Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 13:16

PONTOISE

PONTOISE
Suite de mon séjour dans le Val d’Oise. Par une belle après midi ensoleillée je pars pour une petite balade de deux heures en direction de Pontoise située à 3 km d’Osny.

PONTOISEPONTOISE
Je découvre de belles maisons anciennes tout le long du trajet et j’arrive sur la place de l’Eglise Notre-Dame*. Je ne suis pas étonnée de découvrir qu’elle est fermée, c’est souvent comme ça. Donc je me contente de prendre des photos des façades extérieures.

PONTOISE - Eglise Notre Dame


PONTOISE - Eglise Notre Dame

PONTOISE - Eglise Notre DamePONTOISE - Eglise Notre DameJe continue ma balade dans la rue principale jusqu’à la place de la Gare où se tient le marché hebdomadaire.
 PONTOISE - Place du Marché

 

En repartant je découvre les Bains-Douches de Pontoise. Ils ont été créés en 1913 par la Caisse d'épargne, et construits sur l'emplacement du rempart, entre les tours aux Prêtres et la tour Frétillet. Ils sont acquis par la ville en 1953.

PONTOISE

suite et fin à Etannets la prochaine fois


Saint-Guillaume fit construire en 1177 rue de Maudétour, une chapelle sur des terrains appartenant au Comte de Gisors.
En 1180, une statue miraculeuse de la Vierge aurait été donnée par Saint-Guillaume. Cette Vierge, réputée miraculeuse au Moyen-Age, réalisait des miracles dits “de répits” permettant de baptiser les enfants mort-nés. Elle fut à l’origine d’un pèlerinage très populaire.
L’évêque d’Albano, légat du Saint Siège érige l’église Notre-Dame en paroisse en 1247 avec son propre presbytère et son cimetière.
L’édifice situé à l’extérieur de l’enceinte fortifiée, sera endommagé ou abattu à chaque siège que subira la ville. En 1431, l’église fut en partie détruite par les Anglais et les travaux de réparation amorcés en 1437 furent détruits par les Français au cours du siège de 1441. L’influence du Pape et des rois successifs contribua à reconstruire l’église en 1484.
Le bâtiment de grandes dimensions mesurait, d’après les vestiges encore visibles au XIXème siècle et selon les historiens de l’époque, 130 mètres de long sur 40 de large, ce qui correspond à la superficie de la place actuelle.
Le 6 avril 1581, un tremblement de terre endommagea plusieurs verrières. En 1588, la confrérie aux clercs fit construire des casemates autour de l’église pour la défendre. Malgré ces précautions, le bâtiment qui fait face aux fortifications, sera détruit au cours du siège d’Henri III en 1589. L’actuelle église, qui devait théoriquement être provisoire, est reconstruite sur et avec les ruines de l’ancienne.
 Consacrée en avril 1599 par l’évêque de Vence et malgré la perte de prestance de l’édifice, son importance dans la vie religieuse de la ville ne se dément pas. C’est à Notre-Dame que la population, épouvantée par la peste, vint faire un voeu pour obtenir la fin de l’épidémie en 1638. Afin d’appuyer ces prières, la population offrit à l’église Notre-Dame une statue d’argent et plaça l’image de la Vierge aux principales entrées de la ville. »
http://www.ville-pontoise.fr/content/heading516/content77771.html

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans VISITES
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 12:00

Le Hameau d’Immarmont

Hameau d'Immarmont

On continue la visite dans le Val d’Oise par le petit hameau d’Immarmont rattaché à Osny.

VACANCES OSNY 139Tout d’abord je veux voir ce que cache le panneau « Les marais du Mississipi », peut être des éverglades, des crocodiles que sais-je encore.

Hameau d'Immarmont

Hameau d'Immarmont

Hameau d'Immarmont

Mais non, rien que quelques jolies petites maisons au bord d’un petit ru, quelques arbres, des broussailles et des champs qui semblent abandonnés, mais nous sommes en hiver c’est un peu normal.

Hameau d'ImmarmontJe reviens vers le hameau où je découvre la jolie petite école,

Hameau d'Immarmont - l'Ecole

Hameau d'Immarmont

Hameau d'Immarmont

une boîte aux lettres originales

OSNY Parc de Grouchy

quelques maisons anciennes qui m’entraînent à l'opposé du Parc de Grouchy, une belle balade par une belle après midi.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans VISITES
commenter cet article
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 13:53

PARC DE GROUCHY

OSNY Parc de Grouchy
Pas de randonnée hier pour moi à cause d’un vilain rhume alors je vous invite à faire une balade dans le parc de Grouchy. Vous aviez pu le voir l’année dernière sous neige. Cette année la visite sera complète et très agréable. J'ai même vu quelques fleurs qui sortaient de leur cachette hivernale.

OSNY - Parc de GrouchyOSNY Parc de Grouchy
Dans un domaine de 41 hectares, le parc du château de Grouchy constitue un espace vert remarquable au cœur du Val de la Viosne. Le pigeonnier qu'on y voit est le dernier vestige d'un manoir du Xe siècle.

OSNY Parc de Grouchy

Le parc se nomme ainsi en hommage au marquis Jean de Grouchy, arrière petit fils de Napoléon Ier.

OSNY Parc de Grouchy

On doit le château à Charles Lameth qui fait construire cette bâtisse aux allures classiques en 1787. Le magnifique plan d'eau dans lequel il se reflète lui donne tout son caractère.


OSNY Parc de GrouchyEn 1881, l’académicien Edmont About s’installe à Grouchy avec sa femme et ses huit enfants. Il fait remonter dans le parc une grande serre provenant de l’Exposition universelle de 1881.
En 1898, le château est acquis par l’industriel Lazare Weiller, qui y entreprend d’importantes transformations.

OSNY Parc de Grouchy

En 1901, ayant fait de mauvaises affaires, il doit céder le château à Frédéric de Reiset, qui poursuit ces travaux, assisté de l’architecte  Paul Morel : réfection à l’identique de l’aile droite, création du vestibule de style Louis XVI, du grand salon et, probablement, du grand escalier, orné de statues de Henri- Léon Gréber représentant les quatre saisons.


OSNY-SOUS-LA-NEIGE

VACANCES OSNY 063

Le château fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis 1990.
Le temple de l'Amour, site des plus romantiques du XIIIème siècle accueille une reproduction de la célèbre statue La Vénus au bain de Christophe Grabriel Allegrain (1710-1795), dont l'original est au Louvre.

OSNY Parc de GrouchyOSNY Parc de GrouchyOSNY Parc de Grouchy
Le château de Grouchy est actuellement occupé par la mairie d'Osny. Outre les services municipaux, il accueille aussi des concerts, des expositions, une galerie permanente et deux musées dont celui des sapeurs Pompiers.

OSNY Parc de Grouchy

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans VISITES
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 13:51

OSNY (1ère partie)

OSNY

En décembre 2010 je vous avais invité à me suivre dans mes visites d’Osny sous la neige. Cette année le soleil était présent et j’ai pu faire quelques petites balades dans les villages environnants, Immarmont, Pontoise, Etannets et dans le Parc de Grouchy d’Osny.

OSNY

Osny (prononcez Oni) est une commune du Val-d’Oise, située sur la  Viosne et un autre bras de celle-ci nommé la Couleuvre.

 

Lieu de séjour des peintres impressionnistes et post-impressionnistes Camille Pissaro, Paul Gauguin et William Thornley, elle conserve un patrimoine historique assez remarquable.

EGLISE SAINT PIERRE

église déc 2010

L'église Saint-Pierre-aux-Liens, en plein centre-ville, date du XIIIe siècle et succède à une ancienne chapelle du XIe  siècle dont les vestiges peuvent se retrouver dans la construction actuelle; ils constituent le croisillon nord du sanctuaire actuel.

OSNY Parc de Grouchy

église déc 2011

La partie rurale est encore présente avec le petit village d'Immarmont, (prochain article) la rue Aristide Briand (où habite mon fils) (anciennement la Grand Rue, rue centrale du village d'il y a encore un siècle)

LA RUE PRINCIPALE

rue Aristide Briand - déc 2010

 

et les vieux bâtiments de la rue des Pâtis (dans un autre article) menant à Pontoise.

OSNY

OSNY

Pour une visite complète d’Osny : http://wikipédia.org/wiki/osny

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans VISITES
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 13:29

 

 

BALADE DANS LES PARCS

Jardin PublicC’est le premier jour de l’automne et le grand copain de Félix (non je ne vous dirais pas son nom) vient visiter les Parcs de Bordeaux avec moi. Je ne pense pas que Félix nous ai suivi, ni Jonathan, mais je n’en suis pas sûre, ils sont très malins ces deux là. Ils sont capables de nous avoir surveillé et de faire quelques commentaires.

Jardin Public

Jardin PublicNous nous retrouvons donc devant l’entrée du Jardin Public*, en plein centre de Bordeaux et nous partons vers la droite jusqu’à la sortie opposée pour aller visiter tout d’abord le Jardin PublicParc de Rivière que Michelle m’avait fait découvrir (club des Mimis).

 

Je me trompe de rue et nous faisons un crochet assez large, pas grave nous sommes de bons marcheurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  BORDEAUX - DE PARCS EN PARCS ET SUR LES QUAIS

Parc Rivière

Nous visitons le potager du Parc et avons la surprise d’y découvrir des fraisiers, certains encore en fleurs et quelques fruits. Vraiment le temps est chamboulé puisque la semaine Parc Rivièredernière c’était l’étonnement devant des rhododendrons en fleurs.

 

Parc Rivière

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le potager est très beau, très écologique, très bien étudié. Tomates, aubergines, potirons et bien d’autres fruits et légumes sont très appétissants, j’aurai bien fait une petite récolte.

Parc Rivière

la maison du jardinier

Nous repartons faire le tour du Jardin Public et nous y admirons ses arbres centenaires et ses toujours de belles statues.

Celle d’Ulysse Gayon, qui a travaillé avec Pasteur et a qui ont doit la bouillie bordelaise,

Jardin Public (Ulysse Gayon)

Fernand Lafargue, poète et écrivain, encadré de deux personnages de ses œuvres

Jardin Public (Fernand Lafargue)

et enfin une statue très étrange de François Mauriac.

Jardin Public (François Mauriac) 

Jardin Public (François Mauriac)


Nous faisons le tour du Jardin Public et décidons ensuite d’aller au Parc Bordelais à travers les petites rues bordelaises.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je n’ai pas pu m’empêcher de photographier la très sale Rue Turenne.

BORDEAUX - Rue Turenne

Elle ne doit pas être souvent nettoyée n’étant pas fréquentée par les touristes sans doute. Ici c’est encore le Bordeaux d’avant 2000. Il y a encore du travail pour que Bordeaux soit vraiment une ville propre. Ce jour là en plus aux infos locales il y a eu  un reportage sur le coût de l’entretien de la ville (surtout du centre ville). Un coût faramineux pour enlever les traces de chewing gum, sans compter les déjections canines et les objets laissés sur les trottoirs.

Parcs Bordelais

Bon après mon coup de gueule nous continuons notre route et nous arrivons au Parc Bordelais par la très belle entrée de la rue Carnot.

 

Historique du Parc Bordelais : cliquez sur le lien :  BORDEAUX - LE PARC BORDELAIS

Nous faisons encore le tour complet du parc et nous nous quittons enchantés par cette belle balade. 

A la prochaine.

 

* Historique du Jardin Public

La création du jardin public de Bordeaux est décidée en 1746 à l'initiative de l’intendant Tourny, sur un terrain occupé par « de mauvaises vignes [...] et quelques jardinages » en limite de la ville.

C'est un jardin à la française dessiné par Jacques Ange Gabriel sur 14ha environ. Il est centré par une pièce d'eau et formé de huit parterres le long d'une grande allée donnant une perspective. Le jardin est fermé par des grilles en fer forgé. Celles d'origine subsistent entre la rue Ducau et la place Longchamp ainsi que sur la place du Champ-de-Mars.

À la Révolution, on y arrache les fleurs et les arbustes pour y mettre des pelouses, ne conservant que les grands arbres. Il sert alors de cadre aux cérémonies officielles et aux bals champêtres. Et le jardin lui-même connaît une période d'abandon.

En 1856  le conseil municipal confie son réaménagement au paysagiste L-B Fischer qui crée un parc à l’anglaise avec ses pelouses, ses allées sinueuses et sa pièce d'eau parsemée d'îles. Des passerelles (de Fischer et Escarpit) sont installées de la largeur des crinolines. Buguet refait la terrasse et implante un bassin, les grilles du jardin sont refondues. Des statues sont placées sur l'esplanade de Buguet : Diane (Gabies), Jeunesse et Chimère (Granet), Maxime Lalanne (un aquafortiste bordelais), Rosa Bonheur (peintre animalier) par Gaston Veuvenot Leroux et de nombreuses statues sont présentes dans le jardin.

L'herboratum, les serres tropicales disparues viennent compléter cet ensemble. Le jardin botagnique de Bordeaux y déménage en 1858.

Au bout de la terrasse se trouve l'hôtel de Lisleferme de l'architecte Bonfin. Il abrite l'actuel muséum d’histoire naturelle.

En 1970 sont reprises les grilles du cours de Verdun (7 500 feuilles d'or furent nécessaires aux artisans Bernard, Blot et Lorette).


Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans VISITES
commenter cet article
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 13:39

LA PLACE DES QUINCONCES ET LA COLONNE DES GIRONDINS

BORDEAUX les Parcs 035

La place des Quinconces est la principale place du centre-ville de Bordeaux. Elle a été créée au début du XIXème siècle sur l'emplacement du Château Trompette, elle est plantée pour moitié d'arbres, dont la disposition en quinconces lui donne son nom. Elle est composée d'une esplanade encadrée au nord et au sud de plantations d'arbres. L'imposant monument aux Girondins et deux colonnes rostrales en décorent les deux extrémités. Sa superficie (12 hectares), qui en fait une des plus grande d’Europe, lui permet d'accueillir des manifestations telles que des concerts et des foires, notamment des Foires aux Plaisirs (fête foraine) et des foires à la Brocante.

BORDEAUX J PATRIMOINE 009vers le Grand Théâtre : le Triomphe de la République

BORDEAUX J PATRIMOINE 006vers les Chartrons : le triomphe de la Concorde

Le monument principal de la place est le monument aux Girondins élevé entre 1894 et 1902  à la mémoire des députés Girondins victimes de la Terreur et célébrant la République.

Il se compose d'un large socle encadré de deux bassins, ornés de chevaux et de groupes en bronze, et surmonté d'une colonne de 43 mètres de haut où culmine (à 54 mètres de hauteur) la statue de la liberté brisant ses fers en bronze vert.

BORDEAUX J PATRIMOINE 013BORDEAUX J PATRIMOINE 007BORDEAUX J PATRIMOINE 004BORDEAUX J PATRIMOINE 005BORDEAUX J PATRIMOINE 011

Parmi les sculptures :

  • Vers le Grand Théâtre : le triomphe de la République
  • vers les Chartrons : le triomphe de la Concorde.
  • vers le fleuve : on trouve la Tribune avec le coq gaulois, à sa droite : l'Histoire et à sa gauche : l'Éloquence (2 personnes assises).
  • vers la place Tourny : monument élevé à la mémoire des Girondins, avec la ville de Bordeaux assise sur la proue d'un navire avec une corne d’abondance. À droite du socle, une allégorie fluviale : la Dordogne et à gauche la Garonne. Au pied du char avec chevaux : Ignorance, Mensonge et Vice. Le quadrige des chevaux marins est une représentation du Bonheur.

La colonne a été réalisée par Alphonse Dumilatre et Victor Rich. Le piédestal est de Corgolin. En 1893, on a replacé les chevaux enlevés durant l'Occupation et les bronzes ont été restaurés.

BORDEAUX J PATRIMOINE 012

En 1989, une plaque commémorative est apposée pour rendre hommage aux députés girondins suivants : François Bergoeing, Henri Boyer-Fonfrède, Jean-François Ducos, Armand Gensonné, Marguerite-Elie Guadet, Jacques Lacaze, Jean-Antoine Lafargue de Grangeneuve, Pierre Victurnien Vergniaud.

BORDEAUX J PATRIMOINE 008l'Histoire et l'Eloquence encadrent le Coq Gaulois

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans VISITES
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 16:35

Le passé et le présent

BORDEAUX J PATRIMOINE 034

Pas de randonnée aujourd’hui pour moi, le mauvais temps annoncé me fait renoncé à la sortie à Lussac, je l’ai déjà faite sous la pluie, un fois ça me suffit.

J’ai donc choisi de déambuler dans les rues de Bordeaux pour photographier quelques événements en cette Journée de Patrimoine. J’ai droit à deux belles averses mais on peut toujours s’abriter en ville. Je n’ai pas vraiment fait de visites, faire la queue durant des heures c’est vraiment pas mon truc.

Alors aujourd’hui je vous donne juste un petit aperçu de ce qui a attiré mon regard.

Le patrimoine d’hier et d’aujourd’hui dans un curieux mélange.

BORDEAUX J PATRIMOINE 033

La cour du Roi Soleil est descendue place du Parlement pour nous interpréter du Lulli. Ils ont dû se demander quels étaient ses engins (il y en a 2) à côté d’eux.

Demain la Place des Quinconces, les Quais, la Porte Cailhau, l’église Saint Pierre, la place Saint Projet, la place Jean Moulin, la Tour Pey Berland.

BORDEAUX J PATRIMOINE 035

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans VISITES
commenter cet article
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 09:38

AU PARC BORDELAIS - des humains et des bêtes

 Parc Bordelais 2 016

Nouvelle visite de ce magnifique parc. On peut y accéder par tous ses côtés. Aujourd’hui je prends la porte Rue du Gal Leclerc.

Parc Bordelais 2 001

J’arrive face à une jolie bâtisse et je continue jusqu’au beau portail face à l’Avenue Carnot.

Parc Bordelais 2 005

Je poursuis ma promenade en zigzagant du chemin longeant la lisière vers le centre du parc où je découvre un lac avec des cygnes, des canards, des oies et des pigeons.

Parc Bordelais 2 017

Sur le petit pont, je retiens tant bien que mal un fou rire, une dame qui devait avoir l’habitude de venir régulièrement, elle avait des sacs pleins de morceaux de pain et de la salade. Elle criait très fort après un canard qui  poursuivait une canette de ses assiduités « mais tu vas la laisser tranquille, tu vas finir par la tuer ». C’est vrai que monsieur canard avait très envie de sa belle et il se moquait bien des cris de la dame qui amusait la foule.

Parc Bordelais 2 019

Je découvre une nouvelle statue d’un poilu probablement mais il n’y a aucune indication et je n’ai pas pu m’en approcher. Parc Bordelais 2 022


Du chemin de lisière je découvre une belle forêt de résineux, mais non, je ne suis pas dans les Landes, on a du mal à s’imaginer  que nous sommes en au centre ville de Bordeaux quand on voit ses beaux arbres.

 

 

 

 

 

 

 

Parc Bordelais 2 021


Il y a de très beaux massifs fleuris.

Parc Bordelais 2 030Parc Bordelais 2 033

Au détour d’un sentier je vois une plateforme en plein milieu avec un sportif torse nu (eh oui ! mais je n'ai pas zoomé assez, vous le devinez juste un peu au milieu) , probablement un boxeur, entrain de sautiller et de donner des coups de poing dans le vide, c’est assez drôle comme lieu d’entraînement.

 

Parc Bordelais 2 027

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les trois gros cochons n'ont toujours pas daigné se lever pour se laisser photographier. Pas étonnant qu'ils soient si gros, ils auraient bien besoin de faire de la marche.

 

 

Parc Bordelais 2 018

Pour les enfants il y a deux zones aménagés de jeux, un manège et un circuit de kart. Il y a également tous les vendredis une bibliobus de la ville de Bordeaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parc Bordelais 2 029

Fin de la visite aujourd’hui, je repars par l’Avenue d’Eysines. Je reviendrais admirer les couleurs de l’automne en septembre probablement.

 

Pour ma prochaine sortie je pense vous faire visiter le Jardin Public autre îlot de verdures dans le centre de Bordeaux.

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans VISITES
commenter cet article
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 09:02

AU PARC BORDELAIS, UNE HEUREUSE RENCONTRE

BORDEAUX Parc Bordelais 018

Mardi j’éprouve le besoin de marcher, je pars pour une randonnée d’une dizaine de km avec l’intention d’aller de Bruges jusqu’au Parc Bordelais. Je trace mon itinéraire, peu de chemin que de la route mais assez calme.

BORDEAUX Parc Bordelais 011

BORDEAUX Parc Bordelais 015

Arrivée au Parc Bordelais, je suis en nage, il fait très chaud, l’orage est prévu dans la soirée mais il me laisse en paix cet après midi, je fais le tour le plus large du Par cet une petite visite à la ferme où sont élever des races en voie de disparition,  cochons basques, des chèvres landaises, des dindes gasconnes, un paon qui n’a pas voulu faire la roue, vu aussi quelques lapins mais pas vu les ânes.

BORDEAUX Parc Bordelais 013

 

Au détour d’une allée j’ai le plaisir de rencontrer une amie randonneuse de mon ancien club. Nous papotons, prenons des nouvelles des uns et des autres et nous repartons ravies de nous être revues. C’est encore une Michelle.

Je n'ai pas tout vu, il me faudra plusieurs visites. J'y reviendrais.

 

Histoire du Parc

 

Le Parc bordelais est une oeuvre paysagère d'Eugène Bühler

BORDEAUX Parc Bordelais 006

Il a été inauguré en 1888 par le Président de la République Sadi Carnot. Il répondait à cet idéal de démocratie où  "il faut donner une campagne à ceux qui n’en non pas" en prenant comme modèle des grands parcs parisiens de la seconde moitié du 19e siècle.
BORDEAUX Parc Bordelais 009
C’est sur les 28 hectares de l’ancien domaine Cutler, que fut créé le parc bordelais dont on confia la conception au grand maître paysagiste Eugène Bühler.

La municipalité bordelaise l’avait acquis en 1882 grâce à la générosité de Camille Godard.
Une grande allée de ceinture appelée "le baladoir" traverse différentes scènes végétales : des salles de verdures et des bosquets, un bois en étoile planté dans la tradition classique, des points de vue sur la rivière, le lac et la cascade.

BORDEAUX Parc Bordelais 007

 

La réhabilitation du parc

 

Après la tempête de 1999, qui entraina la destruction de plus de 700 arbres, la Ville confia à l’architecte-paysagiste Françoise Phiquepal, reconnue en tant que "spécialiste de Bühler", le soin de réhabiliter ce parc du 19e siècle en recomposant sa structure ancienne et replantant les essences d’origine.
Son travail a consisté à retrouver les grands espaces de respirations, les amplitudes données par les allées, à redonner la liberté à l’eau jusque-là stagnante, autrement dit à faire renaître dans ces lieux l’esprit d’Eugène Bühler qui voulait que chacun, chaque jour, puisse inventer un parcours nouveau.

La réalisation s’est déroulée en quatre phases de 2003 à 2006. 2007 est l’année de finalisation du chantier. 
La collaboration entre Françoise Phiquepal et les jardiniers a donné naissance à un véritable joyau paysager. Les grands travaux de réhabilitation ont permis de retrouver l’esprit d’origine du parc, tout en intégrant les usages d’aujourd’hui et les nouvelles pratiques d’entretien respectueuses de l’environnement.
BORDEAUX Parc Bordelais 023
Avec ses allées dégagées et ses nouveaux massifs de verdure qui isolent de l’environnement urbain, le Parc Bordelais est à redécouvrir avec : 

BORDEAUX Parc Bordelais 024

  • plus d’arbres : 6 000 arbres et 8 000 arbustes ont été plantés dans le respect des plans de plantation d’origine des Bühler, remplaçant simplement les essences qui n’étaient pas adaptées.
  • plus de fleurs : la superficie globale de la surface fleurie a été pratiquement doublée, passant de 1 600 mètres carrés à 3 000 mètres carrés, ce qui représente 32 000 plantes fleuries actuellement contre 16 000 avant les travaux. 
  • plus de mobilier : le mobilier a été redistribué, 130 bancs ont été installés
  • plus de jeux : l’emplacement des jeux d’enfants a été modifié pour une meilleure intégration dans le site. Les aires de jeux regroupées ont été agrandies et leur équipement repensé.
  • une vue dégagée sur le lac : les massifs de bambous qui avaient envahi la rocaille de la cascade ont été coupés.

Aujourd’hui, les aménagements se poursuivent avec la réfection des allées, la remise en état des petits bâtiments (abris, locaux prévention routière...) et la création d’une "forêt idéale". S’appuyant sur les vieux chênes comme éléments structurants la paysagiste a organisé la plantation progressive de plantes indigènes caractéristiques des forêts de chênes de la région, recréant une chênaie idéale, ne nécessitant ni arrosage ni fertilisation chimique.

BORDEAUX Parc Bordelais 021

Les lisières boisées augmentent l’impression de bulle verte au coeur de la ville
BORDEAUX Parc Bordelais 022
Le parc Bordelais est un lieu d’agrément et de villégiature citadine, un grand jardin d’enfants qui se veut dès sa création comme “un parc discret, lumineux et calme qui fasse ressortir une grande leçon d’harmonie".

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans VISITES
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 13:39

Pour la Saint Olivier allez donc visiter le blog de Pat. Il vous raconte tout son savoir sur les olives de Nice, comment il les récolte et comment il fait son huile. Des photos, diaporamas et textes très complets

 

Bonne visite et bonne dégustation, n'oubliez pas de lui laisser un petit message. Merci pour lui.

 

Des oliviers, il en possède 40 et chaque année il fait son huile...

http://freeridermagasine.over-blog.com/article-25447019.html

http://freeridermagasine.over-blog.com/article-25729385.html

http://freerider06.over-blog.com/article-celia-62546048.html

 

Pour les commentaires cliquez sur ce lien :

 

http://freeriders.over-blog.net/article-celia-la-petite-oleicultrice-62544704.html

Repost 0
Published by Mimi de Bruges - dans VISITES
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • Le blog de mes-histoires-de-randos.over-blog.com
  • : Découverte de la randonnée en particulier en Gironde et quelques départements voisins. La randonnée permet aussi de faire de belles rencontres, de se faire des ami(e)s. C'est aussi de belles photos souvenirs qui alimentent mes albums.
  • Contact

Profil

  • Mimi de Bruges
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. 
Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.
  • J'ai commencé la randonnée en 2006 et depuis je marche sans me lasser. Mes autres passions, la lecture, l'histoire et la photo. Timide, réservée, fidèle et toujours disponible pour sa famille et ses ami(e)s voilà c'est moi.

Texte Libre

Recherche