Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 00:17

DICTON DE LA RANDONNEE

25 SEPTEMBREFIRMIN

 

Jonzac 025

Jonzac (Charente)

A la Saint Firmin, avec Carmen, vous partez main dans la main sur un chemin bordé de jasmin pour aller admirer des moulins, ne remettez pas cette sortie à demain.

 

L'âne Firmin - Bernard Fortin

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 11:26

Baptêmes de motos organisés par l'association Bien Vivre à Bruges avec un HandicapBRUGES-ETE-2012-008.jpgSamedi 22 septembre 2012, rassemblement des motards à Bruges pour une action très sympa. Ils ont offert des balades à moto à des enfants et des adultes handicapés. Le sourire de ces enfants étaient certainement le plus beau de remerciements.

BRUGES-ETE-2012-013.jpg

Même les toutous pouvaient se promener

Vous pouvez-voir un reportage complet sur le site Facebook de la Mairie link

 

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans BRUGES en GIRONDE
commenter cet article
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 06:20

DICTON DE LA RANDONNEE

24 SEPTEMBREANATOLE

LA TREMBLADE 010

la Tremblade

A la Saint Anatole, arrête de faire le mariole et de faire des cabrioles, mets ton étole sur les épaules, prend tes bonbons menthols et en compagnie du doux Eole va visiter les ports ostréicoles.

 

Méfiez-vous d’Anatole – GEORGIUS (1922)

 

 

Anatole était mon meilleur copain
Jusqu’à-z hier matin
J’y aurais confié un secret personnel
Ou ma montre en nickel
Eh bien ! Il vient d’abuser d’ma bonn’ foi
Pendant mon absence, il est v’nu chez moi
Il a pincé les nichons de ma sœur
Il a bavé dans le plat de choux-fleurs !
Il s’est lavé les pieds dans mon piano
Il s’est essuyé avec mes rideaux

 

Refrain
Méfiez-vous d’Anatole
C’est un coquin
C’est un coquin
Sous son air bénévole
Il cache une âme de gredin

 

J’aurais dû ouvrir l’œil depuis longtemps
Je me souviens maint’nant
Dans la maison d’campagn’ de mes parents
Je l’emmenais souvent
Or la nuit fallait en cas de besoin
Aller aux waters dans l’fond du jardin
Mais lui rel’vait le rideau d’la ch’minée
Posait sa carte et retournait s’coucher
Le lend’main, la bonn’ l’accusait tout haut
Il lui sout’nait qu’ça v’nait des p’tits oiseaux

Refrain

Ma bonn’ grand-mère avait un râtelier
Qu’ell’ mettait pour dîner
Après chaqu’ repas ell’ le déposait
Dans un p’tit coffret
Anatol’ qui n’pensait qu’à faire des tours
S’en fut en douc’ le chiper un beau jour
Et su’ l’fauteuil où ell’ devait s’asseoir
Vint le poser sans qu’personn’ puiss’ le voir
Si bien que lorsque s’assit ma grand-mère
Avec ses dents ell’ se mordit l’derrière

Refrain

J’y avait prêté pendant toute un’ semaine
Ma jolie Citroën
Un beau jour devant aller à Bordeaux
J’lui réclam’ mon auto
Il me la rend. Nous partons tous les deux
Mais en arrivant près de Périgueux
Trouvant que ma voiture roulait moins bien
J’lui dis inquiet : "J’me demande à quoi ça tient ?"
Et c’est alors que cette crapule m’avoue
Avoir vendu le moteur et les roues !

Refrain

Une autr’ fois je l’emmène faire un billard
Au café des Boul’vards
Ça faisait douz’ parties qu’il v’nait d’gagner
J’lui dit : "Rentrons dîner."
Mais v'là l’patron qui cavale derrière nous
En nous traitant de voleurs, de filous
"Mon billard, nous dit-il, il a disparu
J’veux vous fouiller..." Et alors, qui l’eut cru ?
On a r’trouvé l’billard dans son veston [*]
Et puis les boul’s dans son pantalon

Refrain

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 13:00

C’est du départ de l’Eglise Saint Pierre de Quinsac que le petit groupe de 15 randonneurs s’élance.

 CAILLAU 006

Ciel bleuté et soleil doré sont de la partie et avec Jonathan nous reprenons vite nos mauvaises habitudes …. Et ça ne tarde pas !

   3437910172_799f3a6213.jpg

(photo du net)

Je reçois la première annonce … « Chemin du Pastissey, ça c’est bon » …et ma réponse ne se fait pas attendre « Notre grand ami nous a prévenu : l’alcool est banni de toute rando ».

 

A peine plus loin,  c’est reparti. « Alors là c’est… Chemin du Calvaire … ».

 

De chemin en sentier, sous les ombrages, nous longeons le Ruisseau Moulineau et là c’est sûr que Jonathan mouline haut… « Le Coudot, et tout de suite après Bourbon »…

3403334176_bd396c3ded.jpg(photo du net)

Cette fois j’explose … «  Tu avais déjà un carton jaune et c’est Clairet  de Quinsac, là c’est carton rose ».

 1250208851_b60ca97de2.jpg

(photo du net)

On poursuit notre avancée par une montée sévère pour atteindre un petit promontoire …. Mais, belle récompense, pour y découvrir une superbe vue plongeante sur la Garonne !

 BAURECH 079

Qui dit montée sévère doit s’attendre à descente abrupte !!!... et pour corser le tout le sentier est fait d’un empilement de pierre toutes plus biscornues les unes que les autres ….même que mes coussinets n’en sont pas encore revenus !!! ».

 

Jonathan, pendant ce temps là planait sans soucis …« Chemin des Esprits de Garonne ».

Et, lorsque nous l’avons suivi et poursuivi, nous avons pu profiter d’un long et agréable parcours sur la berge de Garonne ….

 

Il ne restait plus, ensuite, qu’à remonter allègrement pour retrouver notre point de départ.

 

  Felix bis 

Félix                                                       JonathanJonathan1

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans Les Potins de Félix
commenter cet article
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 07:28

DICTON DE LA RANDONNEE

23 SEPTEMBRELINO

LE TEICH - LE PYLA 044

lino.jpg

A la Saint Lino, tu peux marcher dans le désert ou prendre un "Taxi pour Tobrouk" mais attention « Touchez pas au grisbi », gaffe aux « Tontons flingeurs » et à « L’Homme en Colère », vaut mieux revoir « l’Emmerdeur », et « l’Aventure c’est l’Aventure » il était beau Lino !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Aventure c’est l’aventure : Johnny Hallyday

 

 

L'aventure c'est l'aventure
L'aventure c'est l'aventure
Elle est là qui vous attend ce soir

Pas de pitié
Il est trop tard il faut gagner et oublier

L'aventure c'est l'aventure
Elle est pareille à l'amour
Elle est en moi pour toujours
Oui pour toujours

L'aventure c'est l'aventure
C'est mon soleil de minuit
Et mon amie de la nuit

Magnifique
C'est l'aventure
Fantastique
C'est l'aventure
Erotique
C'est l'aventure
Politique
C'est l'aventure
L'aventure
C'est l'aventure

Elle est là
Elle va au-delà du bien du mal
Je connais sa loi sans lendemain
Ça m'est égal, demain est loin

L'aventure c'est l'aventure
Elle est pareille à l'amour
Elle est en moi pour toujours

Le courage
C'est l'aventure
Le chantage
C'est l'aventure
Les otages
C'est l'aventure
Les sauvages
C'est l'aventure
L'aventure
C'est l'aventure

Elle est là
Elle est là
Elle est l'aventure

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 12:50

La Tortue et les deux Canards

MP 336Une Tortue était, à la tête légère,
Qui, lasse de son trou, voulut voir le pays,
Volontiers on fait cas d'une terre étrangère :
Volontiers gens boiteux haïssent le logis.
BRUGES AU PRINTEMPS 048Deux Canards à qui la commère
Communiqua ce beau dessein,
Lui dirent qu'ils avaient de quoi la satisfaire :
Voyez-vous ce large chemin ?
Nous vous voiturerons, par l'air, en Amérique,
Vous verrez mainte République,
Maint Royaume, maint peuple, et vous profiterez
Des différentes moeurs que vous remarquerez.
Ulysse en fit autant. On ne s'attendait guère
De voir Ulysse en cette affaire.
Bonjour-Mme-la-tortue.jpg

Djibouti 1970 - mes deux fils et leur copine la tortue (diapo scannée)

 

La Tortue écouta la proposition.
Marché fait, les oiseaux forgent une machine
Pour transporter la pèlerine.
Dans la gueule en travers on lui passe un bâton.
 

 

Serrez bien, dirent-ils ; gardez de lâcher prise.
Puis chaque Canard prend ce bâton par un bout.
La Tortue enlevée on s'étonne partout
De voir aller en cette guise
L'animal lent et sa maison,
Justement au milieu de l'un et l'autre Oison.
Miracle, criait-on. Venez voir dans les nues
Passer la Reine des Tortues.


- La Reine. Vraiment oui. Je la suis en effet ;
Ne vous en moquez point. Elle eût beaucoup mieux fait
De passer son chemin sans dire aucune chose ;
Car lâchant le bâton en desserrant les dents,
Elle tombe, elle crève aux pieds des regardants.
 

 

Son indiscrétion de sa perte fut cause.
Imprudence, babil, et sotte vanité,
Et vaine curiosité,
Ont ensemble étroit parentage.
Ce sont enfants tous d'un lignage.

Extrait du Livre X | 36 vers
Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans FABLES DE LA FONTAINE
commenter cet article
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 07:31

DICTON DE LA RANDONNEE

22 SEPTEMBREMAURICE

ANDERNOS - ARES 014

A la Saint Maurice, que tu sois de Lille ou de l’Île Maurice, tu peux aimer les petits-suisses ou la Suisse,  si tu ne veux pas de varices mais avoir de belles cuisses, sur le sable tu marches mais ne glisse pas dans l'eau à Saint Brice.

 

Cuisse de Mouche – Pierre PERRET

 

 

Sa petite paire de noix gonfle un petit poil sa mini jupe

Elle a des gambettes comme un fil à couper le roquefort
Ses petits œufs au plat sous son chemisier me préoccupent
Autant que le joli sourire qui lui sert de passeport

C'est pour ça qu'on l'aime dans notre HLM
Chez le beau Riri ou dans le bistrot de la mère Tatzi
On l'appelle Cuisse de Mouche fleur de banlieue
Sa taille est plus mince que la retraite des Vieux
Elle chante tout le temps sans finir sa chanson
C'est la faute bien sûr à ses tous petits poumons

Elle allait au Prisunic acheter ses Panzani
Moi j'attendais que la vendeuse me donne mon riz précuit
Elle me dit Dieu me chatouille vous êtes le beau Pierrot
Et parole de Cuisse de Mouche c'est vous que j'ai dans la peau

C'est pour ça qu'on l'aime dans notre HLM
Chez le beau Riri ou dans le bistrot de la mère Tatzi
On l'appelle Cuisse de Mouche fleur de banlieue
Sa taille est plus mince que la retraite des Vieux
Et si la pauvrette n'est pas très gastronome
C'est la faut bien sûr à son petit estogom'

Elle m'explique alors que son petit fiancé est pitoyable
Depuis qu'il s'est fait court-circuiter le piège à mémés
Il a plutôt l'air d'une virgule dans les Misérables
Que d'un trait d'union dans l'Amant de Lady Chatterley

C'est pour ça qu'on l'aime dans notre HLM
Chez le beau Riri ou dans le bistrot de la mère Tatzi
On l'appelle Cuisse de Mouche fleur de banlieue
Sa taille est plus mince que la retraite des Vieux
De deux choses l'une quand elle s'assied tendrement
Son cul est trop petit ou mes genoux sont trop grands

Comme elle est très pieuse on a couru vers l'abbaye
Et le radis noir de sa paroisse nous a bénis
Puis ce fut le grand départ vers notre lune de miel
Dans un hôtel d'Arpajon on connut le septième ciel

Et depuis on s'aime dans notre HLM
Chez le beau Riri ou dans le bistrot de la mère Tatzi
On l'appelle Cuisse de Mouche fleur de banlieue
Sa taille est plus mince que la retraite des Vieux
Mais je peux vous dire à vous tous en passant
Que de tous les cœurs c'est le sien la plus grand
Mais je peux vous dire à vous tous en passant
Que de tous les cœurs c'est le sien la plus grand

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 09:52

 

BALADE MEDOCAINE

ARSAC.jpgSituée à l’écart des grandes voies de communication, isolée jusqu’au milieu du XIXème siècle, Arsac semble avoir été épargnée par la grande Histoire.

Les habitants d’Arsac s’appellent les Arsacais et les Arsacaises.

Pour découvrir son histoire : link

Jeudi 20 septembre. Randonnée de 10 km animée par Marina pour 39 participants et toujours sous le soleil.

ARSAC-035.jpg

Nous partons du parking de l’église Saint-Germain. Classée monument historique, elle a été récemment restaurée pour sa partie intérieure.

Elle est ornée au sud d’un porche roman du XII ème siècle, d’un baptistère adossé au flanc nord-ouest de la nef, et renferme au sud-est un autel de la vierge du XVIIIème siècle également classé ; dans l’une des sacristies est installé un retable en bois, probablement de la même époque, mais incluant un Christ plus ancien, certainement du XVIème ou du XVIIème siècle. Le mur sud de la nef est décoré par un « litre » (peinture temporaire réalisée à l’occasion d’un grand évènement, ici probablement l’enterrement d’un grand personnage), portant les armoiries de la famille Durfort-Duras.

ARSAC-002.jpg

Marina

ARSAC-004.jpg

Randonnée à travers les vignes des châteaux d’Arsac, de Giscours, d’Angludet, du Tertre et bien d’autres.

ARSAC-005.jpg

ARSAC-008.jpg

nous longeons plusieurs gravières

Les raisins attendent les vendangeurs qui ne devraient pas tarder à commencer le travail de coupe.

ARSAC-012.jpg

ARSAC-013.jpgLe feuillage prend ses couleurs automnales, le changement se fait rapidement, en une semaine on peut constater la différence, la semaine dernière tout était encore bien vert.

ARSAC-014.jpg

ARSAC-016.jpg

c'est l'heure du 4 heures les enfants !

ARSAC-020.jpg

ARSAC-022.jpg

Angludet

 Nous traversons tout d’abord le château d’Angludet et son magnifique bassin. link


« Dès 1150, il est fait mention d’une noble demeure sur la propriété Angludet (nom qui signifie « Angle de Terre Haute »). Le premier seigneur d’Angludet, auquel un titre fit référence  en 1273, fut Bernard d’Angludet, chevalier et  propriétaire d’un autre fief  à Bouliac. La présence du vignoble remonte vraisemblablement au début du 17° siècle (carte de Cassini -1758).

En 1791, au décès du propriétaire de l'époque, M. Pierre Legras, la propriété est morcelée entre ses quatre héritiers. Du fait de cette division, le Château Angludet ne fût pas retenu lors du classement des crus du Médoc en 1855.

En 1891, sous l'égide de M.Jules Jadouin, la propriété est reconstituée en une seule unité de 130 hectares dont 55 sont plantés en vigne.

En 1932, le Château Angludet fut l'un des six lauréats à être élevé au rang de Cru Bourgeois Exceptionnel. La propriété passe alors sous le contrôle de M. Paul Six pendant près de vingt ans. Celui-ci préféra donner la priorité à son activité industrielle et la vigne fut quelque peu délaissée.

A partir de 1953, M. Thomas, nouveau propriétaire, engagea un grand programme de replantation, mais le rude hiver de 1956 détruisit toutes les jeunes plantes. Les difficultés économiques empêchèrent le renouvellement des parcelles perdues qui furent remplacées par de l'orge et du blé. La surface plantée se trouva réduite à 7 hectares au début des années 60.

En 1961, Diana et Peter Sichel, parents de l’actuelle génération Sichel, achètent le domaine après un coup de cœur pour ce site unique.

Depuis cette date, le Château Angludet est devenu le fief de la famille Sichel. »

ARSAC-024.jpg

les ruines de Notton

Après Angludet nous arrivons au château Du Tertre, un magnifique château entouré d’une belle pelouse. Découvrez son histoire sur son site :  link

ARSAC-LE-TERTRE.jpgARSAC-031.jpg

 

ARSAC-033.jpg

le penseur des randos

Retour vers le village après une belle randonnée sous un soleil agréable. Merci Marina c’était très sympa.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS TPB
commenter cet article
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 07:24

DICTON DE LA RANDONNEE

21 SEPTEMBREMATTHIEU

  VALLEE D'ASPE 072

Fort du Portalet

A la Saint Matthieu, tu ouvres les yeux sur un matin radieux en écoutant le chant mélodieux des oiseaux, tu te sens joyeux, va marcher sur des sentiers tortueux.

 

 Y'a Qu'un Cheveux : Michel POLNAREFF

 

 

Refrain

Y a qu'un ch'veux sur la tête à Mathieu
Il n'y a qu'une dent, il n'y a qu'une dent
Y a qu'un ch'veux sur la tête à Mathieu
Y a qu'une dent dans la mâchoire à Jean

Y a que deux, y a que deux testaments
Y'en a pas trois, y'en a pas vingt
Y a que deux, y a que deux testaments
Y'en aura un de plus quand j'aurais fait le mien

Il y a trois, mais la guerre de Troyes
Mais la guerre de Troyes je crois n'aura pas lieu
Il y a trois, mais la guerre de Troyes
Je crois n'aura pas lieu vu que nous sommes que deux

Il y a cinq Saint Michel et Saint Jean
Les cinq doigts de la main et puis "çassinati"
Il y a cinq Saint Michel et Saint Jean
Ainsi soit-il... il... il... Y...

Refrain :

Il y a si naturel et bémol
Y a Sibérie, y a si poltron
Il y a si naturel et bémol
Mais avec six oursins il n'y a qu'un citron

Il y a sept, sept ans c'était le temps
C'était un autre temps, c'était du temps perdu
Il y a sept, sept ans c'était le temps
C'était le temps, sais-tu, dont je ne me souviens plus

Il y a neuf, neuf faut pas trop pousser
Il y a neuf à la coque, il y a neuf en g'lée
Il y a neuf, neuf faut pas trop pousser
Tu vas tomber... er... er...

Refrain

Il y a-t-il, qu'est-ce que t'as sur le cœur
Dis-moi comment tu viens, dis-moi comment tu vas
Il y a-t-il, qu'est-ce que t'as sur le cœur
Qu'est-ce que t'as sur le cœur on en discutera

Il y a onze, on se fait du mouron
On ne sait pas trop comment tout cela finira
Il y a onze, on se fait du mouron
On ne sait pas trop comment mais on s'en sortira

Il y a douze garçons dans ton cœur
Douze amoureux qui sont très très heureux
Il y a douze garçons dans ton cœur
Très amoureux... eux... eux...

Refrain (3 fois)

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 07:24

DICTON DE LA RANDONNEE

20 SEPTEMBREDAVY

ST SAUVEUR PUYNORMAND 046

A la Saint Davy, croquettes pour ton chien, céréales pour toi dans le sac, mais pas d’eau de vie et,  plus belle la vie, sur les sentiers tu seras ravis et donneras des envies à tous tes amis.

 

La ballade de Davy Crockett – Jacques HELIAN

 

 

Y avait un homme qui s'appelait Davy
Il était né dans le Tennessee
Si courageux que quand il était p'tit
Il tua un ours du premier coup d'fusil

Davy, Davy Crockett, l'homme qui n'a jamais peur

A quatorze ans il s'était perdu
Dans un désert vaste et inconnu
Pendant dix jours il marcha vers le Sud
Sans rien manger qu'un petit peu d'herbe crue

Davy, Davy Crockett, l'homme qui n'a jamais faim

Pendant la guerre contre les indiens
Il combattit tout seul contre vingt
Ayant une flèche plantée dans une main
Il l'arracha avec son autre main

Davy, Davy Crockett, l'homme qui n'a jamais mal

Dans la forêt au cœur de l'hiver
Quand il chassait les loups et les cerfs

 

Le torse nu et les bras découverts
Il s'en allait riant des courants d'air

Davy, Davy Crockett, l'homme qui n'a jamais froid

Quand les Peaux-Rouges demandèrent la paix
Davy serra la main qu'ils tendaient
Avec les chefs il fuma le calumet
Mais sans rien boire, pas même un verre de lait

Davy, Davy Crockett, l'homme qui n'a jamais soif

On l'présenta pour les élections
Et ses discours remuaient l'opinion
Il était là dans toutes les réunions
La tête froide malgré son émotion

Davy, Davy Crockett, l'homme qui n'a jamais chaud


C'était un homme qui s'appelait Davy
Tout le monde ici se souvient de lui
Face au danger, à la peur, à la nuit
Face au devoir, à la mort, à la vie.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche