Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 07:16

DICTON DE LA RANDONNEE

17 SEPTEMBRERENAUD  

FETE DU VIN 001

A la Saint Renaud, laissez la Renault au garage (avec la Mercedes), soyez originaux

 

et partez sur les sentiers découvrir les produits régionaux, le Pinot-noir Bourguignon, le

 

Pinot-noir d’Alsace, le Pineau des Charente mais aussi un bon vin peut être sur les 

 

quais de Bordeaux. 

 

Chanson à boire - TRI YANN

 

 

Qui veut chasser une migraine
N'a qu'à boire toujours du bon
Et maintenir la table pleine
De cervelas et de jambon

L'eau ne fait rien que pourrir le poumon
Goûte, goûte, goûte, goûte compagnon
Vide-nous ce verre et nous le remplirons
L'eau ne fait rien que pourrir le poumon
Goûte, goûte, goûte, goûte compagnon
Vide-nous ce verre et nous le remplirons

Le vin goûté à ce bon père
Qui s'en rendit si bon garçon
Nous fait discours tout sans grammaire
Et nous rend savant sans leçon

L'eau ne fait rien que pourrir le poumon
Goûte, goûte, goûte, goûte compagnon
Vide-nous ce verre et nous le remplirons
L'eau ne fait rien que pourrir le poumon
Goûte, goûte, goûte, goûte compagnon
Vide-nous ce verre et nous le remplirons

Loth, buvant dans une taverne
De ses filles enfla le sein
Montrant qu'un sirop de taverne
Passe celui d'un médecin

L'eau ne fait rien que pourrir le poumon
Goûte, goûte, goûte, goûte compagnon
Vide-nous ce verre et nous le remplirons
L'eau ne fait rien que pourrir le poumon
Goûte, goûte, goûte, goûte compagnon
Vide-nous ce verre et nous le remplirons

Buvons donc tous à la bonne heure
Pour nous émouvoir le rognon
Et que celui d'entre nous meurt
Qui dédira son compagnon

L'eau ne fait rien que pourrir le poumon
Goûte, goûte, goûte, goûte compagnon
Vide-nous ce verre et nous le remplirons
L'eau ne fait rien que pourrir le poumon
Goûte, goûte, goûte, goûte compagnon
Vide-nous ce verre et nous le remplirons

 

 


Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 07:53

DICTON DE LA RANDONNEE

16 SEPTEMBREEDITH

Jour 2 - la Côte de Granit Rose

A la Sainte Edith, - de Nantes ou de Milan – à l’heure dite, prend la fuite et quitte ta Vénus ou ton Aphrodite, inutile de prendre une cuite, va ramasser des hermaphrodites après l’orage et va sur la Côte de Granit rose tout de suite.

 

Hymne à l'amour - Edit PIAF


 

Le ciel bleu sur nous peut s'effondrer
Et la terre peut bien s'écrouler
Peu m'importe si tu m'aimes
Je me fous du monde entier
Tant qu'l'amour innond'ra mes matins
Tant que mon corps frémira sous tes mains
Peu m'importe les problèmes
Mon amour puisque tu m'aimes

J'irais jusqu'au bout du monde
Je me ferais teindre en blonde
Si tu me le demandais

J'irais décrocher la lune
J'irais voler la fortune
Si tu me le demandais

Je renierais ma patrie
Je renierais mes amis
Si tu me le demandais

On peut bien rire de moi
Je ferais n'importe quoi
Si tu me le demandais

Si un jour la vie t'arrache à moi
Si tu meurs que tu sois loin de moi
Peu m'importe si tu m'aimes
Car moi je mourrais aussi
Nous aurons pour nous l'éternité
Dans le bleu de toute l'immensité
Dans le ciel plus de problèmes
Mon amour crois-tu qu'on s'aime

Dieu réunit ceux qui s'aiment 

 


Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 13:07

DU JARDIN PUBLIC AU PARC RIVIERE

BORDEAUX PARCS 001

fontaine au Jardin Public

Enfin nous avons réussi à trouver un créneau pour nous revoir et papoter, nous souvenir des randonnées faites dans un autre club et prendre des nouvelles des anciens.

BORDEAUX PARCS 004

un monstre fabuleux au Parc Rivière

BORDEAUX PARCS 005

Le Jardin Public de Bordeaux toujours aussi beau nous offre son spectacle estival, beaucoup de monde sur les pelouses, le soleil rend tout plus beau et plus agréable. Après en avoir fait le tour nous nous dirigeons vers le Parc Rivière en faisant un détour, chaque fois nous nous égarons pour le trouver. Bon cette fois j'ai pris des repères et je saurai y retourner facilement.

BORDEAUX PARCS 007

fontaine au Parc Rivière

BORDEAUX PARCS 006

une belle insolente

BORDEAUX PARCS 008

elle attend Cendrillon ou Halloween

BORDEAUX PARCS 009

il est charmant

Je vais vous révéler un secret, je ne suis pas sûre que son maître l'ai vu, mais moi oui, mais je n'ai rien dit,  il était dissimulé derrière les arbres et il nous a suivi partout ce petit curieux. Vous avez deviné bien sûr de qui il s'agit. Mais de Félix bien sûr.

Felix bisAncienne visite de ses 2 parcs : BORDEAUX - DE PARCS EN PARCS ET SUR LES QUAIS

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS AMICALES
commenter cet article
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 07:19

DICTON DE LA RANDONNEE

15 SEPTEMBREDOLORES

ARES La femme océane

A la Sainte Dolorès, tu te lèves plein d’allégresse après une dernière caresse, peut être voudrais tu partir en Grèce ou dans la Bresse et si tu retournais à Arès, tu n’as pas encore tout vu.

 

Chant d’allégresse – Les Quatre Barbus

 (paroles Francis Blanche – Musique Chopin )

 

 

Tout nous sourit,
Tout resplendit,
Tout est douceur,
Les hommes s’aiment comme des soeurs,
Oui, comme des soeurs.
Les contremaîtres dans les usines,
Bercent leurs ouvriers.

Tout nous sourit,
On est heureux
Les hommes sandwich ne se mangent plus entre eux
Tout le monde est tellement content,
Que ça en devient inquiétant
Ô joie ! ô, fou désir !
Joie, tu nous étreins,
Nous étreins d’plaisir.

Tout nous sourit,
Vaches et brebis
Viennent picorer le miel sur nos habits.
Cui cui cui cui !
Amusons-nous bien, soyons gais,
Mettons-nous du rouge sur le nez.
Ah ! vingt dieux d’vingt dieux !
C’qu’on est-t’y heureux
Ah ! c’qu’on est joyeux.
Tout resplendit
Tout nous sourit.
Youpi !
Youpi !

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 12:50

LUGON ET L'ÎLE DE CARNEY

LUGON 005"Le nom Lugon et l’Ile du Carney provient de la réunion de la paroisse de l’Ile du Carney au village de Lugon en 1806.

Le toponyme Lugon dériverait du nom du dieu Celte Lug, racine fréquente dans un grand nombre de nom de communes françaises comme Lugasson, Lugos, Lugdunum, etc...

L'origine du nom Ile du Carney est tout aussi floue, bien que topographiquement incontestable, l'île étant autrefois séparée des terres par un bras mort de la Dordogne, en revanche, le nom Carney issu de l'occitan "carne" (carnage, chair, carne) laisse de profonds doutes historiques, certains l'attribuent à l'occupation des lieux par les Wisigoths et au massacre de ceux-ci par la population locale, d'autres penchent pour un violent engagement entre Francs et Normands et d'autres encore optent pour l'évocation d'un lieu de chasses meurtrières."

LUGON 007Jeudi 13 septembre 2012, randonnée de 11,690 km animée par André L. pour 20 participants et le soleil en prime.

LUGON 023

Après les consignes de sécurité et l’interdiction (sinon il va se fâcher tout rouge et il aura raison) de toucher aux raisins. On ne peut grappiller qu’après les vendanges.

LUGON 018

c'est tellement sec que nos bâtons se coincent dans les fissures du sol

Nous partons de l’église Saint-Genès. Elle apparaît en 1170 comme dépendance de l’abbaye de Guîtres. L'édifice roman a été agrandi aux XVIIIe et XIXe siècles.

LUGON 012

Nous nous dirigeons vers des vignes et vers le château de Pardaillan. Il est très beau, les toitures en ardoise brillent sous le soleil.

LUGON 013

"Lorsque Léo Drouyn visite en 1868 le château de Pardaillan, les travaux de restauration sont achevés et il n'est pas très différent du château actuel.

Ses deux tours saillantes, coiffées en poivrière, avaient à l'origine une fonction défensive militaire. À l'angle des toitures à haut comble et deux versants, les pignons aigus s'ornent sur leurs rampants de sculptures à crochets ; on distingue même un petit animal accroupi.

La partie arrière du château de Pardaillan, au nord, porte une tour ronde qui contient l'escalier qui dessert les étages. De grandes fenêtres à meneaux qui l'entourent témoignent d'une construction du XVème siècle.

Le château de Neyrac devient château de Pardaillan suite à son acquisition en 1475 par Grimont de Gassies, jurat de Bordeaux. C'est par le mariage de Marie de Gassies, dame de Pardaillan, petite-fille de Grimont de Gassies, avec Geoffroy d'Aulède, seigneur de Castelmoron que le château de Pardaillan entre, le 28 juillet 1568, dans la grande famille d'Aulède, il y restera jusqu'à la Révolution.

Pour l'anecdote, après le décès de son épouse, Geoffroy d'Aulède se remarie avec Jacquette de Lestonnac, sœur de sainte Jeanne de Lestonnac et nièce de Michel de Montaigne. Le château et ses terres sont vendus comme biens nationaux le 16 messidor an II (4 juin 1794)."

LUGON 014

 

Après avoir traversé le château, nous nous dirigeons vers le Tertre de Thouil, changement complet de décor. Tout d’abord nous grimpons en haut de ce tertre calcaire assez facilement, la descente sera moins facile. Le paysage est superbe, un mélange de garrigue et de landes. Malheureusement un incendie d’origine criminelle le 31 mars 2012 a détruit 2 hectares de broussaille. De nombreux moyens ont dû être mobilisés dont 2 bombardiers d’eau. link

 

LUGON 019

André attend patiemment que je termine mes photos

LUGON 027LUGON 028LUGON 030LUGON 031LUGON 032LUGON 033LUGON 034

nous l'avons tous bien descendu

Nous amorçons la descente, heureusement qu’il n’a pas plu, il aurait été difficile d’éviter les chutes.

LUGON 039

fin de la randonnée - Athéna marche à l'ombre

Une très belle randonnée André, il n’y a rien d’autre à dire, c’était superbe. Merci beaucoup.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS TPB
commenter cet article
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 07:12

DICTON DE LA RANDONNEE

14 SEPTEMBRECORNEILLE

 

MP-135.jpg

rince-bouteilles

A la Saint Corneille, lève toi au lever du soleil, ne baye pas aux corneilles et pars à la recherche de la salsepareille ou du rince-bouteilles, quand tu les auras trouvés tu auras le droit de te coucher avec le soleil.

 

   Sacrée bouteille - Tom Paxton/Graeme Allwright


 

Jolie bouteille, sacrée bouteille
Veux-tu me laisser tranquille ?
Je veux te quitter, je veux m'en aller
Je veux recommencer ma vie

J'ai traîné
Dans tous les cafés
J'ai fait la manche bien des soirs
Les temps sont durs
Et j'suis même pas sûr
De me payer un coup à boire

Jolie bouteille, sacrée bouteille
Veux-tu me laisser tranquille ?
Je veux te quitter, je veux m'en aller
Je veux recommencer ma vie

J'ai mal à la tête
Et les punaises me guettent
Mais que faire dans un cas pareil
Je demande souvent
Aux passants
De me payer une bouteille

Jolie bouteille, sacrée bouteille
Veux-tu me laisser tranquille ?
Je veux te quitter, je veux m'en aller
Je veux recommencer ma vie

Dans la nuit
J'écoute la pluie
Un journal autour des oreilles
Mon vieux complet
Est tout mouillé
Mais j'ai toujours ma bouteille

Jolie bouteille, sacrée bouteille
Veux-tu me laisser tranquille ?
Je veux te quitter, je veux m'en aller
Je veux recommencer ma vie

Chacun fait
Ce qui lui plaît
Tout l'monde veut sa place au soleil
Mais moi j'm'en fous
J'n'ai rien du tout
Rien qu'une jolie bouteille

Jolie bouteille, sacrée bouteille
Veux-tu me laisser tranquille ?
Je veux te quitter, je veux m'en aller
Je veux recommencer ma vie 

 


Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 07:00

DICTON DE LA RANDONNEE

13 SEPTEMBREAIME(E)

OMET - Lac de Laromé

A la Saint(e) Aimé(e), tu peux aimer et être aimé, tu peux semer et essaimer, tu peux aller voir mémé à Saint Mamet, mais n’attends pas le mois de mai pour aller au Lac Laromé

 

Aimer à Perdre La Raison - Jean FERRAT

 

 

Aimer à perdre la raison
Aimer à n'en savoir que dire
A n'avoir que toi d'horizon
Et ne connaître de saisons
Que par la douleur du partir
Aimer à perdre la raison

Ah c'est toujours toi que l'on blesse
C'est toujours ton miroir brisé
Mon pauvre bonheur, ma faiblesse
Toi qu'on insulte et qu'on délaisse
Dans toute chair martyrisée

Aimer à perdre la raison
Aimer à n'en savoir que dire
A n'avoir que toi d'horizon
Et ne connaître de saisons
Que par la douleur du partir
Aimer à perdre la raison

La faim, la fatigue et le froid
Toutes les misères du monde
C'est par mon amour que j'y crois
En elle je porte ma croix
Et de leurs nuits ma nuit se fonde

Aimer à perdre la raison
Aimer à n'en savoir que dire
A n'avoir que toi d'horizon
Et ne connaître de saisons
Que par la douleur du partir
Aimer à perdre la raison

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 07:00

DICTON DE LA RANDONNEE

12 SEPTEMBREELVIS

  ABYSSES

Abysses

A la Saint Elvis, quand tu la vis, sur l'aire de la station service, ton sang n'a fait qu'un tour de vis, elle avait des chaussures de randonnée bleu tu l'as suivisssss , elle t'a fait un fils et ensemble vous marchez en écoutant Elvis

 

 

 

Blue Suède Shoes – Elvis PRESLEY


Dans cette chanson, Elvis Presley parle à son chat, et lui demande de ne pas toucher à ses chaussures bleues en daim

Well, it's one for the money,
Bien, Un pour l'argent,
Two for the show,
2 pour le spectacle,
Three to get ready,
3 pour être prêt,
Now go, cat, go.
Maintenant, chat, vas-y

But don't you step on my blue suede shoes.
Mais ne t'arrêtes pas sur mes chaussures bleues de Suède.
You can do anything but lay off of my Blue suede shoes.
Tu peux faire n'importe quoi,

Mais laisse mes chaussures bleues de Suède tranquilles.
Well, you can knock me down,

Step in my face,
Bien, tu peux me frapper
Slander my name
T'arrêter sur mon visage,
All over the place.
Calomnier mon nom

Partout
Do anything that you want to do, but uh-uh,

Honey, lay off of my shoes
Fais tout ce que tu veux faire, mais uh uh
Don't you step on my Blue suede shoes.
Cheri, laisse mes chaussures tranquilles.
You can do anything but lay off of my blue suede shoes.
Ne t'arrête pas sur mes chaussures bleues de Suède.

Tu peux faire n'importe quoi mais laisse mes chaussures bleues de Suede tranquilles.
You can burn my house,

Steal my car,
Tu peux brûler ma maison,
Drink my liquor
Voler ma voiture,
From an old fruitjar.
Boire mon vin

D'une vieille carafe de fruit.
Do anything that you want to do, but uh-uh,

Honey, lay off of my shoes
Fais ce que tu veux, mais hu hu,
Don't you step on my blue suede shoes.
Cheri, laisse tranquille mes chaussures,
You can do anything but lay off of my blue suede shoes.
Ne t'arrête pas sur mes chaussures bleues de Suède

Tu peux faire n'importe quoi, mais laisse tranquille mes chaussures bleues de Suède.
Blue, blue, blue, blue suède shoes

Bleues Bleues Bleues Bleues Chaussures de Suède

 


Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 10:11

  Par ci, par là quelques images volées à la nature, des fleurs, des pierres, un canon, un mur étrange, un papillon qui fôlatrait à Blanquefort, une tour ou un pigeonnier....

 

CHEZ CARO 005

Pissenlit à Blanquefort

 

STE RADEGONDE 022

peut être un ancien abreuvoir à Sainte-Radegonde en belles pierres blanches

 

CHEZ CARO 024

dans la réserve naturelle de Bruges

 

STE RADEGONDE 021

si vous arrivez à déchiffrer cette étrange inscription

 

STE RADEGONDE 038

un canon à Coubayrac

 

STE RADEGONDE 062

un puits près de Sainte-RadegondeDE-BEYCHEVELLE-A-ROYAN-002.jpg

au château de Beychevelle (pigeonnier, four, moulin ?)

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans LES INSOLITES
commenter cet article
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 07:50

DICTON DE LA RANDONNEE

11 SEPTEMBRETHEODORA

VALLEE D'ASPE 172

A la Sainte Théodora, développe ton odorat, respire le parfum de la forêt, reconnais les odeurs, écoute le chant des oiseaux – un véritable opéra naturel, pas besoin d’un doctorat pour faire tout ça. Après tous ces efforts tu auras le droit de déguster une bonne carbonara.

 

La cage aux oiseaux – Pierre PERRET

 

 

 

Ouvrez ouvrez la cage aux oiseaux
Regardez-les s'envoler c'est beau
Les enfants si vous voyez
Des p'tits oiseaux prisonniers
Ouvrez-leur la porte vers la liberté

Un p'tit dé à coudre
Et trois gouttes d'eau dedans
Au d'ssus du perchoir
Un os de seiche tout blanc
Et un petit piaf triste de vivre en prison
Ca met du soleil dans la maison
C'est c'que vous diront
Quelques rentiers vicelards
Des vieux schnocks
Qui n'ont qu'des trous d'air
Dans l'cigare
Une fois dans vot'vie
Vous qui êtes pas comme eux
Faites un truc qui vous rendra heureux


Refrain
Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux
Regardez les s'envoler, c'est beau
Les enfants si vous voyez
Des petits oiseaux prisonniers
Ouvrez-leur la porte vers la liberté


Si vot' concierge fait cui-cui sur son balcon
Avec ses perruches importées du Japon
Ses canaris jaunes et ses bengalis
A vot'tour faites leur guili-guili
Sournoisement exclamez vous
" Dieu ! quel plumage ! "
Mais chère Madame
On vous demande au 3ème étage
Et dès que la bignole aura l' dos tourné
Même si on doit pas vous l' pardonner


Refrain
Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux
Regardez les s'envoler, c'est beau
Les enfants si vous voyez
Des petits oiseaux prisonniers
Ouvrez-leur la porte vers la liberté


Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux
Regardez les s'envoler, c'est beau
Les enfants si vous voyez
Des petits oiseaux prisonniers
Ouvrez-leur la porte vers la liberté

 


Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche