivien SAVAGE

 

 

Qu'est-ce qu'elle attend la p'tite lady gare Saint Lazare
qu'est-ce qu'elle me veut la miss avec ses yeux d'renard
derrière la voilette du chapeau avec une plume d'autruche
pour faire plus beau
he gratte-moi la puce que j'ai dans l'dos

Mais qu'est-ce que j'vois, qu'est-ce que j'peux faire qu'est-ce qu'elle est belle, la p'tite lady déguisée comme un arc-en-ciel
avec ses boots en peau d'serpent, ses collants rose fluorescents
sa mini-jupe en skaï et comme ça swingue sous son chandail

J'vais m'dévisser à force de la r'garder
il faut qu'j'lui dise que j'veux faire des bêtises
j'peux pas rester minable plus longtemps sans la brancher
car elle a comme un p'tit chat sauvage dans les yeux
qui ressemble au tatouage que j'ai dans l'cœur
Y a pas d'erreur

Qu'est-ce que c'est fou, qu'est-ce que c'est chaud c'que tu dégages
Si j'te l'dis pas tout de suite j'aurais pas tes images
mais j'vais pas laisser passer l'train
pour ce genre de voyage j'ai peur de rien
Hé Hé Hé qu'est-ce que tu bouges bien.

On dirait qu'le monde est à toi quand tu t'promènes
Sur ce quai d'gare, Cendrillon, tu marches comme une reine
Dans les yeux ces types qui traînent avec leurs blouses de fin d'semaine, et comme j't'imagine aussi givrée qu'une mandarine.

J'vais pas t'laisser partir avec un légionnaire en perm
J'vais pas t'laisser séduire par le premier marin qui traîne
j'vais pas t'laisser dormir toute seule si t'es libre ce week-end
car tu as comme un p'tit chat sauvage dans les yeux
qui ressemble au tatouage

J'vais pas t'laisser partir avec un légionnaire en perm
j'vais pas t'laisser séduire par le premier marin qui traîne
j'vais pas t'laisser dormir toute seule si t'es libre ce week-end
car tu as comme un p'tit chat sauvage

J'vais pas t'laisser partir avec un légionnaire en perm
j'vais pas t'laisser séduire par le premier marin qui traîne
j'vais pas t'laisser dormir toute seule si t'es libre ce week-end
car tu as comme un p'tit chat sauvage dans les yeux
qui ressemble au tatouage que j'ai dans l'cœur
Y a pas d'erreur.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 08:44

DICTON DE LA RANDONNEE

21 OCTOBRECELINE

PALAIS GALLIEN 003

A la Sainte Céline, quitte cette mine chafouine, on dirait un masque d’Halloween, un peu de caféïne ou de théïne mais surtout pas d’héroïne et va à la découverte de quelques belles ruines.

 

Céline - HUGUES AUFFRAY

 

 

Dis-moi, Céline, les années ont passé
pourquoi n'as-tu jamais penser à te marier ?
De tout's tes filles qui vivaient ici
Tu est la seule sans mari

[refrain] :
Non, non, non, ne rougis pas, ne rougis pas
Tu as, tu as toujours de beaux yeux
Ne rougis pas, ne rougis pas
Tu aurais pu rendre un homme heureux

Dis-nous, Céline, toi qui es notre amie
Toi qui fut notre mère, toi qui l'a remplacée
N'as-tu vécu pour nous autrefois
que sans jamais penser à toi ?

[refrain]

Dis-nous, Céline, qu'est il donc devenu
Ce gentil fiancé qu'on n'a jamais revu ?
Est-c' pour ne pas nous abandonner
Que tu l'as laissé s'en aller ?

[refrain]

Mais non, Céline, ta vie n'est pas perdue
Nous sommes les enfants que tu n'as jamais eus
Il y a longtemps que l'on le savait
Et on ne t'oubliera jamais

( Parlé )
Ne pleure pas, ne pleure pas
Tu as toujours les yeux d'autrefois
( Chanté )
Ne pleure pas, non, ne pleure pas
Nous resterons toujours près de toi
Toujours près de toi

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 12:04

La Chauve-Souris, le Buisson, et le Canard

Jean de Lafontaine

BRUGES AU PRINTEMPS 068Le Buisson, le Canard, et la Chauve-Souris,
Voyant tous trois qu'en leur pays
Ils faisaient petite fortune,
Vont trafiquer au loin, et font bourse commune.
Ils avaient des Comptoirs, des Facteurs, des Agents
Non moins soigneux qu'intelligents,
Des Registres exacts de mise et de recette.
Tout allait bien ; quand leur emplette,
En passant par certains endroits
Remplis d'écueils, et fort étroits,
Et de Trajet très difficile,
Alla tout emballée au fond des magasins
Qui du Tartare sont voisins.

Montpeyroux 020-copie-1
Notre Trio poussa maint regret inutile ;
Ou plutôt il n'en poussa point,
Le plus petit Marchand est savant sur ce point ;
Pour sauver son crédit, il faut cacher sa perte.
 

 

VACANCES-OSNY-052.jpgCelle que par malheur nos gens avaient soufferte
Ne put se réparer : le cas fut découvert.
Les voilà sans crédit, sans argent, sans ressource,
Prêts à porter le bonnet vert.
Aucun ne leur ouvrit sa bourse.
 

Et le sort principal, et les gros intérêts,
Et les Sergents, et les procès,
Et le créancier à la porte,
Dès devant la pointe du jour,
N'occupaient le Trio qu'à chercher maint détour
Pour contenter cette cohorte.
 

 

PUISSEGUIN 026Le Buisson accrochait les passants à tous coups.
Messieurs, leur disait-il, de grâce, apprenez-nous
En quel lieu sont les marchandises
Que certains gouffres nous ont prises.
Le plongeon sous les eaux s'en allait les chercher.
L'oiseau Chauve-Souris n'osait plus approcher
Pendant le jour nulle demeure :
Suivi de Sergents à toute heure,
En des trous il s'allait cacher.
 

LA ROCHEFOUCAULD 053

Je connais maint detteur qui n'est ni souris-chauve,
Ni Buisson, ni Canard, ni dans tel cas tombé,
Mais simple grand Seigneur, qui tous les jours se sauve
Par un escalier dérobé.

Extrait du Livre XII | 41 vers
Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans FABLES DE LA FONTAINE
commenter cet article
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 01:11

DICTON DE LA RANDONNEE

20 OCTOBREADELINE

Jour 2 - L'Ile aux Moines

l'ïle aux Moines

A la Saint Adeline, ta coquine n’est pas très maline, un peu culcul la praline, alors toi qui as l’âme câline mais qui ne supporte plus l’odeur de la naphtaline, va faire le tour des 7 Îles et respire à fond l’odeur saline

 

Why was I born (from sweet Adeline) - Mario Lanza


Why was I born (from sweet Adeline) - Franck Sinatra

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche