Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 12:30

OU ETIONS NOUS ?

SAUTERNES 001

 

A vous de trouver dans quel endroit de la Gironde j'ai fait ces photos. Quelques indices mais pas trop. 

SAUTERNES 014

Février 2011 -  randonnée de 20 km entre vignes et forêts.

SAUTERNES 002

 Départ de l'église Saint-P..... (trop facile si je mets son nom complet)

 

De l'édifice roman, l'église conserve le choeur. A l'extérieur, sur le côté est du choeur, les marques laissées sur le mur sont les signatures des tailleurs de pierre. Le clocher carré et le presbytère qui est accolé à l'église dans sa partie nord sont construits en 1600. Le reste de l'église est édifié en 1846 sur les plans de l'architecte Lambert. A l'intérieur, le médaillon du grand autel est en marbre blanc. Il représente l'ange qui brise les liens de Saint Pierre dans sa prison. Le médaillon de l'autel de la Vierge, également en marbre blanc, est un don d'Eugène de Lur Saluces. Il figure l'Annonciation.

SAUTERNES 024

 Nous avons pu admirer des châteaux réputés pour leur excellent vin... non, non je ne vous donne pas la couleur, la encore ça serait trop facile.

SAUTERNES 044

SAUTERNES 040SAUTERNES 046Bon je vais vous aider. Moi je suis bélier et là je ne suis pas dans mon élément. Ce n'est pas ma couleur préférée.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans QUELQUE PART
commenter cet article
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 07:55

DICTON DE LA RANDONNEE

19 JUILLET  AURORE

  100) beaucoup de piroguesà Soccoa

A la Sainte Aurore, mille millions de sabords, « senior ! il est l’or, l’or de se lever » lève toi aux aurores pour assister à un lever de soleil en or


Aurore - Alain SOUCHON

   

Aurore, Aurore,
Quelle horreur, pour de l'or, Aurore,
Aurore, Aurore,
Vous jetez si tôt tout le monde dehors.
Aurore, Aurore,
On est tellement bien quand on dort.
Aurore, Aurore ...

 

Aurore, Aurore,
Quelle horreur, pour de l'or, Aurore,
Aurore, Aurore,
Vous jetez si tôt tout le monde dehors.
Aurore, Aurore,
On est tellement bien quand on dort.
Aurore, Aurore,
Je suis dans le sourire,
Laissez-moi dormir encore.
Aurore, Aurore ...

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 12:38

BORDEAUX-PLAGE

  BORDEAUX-LAC 025

Lundi 17 juillet, enfin voilà l’été qui se réveille. Hier je n’ai pas pu aller faire la randonnée de Nérac donc je vais m’en organiser une, elle ne fera pas plus de 8 à 9 km mais je vais en profiter pour voir s’il y aura des mûres à la fin du mois d’août et il y a longtemps que je n’ai pas fait ce circuit.

BORDEAUX-LAC 005

14 h 30 - Aller

C’est parti. Je prends la piste cyclable, Lacanau-Bordeaux en direction du Lac. Tout d’abord je constate que les saletés s’accumulent des deux côtés. La rocade étant proche, les déchets doivent être jetés des voitures. Un petit entretien serait nécessaire de temps en temps.

BORDEAUX-LAC 001

Peu de monde malgré le beau temps. Seul un centre aéré avec une dizaine d’enfants sur leur vélo me dépasse joyeusement. En passant sous la rocade je vois une famille entrain de pêcher, le coin n’est pas agréable, très bruyant et pourtant ils ont l’air très satisfait de se trouver là.

BORDEAUX-LAC 007

BORDEAUX-LAC 006

J’arrive sur les bords du Lac que je vais longer au plus près quand c’est possible. Les voiliers sont de sortis, des adultes mais aussi l’école de voile ouverte pour tous ces enfants en vacances. Clic clic, l’APN se régale, dommage les grues au fond du décor sur l’immense chantier Ginko.

BORDEAUX-LAC 011

vue sur le Pont d'Aquitaine

Je passe près de Bordeaux-Plage, il y a du monde, peu dans l’eau mais beaucoup entrain de bronzer. Les enfants sont joyeux, tout est prévu pour eux, ils ont des aires de jeux et des zones de baignades.

BORDEAUX-LAC 014

BORDEAUX-LAC 015

Ce soir il y aura des dos rouges et douloureux. Chut, même des nénés vont souffrir, non non pas de photos.

BORDEAUX-LAC 016

Je contourne le lac, la statue de la Paix m’arrête, depuis le temps que je l’observe de loin je ne m’étais jamais posée de question. Alors petite recherche sur Internet et je suis assez surprise par cette belle initiative.

BORDEAUX-LAC 017BORDEAUX-LAC 018A l’occasion du bicentenaire de la Révolution française, l’artiste-architecte japonais Kiyoyuki KIKUTAKE a réalisé une sculpture de sept mètres de haut, primée à Paris, symbolisant la Paix dans le monde.

La Ville de Fukuoka l’a offerte à Bordeaux qui a choisi de l’implanter sur les berges du Lac en 1990.

Ce monument est le théâtre, chaque année début août,  d’une cérémonie commémorative des bombardements d’Hiroshima (6 août 45) et Nagasaki (9 août 45), à l’initiative du collectif girondin des amis de l’Appel des 100 pour la paix.


Je continue la balade jusqu’aux berges du lac situées en face du Palais des Congrès. Petite pause pour observer les ballets de maman cane et ses canetons. 

BORDEAUX-LAC 020

16 h – Retour

Je vais reprendre la piste cyclable, il y a un peu plus de cycliste. Quelques photos du Parc des Expositions.

BORDEAUX-LAC 021

La prochaine fois je ferais le retour de son côté et par le bois de Bordeaux.

BORDEAUX-LAC 022

Une balade assez bruyante, trop proche de la rocade mais sous le soleil ce n’était pas désagréable.  Quant aux mûres, il y en aura certainement, il suffit d’attendre pour aller les ramasser fin août mais pas avant.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans RANDOS AMICALES
commenter cet article
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 07:47

DICTON DE LA RANDONNEE

18 JUILLET  FREDERIC

BORDEAUX - Fête du fleuve 019

A la Saint Frédéric, si souffle le mistral, si ta belle est colérique et si tu n’as pu su voir la belle et rare angélique de l’estuaire, va donc faire la fête avec les rouleurs de barriques.

 

Berceuse à Frédéric - BOURVIL

Wouah que c'est beau !!!

Mmh, Mmh, Mmh...
Allez, faut dormir maintenant !

Petit, petit Frédéric,
J'ai trouvé cette musique
Que je mets comme un cadeau
Au chaud de ton berceau

Prends-la, prends-la dans tes mains
Ta maman ne dira rien
C'est le seul de tes jouets
Qui ne peut se casser

Vois combien je t'aime
J'ai caché pour toi
Tous les mots que j'aime
Dans cette chanson-là

Petit, petit Frédéric
Tu peux sur cette musique
Faire danser sans y penser
Le coeur du monde entier

Seul dedans tes langes bleus
Tu souris d'un rien
S'il y avait un ange bleu
Son nom serait le tien

Petit, petit Frédéric
N'oublie pas cette musique
Que je t'ai donnée un jour
Avec tout mon amour

Chut...

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 14:53

Sur les chemins j'ai rencontré des fontaines et des puits

 

BORDEAUX J PATRIMOINE 010

La plus belle certainement, place des Quinconces à Bordeaux

DE PORT EN PORT 052

près du Parc Mauresque à Arcachon

CADILLAC - Château Fayau

sur le puits du château Fayau à Cadillac

VERDELAIS - Malagar

Château Malagar, Verdelais

GUILLAC 061

à Guillac

TALMONT 044

à Talmont

ARGUT-DESSOUS ( fontaine devant la cuisine)

à Argut-Dessous

PORT BLANC

à Port-Blanc dans les Côtes-d'Armor

PAIMPOL - ABBAYE DE BEAUFORT

à Paimpol - Abbaye de Beaufort

TABANAC 002

à Tabanac

 

à suivre

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans LES INSOLITES
commenter cet article
17 juillet 2012 2 17 /07 /juillet /2012 08:13

DICTON DE LA RANDONNEE

17 JUILLET  CHARLOTTE

Chateau-La-CLotte.jpg

  A la Sainte Charlotte, après la randonnée tu peux aller manger une entrecôte à l'échalote, pour dessert tu dégusteras une bonne charlotte, le tout arrosé d'un bon château la Clotte (Saint-Emilion), surtout pas avec de la flotte

CHARLOTTE - PIERRE VASSILIU

 

Quand j'habitais dans la Creuse
Les gosses les gueuses venaient chez moi
On y trouvait des vareuses
Des assiettes creuses et du lilas
Je vends des nouilles à la sauvette
Les jours de fête dans le métro
J'vends des culottes des castagnettes
Des salopettes des sacs à dos
J'peux pas dormir sans qu'on cogne
Et sans vergogne à mon chez moi

Toc toc toc qui qu'est là
Qui qui frappe à ma porte
Est-ce toi la Charlotte
Est-ce toi ma bien aimée
Oui c'est moi la Charlotte
Je viens chercher ma culotte
Ouvre vite beau culottier
Fait pas chaud dans ton quartier

J'vis dans une douce inquiétude
J'fais des études sur le nougat
J'lui dis d'tirer la chevillette
Mais la pauvrette s'y prend les doigts
S'les sélectionne dans l'encoignure
A la jointure hurle à la mort
Disant qu'chez moi y a des sorcières
Qui par derrière lui jette des r'ssorts
L'est pas possible cette dragonne
Ah la pauvre bête j'la fous dehors
Toc toc toc qui qu'est là
Qui qui frappe à ma porte
Que personne ne bouge
C'est p't'être le chaperon rouge
Non c'est moi la Charlotte
Je viens chercher ma culotte
Je sais qu'elle est dans la caisse
Qu'est sûrement entre tes pieds

J'voudrais regarder dans ma caisse
Oui mais drôlesse c'est fatiguant
Et comme j'ai des varices
Des rhumatismes c'est imprudent
Vas voir chez la p'tite Yvette
Dans la casquette elle est p'tite main
Tu trouveras bien une liquette
Un peu coquette qui t'ira bien
Dans mon labeur j'suis à la bourre
Et puis en amour j'suis incertain

Toc toc toc qui qu'est là
Qui qui frappe à ma porte
Ce n'est pas la Charlotte
Mais René son bien aimé
Assieds-toi ma cocotte
Tu m'as l'air un peu pâlotte
Entre vite mon beau René
Nous avons à tricoter
Et cric crac j'suis chez moi
Et personne n'a droit d'entrer
Allez vous faire rhabiller
Car mon camarade est là

Toc toc toc qui qu'est là....

 

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 07:53

DICTON DE LA RANDONNEE

16 JUILLET CARMEN

BOULIAC - le sac de Carmen

Carmen et sa petite famille

A la Sainte Carmen, si l’amour est enfant de bohême, après avoir bisé Georges prends lui la main et partez sur les chemins ; mais.... prends garde à toi !

CARMEN - MARIA CALLAS

 

L'amour est un oiseau rebelle
Que nul ne peut apprivoiser
Et c'est bien en vain qu'on l'appelle
S'il lui convient de refuser

RIen n'y fait, menace ou prière
L'un parle bien l'autre se tait
Et c'est l'autre que je préfère
Il n'a rien dit mais il me plaît

L'amour (x4)

L'amour est enfant de bohème
Il n'a jamais jamais connu de loi
Si tu ne m'aimes pas je t'aime
Et si je t'aime prends garde à toi
Prends garde à toi
Si tu ne m'aimes pas, si tu ne m'aimes pas je t'aime
Prends garde à toi
Mais si je t'aime, si je t'aime prends garde à toi

L'amour est enfant de bohème
Il n'a jamais jamais connu de loi
Si tu ne m'aimes pas je t'aime
Et si je t'aime prends garde à toi
Prends garde à toi
Si tu ne m'aimes pas, si tu ne m'aimes pas je t'aime
Prends garde à toi
Mais si je t'aime, si je t'aime prends garde à toi

L'oiseau que tu croyais surprendre
Battit de l'aile et s'envola
L'amour est loin tu peux l'attendre
Tu ne l'attends plus il est là

Tout autour de toi vite vite
Il vient s'en va puis il revient
Tu crois le tenir, il t'évite
Tu crois l'éviter, il te tient

L'amour (x4)

L'amour est enfant de bohème
Il n'a jamais jamais connu de loi
Si tu ne m'aimes pas je t'aime
Et si je t'aime prends garde à toi
Prends garde à toi
Si tu ne m'aimes pas, si tu ne m'aimes pas je t'aime
Prends garde à toi
Mais si je t'aime, si je t'aime prends garde à toi

L'amour est enfant de bohème
Il n'a jamais jamais connu de loi
Si tu ne m'aimes pas je t'aime
Et si je t'aime prends garde à toi
Prends garde à toi
Si tu ne m'aimes pas, si tu ne m'aimes pas je t'aime
Prends garde à toi
Mais si je t'aime, si je t'aime prends garde à toi

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 08:10

DICTON DE LA RANDONNEE

15 JUILLET  BONAVENTURE

 

La-Sauve-Majeure-039-copie-1.jpg

  A la Saint Bonaventure, sur les chemins de randonnées, si tu pars à l'aventure, tu ne rencontreras pas de diseuse de bonne aventure, tu verras beaucoup de verdures et bientôt tu ramasseras des mûres

La bonne aventure - LES PETITS CHANTEURS DE VINCENNES

 

 

Je suis un petit poupon
De bonne figure
Qui aime bien les bonbons
Et les confitures.
Si vous voulez m’en donner,
Je saurai bien les manger
La bonne aventure ô gué,
La bonne aventure.

Lorsque les petits garçons
Sont gentils et sages,
On leur donne des bonbons,
De belles images,
Mais quand il se font gronder
C’est le fouet qu’il faut donner.
La triste aventure ô gué,
La triste aventure.

Je serai sage et bien bon
Pour plaire à ma mère,
Je saurai bien ma leçon
Pour plaire à mon père.
Je veux bien les contenter
Et s’ils veulent m’embrasser,
La bonne aventure ô gué,
La bonne aventure.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 08:38

Légende ou vérité ou légende et vérité

 

Définition de la légende  : récit concernant des faits historiques transformés par l'imagination populaire ou par des poètes MACAU 077

 

Ils étaient jeunes. Ils étaient beaux. Ils étaient très amoureux.

Elle, née à Macau dans le Médoc.

Lui, né à Vallauris et habitant Golfe Juan.

Elle était cuisinière au Château Giscours à Labarde.

Il travaillait à Cannes dans un magasin des chaussures Bailly, il y teignait les chaussures en particulier celles de quelques stars du cinéma, Danielle Darrieux, Micheline Presle et bien d’autres dont j’ai oublié les noms.

 

1940. C’est la guerre, elle va suivre les châtelains qui vont s’installer à Cannes et c’est là qu’ils vont se rencontrer. Il a quitté Bailly et trouvé un emploi de peintre en bâtiment. Il fait des travaux chez les châtelains. Il est très maigre, en cachette de ses patrons elle lui donne à manger. Ils vont s’aimer, se marier en avril 1942 et partir travailler à Chamonix dans la famille Farman, célèbre famille d’aviateurs. Elle toujours cuisinière et lui maître d’hôtel. Faut dire qu’il a de la classe. Ses parents d’origine Sarde lui ont légué de beaux yeux noirs, il a une petite ressemblance avec Tino Rossi, très célèbre dans ces années 40. Un jour une admiratrice viendra lui caresser les cils pour que son bébé soit aussi beau.

 

  Chamonix.jpg

14 juillet 1944. Il fait beau, c’est l’été, ils partent en randonnée sur le Mont Blanc et de là naîtra ma légende jamais démentie mais qui les faisait bien rire. C’est ma légende que je cultive depuis toujours et je m’y accroche. Je suis née 9 mois après, le 14 avril 1945. Donc j’en suis sûre, c’est là sur le Mont Blanc que j’ai été conçue et personne ne peut me prouver le contraire. Mes parents ont fêté à leur façon le 14 juillet cette année là. Vous comprenez donc maintenant mon goût pour la randonnée.


 

Ils vont quitter Chamonix à la fin de l’année 1944 pour s’installer dans le village d’origine de ma mère à Macau en Médoc où je verrais le jour. Ils ne quitteront le village que quelques mois quand mon père, excellent nageur, a participé en tant que scaphandrier au déminage du port du Havre et ensuite (ou avant, je ne sais plus) à celui de la Garonne en face de Parempuyre. Ils auront 3 autres filles et un garçon mais c’est leurs légendes.

  Michele.JPG

Voilà le résultat

Ma légende est belle, enfin pour moi, j’avais envie de la partager avec vous en ce 68ème anniversaire d’un jour sur le Mont-Blanc.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans Humeurs
commenter cet article
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 08:20

DICTON DE LA RANDONNEE

14 JUILLET - CAMILLE

Jour 2 - Ile Rouzic - macareux

 

A la Sainte Camille, repas de famille et ensuite camomille, tu peux aussi jouer aux billes mais une randonnée avec Emile aux 7 îles cela ne serait pas débile.

 

  CAMILLE - Serge Reggiani
  

 

 

La petite drôle de fille
Avec des yeux trop grands
Pour ne pas être bleus,
La petite drôle d'anguille
Avalait en courant
La forêt quand il pleut
Et la terre sur laquelle elle jetait son corps
Comme on s'endort sur l'autre,
Ce lit où la vie se vautre,
Elle jurait que ses mains y défieraient la mort
Paul, mon petit Paul, tu vois
Ces branches que la pluie
Dessine sur le ciel ?
Il m'arrive quelquefois
D'imaginer la nuit
Des arbres artificiels
Et je sais très bien qu'un jour
J'animerai la pierre de mon ciseau-caresse,
Oui, le marbre a sa faiblesse
Et je veux lui donner la forme de l'amour.

Camille, la vie, c'est le seul vrai mélo
Ça part d'un grand éclat de pleurs
Ça rit avec des trémolos
Camille, la vie, c'est un superbe enfer
Et Dieu est un curieux sculpteur
Qui tue les statues qu'il préfère

La petite drôle de femme
Au fond de l'atelier
Du grand Monsieur Rodin,
La petite drôle de dame
En habit d'écolier
Ignorait le dédain
Et faisait sourire une âme
Aux lèvres de granit
Au milieu du grand vide
Où le temps sculpte des rides
Aux étangs de champagne
Et au front d'Aphrodite.
Oh, Monsieur Rodin, le feu
Le feu, je veux pouvoir l'enfermer dans la pierre !
Oh, Monsieur Rodin, mes yeux,
Pourquoi me font-ils mal le soir sous mes paupières ?
La mort, non, je n'ai pas peur d'elle
Mais j'ai peur que l'amour nous oublie en chemin.
Nous, les amants immortels,
Toi, Auguste Claudel,
Moi, Camille Rodin

Camille, la vie, c'est le seul vrai mélo
Ça part d'un grand éclat de pleurs
Ça rit avec des trémolos
Camille, la vie, c'est un superbe enfer
Et Dieu est un curieux sculpteur
Qui tue les statues qu'il préfère

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans DICTON DU JOUR
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche